Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Décès de l'honorable Mpacko: réactions

14 Avril 2014, 19:00pm

Publié par Hervé Villard

Décès de l'honorable Mpacko: réactions

Théodore Datoua (vice président de l’assemblée nationale)

« C’est une étoile qui vient de disparaitre dans la région du Littoral »

Cinq mois seulement après les élections législatives, la mort a frappé l’assemblée nationale en enlevant l’un des membres les plus dévoués. Il me revient actuellement la lourde responsabilité de lui rendre hommage au nom du président de l’assemblée nationale, au nom de tous les députés de l’assemblée nationale. Elu pour la première à l’assemblée nationale en 2007, l’honorable Mpacko Kotto avait été réélu pour la seconde fois le 30 septembre 2013. Seulement, la mort va l’empêcher de poursuivre ce second mandat. Titulaire de la médaille de commandeur de l’ordre de la valeur, c’est une étoile qui vient de disparaitre dans la région du Littoral. Tes paires que nous sommes te remercient pour ta contribution à la bonne marche des affaires de notre cité. Je souhaite à ses proches et à ses deux fils particulièrement les condoléances de toutes l’assemblée nationale et de tout le groupe parlementaire »

Morgane Grâce Hermine Mpacko (fille du défunt,

« Je comprends en fin ce qu’il me disait »

«J’ai perdu ma mère le 11 mars 2005. J’étais tout jeune. C’est au près de mon père que j’ai grandi et tout appris. Ces neuf derniers mois, mon père a voulu que je sois au près de lui. Savait-il qu’il allait mourir, je ne sais pas. Mon père a toujours aimé et protégé tous ceux qu’il aime. Il me disait toujours : Ma fille je ne serais pas toujours là. Et aujourd’hui, je comprends la profondeur de ses propos. Je comprends en fin ce qu’il me disait. Il s’en ait allé retrouver sa femme neuf ans après son décès. Ils sont décédés tous deux pratiquement le même mois. Mon père était certes malade mais, il ne le laissait pas paraitre. Il est pratiquement mort de la même manière. C’est vrai quand on perd son père, on souffre. Mais papa, je te promets de faire ce que tu aimais, ce que tu nous as appris »

Réalisés par Hervé Villard Njiélé (de retour de Mangamba)

Commenter cet article