Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Gilbert Yankam: « Nous refusons de jouer toutes les rencontres de l’Aigle de Dschang »

19 Mai 2014, 18:41pm

Publié par Hervé Villard

Prédisent national de l’association  camerounais des arbitres de football (Acaf), Gilbert Yankam revient sur l’incident qui s’est déroulé au stade de la réunification de Bépanda lundi 12 mais2014. Il parle des sanctions pris par la corporation à l’issue de cet incident. Dans une interview accordée à La nouvelle Expression, il évoque la colère des « hommes en noir »

 

Un de vos membres a grièvement été blessé par les supporters alors qu’il dirigeait une rencontre à Douala. Quelle est la décision prise par le corps arbitral camerounais par rapport à cet incident ?

 

 Nous avons dit dans les différents médias qui nous ont contactés que nous refusons de jouer toutes les rencontres de l’Aigle de Dschang. Puisque  selon de informations que nous avons, c’est un supporter de l’Aigle de Dschang qui rendu cet arbitra dans l’état que vous connaissez. Vous étiez au stade et vous avez vu que le gars a baigné dans du sang. On l’a conduit à l’hôpital où il a suivi une intervention chirurgicale suite au coup qu’il a reçu. Nous avons décidé que jusqu’à nouvel avis, il faut que nous cessons de diriger les matches de l’Aigle. Ceci pour donner une autre leçon à d’autres clubs qui doivent chercher à contrôler leurs équipes et surtout leurs supporters. Quand il est établi que c’est le supporter d’un club qui a commis ce type de chose, le club prend un coup.

 

En dehors du boycott des rencontres de  aigle de Dschang, n’ya t-il pas d’autres décisions prises pour assurer la sécurité des autres arbitres pendant des rencontres ?

 

Nous allons discuter avec les responsables de la Fécafoot afin que des mesures soient prises dans ce sens là. Il n’y a pas que le cas Bella. Il y a plusieurs d’autres cas, même des cas à venir. D’autres arbitres vont continuer à jouer. Puisque nous ne sommes qu’à la fin de la phase aller de notre championnat. Il faut que l’Etat et la fédération prennent des mesures puisque, les arbitres sont aussi des hommes. Nous n’allons pas accepter sacrifier nos vie come ça. Si cela se passe comme ça chaque fois, on finira la saison avec des morts.  On ne va non plus arrêter notre championnat. Mais il faudra que l’on se mette ensemble pour trouver  les moyens pour protéger les officiels d’un match.

 

Réalisée par Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article