Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Décentralisation: L’Allemagne vole au secours du Cameroun

30 Mai 2014, 13:03pm

Publié par Hervé Villard

Le pays de la chancelière Angela  Meckel vient d’octroyer près de 57 milliards  de Fcfa  au gouvernement camerounais pour soutenir ce processus qui tarde à être effectif.

 

http://www.cameroun24.net/images/news/paul_biya_angela_merkel670.jpg

Proclamée par la loi constitutionnelle du 18 Juin 1996, le processus de  décentralisation engagée au Cameroun peine à trouver ses marques. Il n’est pas encore ancré dans les mœurs des responsables de collectivité décentralisées, malgré les efforts que  fournit le gouvernement chaque jour. Si l’on peu déclaré que le processus est en cours  avec la création du Feicom et la distribution au commune de la région du Sud et de l’Est, les retombées des fruits de l’exploitation du bois, il n’en demeure pas moins  que des efforts doivent être conjugués pour que  les résultats de cette décentralisation soit visible dans toutes les contrés du pays.

Pour donc faciliter cela et rendre la décentralisation au Cameroun visible,  la République fédérale Allemande a signé le week-end dernier des accords de financements avec le gouvernement camerounais pour booster ce processus. Selon  l’agence Pana Press qui  rend public cette information, les accords de financement ont été signés le week-end  dernier par le ministre camerounais de l’Economie, Emmanuel Nganou Djoumessi et l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Klaus-Ludwig Keferstein. D’après les termes de l’accord, la République fédérale d’Allemagne va soutenir  le processus de Décentralisation en cours au Cameroun, ainsi que le développement local à hauteur de 86,5 millions d’euros, soit environ 56,7 milliards Fcfa, sur une  période  de deux ans (2014-2016).


Ces accords de financement paraphés entre les deux pays, à en croire le ministère camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi, comportent un don de 38,5 millions d’euros, soit 25,2 milliards FCFA, et un prêt de 48 millions d’euros, soit 31,5 milliards FCFA. Il faut dire en passant que, ce n’est pas la première fois que l'Allemagne vole au secours du Cameroun. Pour le compte de la triennale 2011-2013, la République fédérale d’Allemagne avait déjà débloqué en faveur du gouvernement camerounais environ 99,5 milliards FCFA, au titre de l’Aide publique au développement, enveloppe qui a été revue à la hausse de 11 pour cent en 2014-2016 pour un montant de 110 milliards FCFA.

En avril dernier, l’Agence de développement et de coopération allemande (Kfw) a octroyé un financement de 10 milliards FCFA, disposés pour 16 communes camerounaises, dans le cadre du «Programme de décentralisation villes moyennes (Pvdm) et le Fonds d’équipement intercommunal (Feicom)».

D’après, l’ambassadeur de l’Allemagne au Cameroun, Klaus- Ludwig Keferstein,  engagé dans ce processus, la sollicitude de son pays est la résultante des négociations intergouvernementales entre les deux pays entamées en 2013.  L’on annonce d’ailleurs de nouveaux appuis financiers de la République fédérale d’Allemagne en faveur du Cameroun dans le cadre du développement rural, en plus du financement du processus de Décentralisation, de la santé et de la gouvernance, les domaines traditionnels dans lesquels la coopération Cameroun-Allemagne est implémentée ces dernières années.

A titre de rappel, il faut dire que L’enjeu majeur de la décentralisation est de promouvoir le développement durable en impliquant les populations de la base à la gestion de leurs affaires. Il s’agit d’aller bien au-delà de ce que l’institution communale permettait de faire jusque-là. Et oser franchir le pas décisif d’une grande responsabilisation des populations. Une incitation à prendre des initiatives au plan local et de s’investir dans la recherche des solutions idoines aux problèmes locaux

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article