Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Dr Louis Joss Bitang : «Son pronostic vital n’est pas mis en jeu»

19 Mai 2014, 18:05pm

Publié par Hervé Villard

Directeur de l’Hôpital du district de Deido, Dr Louis Joss Bitang  revient sur l’état de santé de Sylvain Bella interné dans son hôpital. D’après le chirurgien qui rassure sur l’état de santé de l’arbitre de football, celui-ci déclare que   l’arbitre avait perdu beaucoup de sang avant d’arriver à l’hôpital du district de Deido.

 

Dans quel était  l’arbitre  Sylvain Bella quand il est arrivé chez vous ?

 

Il va assez bien, il sort d’une intervention chirurgicale qui s’est déroulée hier (lundi 12 mai 2014Ndlr).  Il présentait un hématome extra durale  post traumatique. Cela signifie qu’il a reçu un gourdin  sur la tête, il a saigné abondamment  et le sang a coulé dans le cerveau. Ce qui mettait en jeu son pronostic vital. Après le scanner, ça a été décelé et toute suite il fallait passer à l’opération et ça s’est bien passé. Il est arrivé ici dans un état  de choc hémorragique. Vous savez après le choc, il a beaucoup saigné au stade.  La blessure était très profonde. Il a abondamment saigné. A l’urgence, on a d’abord arrêté l’hémorragie. On a fait le scanner pour déceler les anomalies.

Quel est son état actuellement ?

Il est encore en observation et on le surveille. Car, il faut qu’il se réveille normalement et qu’il retrouve sa lucidité. On espère seulement que tout va bien se passer. Son pronostic vital n’est pas mis en jeu. Il  a un bon pronostic vital. Il suffit d’être vigilant et de surveiller son état et tout va rentrer dans l’ordre.

Combien de temps lui faut-il pour être sur pied ?

D’ici cinq à six jours ou une semaine, si tout fonctionne bien, il pourra être rétabli et pourra sortir de l’hôpital. Maintenant pour vaquer à ses occupations arbitrales, il lui faut un repos au moins d’un mois pour bien se rétablir. Il lui faut un certificat médical d’aptitude qui lui permet de reprendre ses activités.

 

Réalisée par Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article