Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Jeux universitaires: L'Injs prend de l'avance

19 Mai 2014, 21:50pm

Publié par Hervé Villard

 Jeux universitaires: L'Injs prend de l'avance

Les deux équipes se sont qualifiées à l’issue des demi-finales de football féminin qui se sont déroulées ce jeudi 8 mai 2014.

Le dernier carré de la compétition de  football féminin  aux jeux universitaires est désormais connu. Les cop’s de l’université de Douala seront opposés à leur homologue de l’Université de Yaoundé2. Les deux finalistes qui sont déjà certains d’avoir  au moins la médaille d’argent après cette rencontre, se sont qualifiés à l’issue des demi finales qui se sont jouées  dans les deux stades de football de l’université de Douala. L’université de Yaoundé2 qui s’est qualifiée la première, est venue  à bout de l’équipe de football féminin de la mère des universités du Cameroun, l’université de Yaoundé 1 durant la séance des tirs au but par quatre buts contre trois.

 Les poulains de Armand Modeste  Feudjeu, coach de l’équipe de Football féminin de l’université de Yaoundé2, ont  fait preuve de maitrise de soi et surtout de beaucoup de combativité pour arracher leur ticket pour le dernier carré de cette compétition. «On revient vraiment de loin, il faut le dire. Après avoir été mené au score par deux fois à la première manche  et pendant les prolongations, on a réussi l’exploit de revenir au score. Et de nous retrouver à la séance des tirs au but pas du tout facile. Il faut vraiment dire que nous revenons de loin» a déclaré le coach de Yaoundé2 après la rencontre. D’après celui qui est très heureux de cette position parce que son équipe va ramener au moins la médaille d’argent des jeux, cette qualification, il la doit au mental de fer de ses filles. «Mes filles ont fait preuve d’un mental de fer. Cette victoire, c’est d’abord la leur, c’est la victoire d’un groupe. Les filles n’ont pas baissé les bras, je leur adresse encore mes félicitation» renchérit-il tout heureux avant d’ajouter que le niveau de jeu au football féminin s’est beaucoup relevé. «Le niveau du football féminin se relève au fur à mesure que les années passent. Avant il y avait des écarts au niveau des équipes. Maintenant, on observe une forme de nivèlement. L’avenir du football féminin aux jeux universitaires, s’annoncent radieux» déclare-t-il.

Quand à l’université de Douala qui a arraché son ticket pour la finale en battant l’équipe de l’université de Bamenda (2-0), la rencontre n’a pas été facile. Il a fallu attendre la phase des prolongations pour trouver le chemin des filets. Car, l’adversaire n’était pas venu en balade. L’équipe de football  féminin de l’université de  Bamenda est tombée les armes à la main. Elle a manqué durant toute la rencontre, les nombreuses occasions de but qu’elle s’est créées. Ses joueuses pendant la phase de prolongation étaient également fatiguées. Malgré le climat tempéré, elles n’ont pas pu résister à la furia des joueuses de Douala qui ont utilisé l’usure pour arracher leur ticket pour la finale. Le tout sur les acclamations de Dieudonné Oyono, le recteur de l’université de Douala fidèle spectateur de cette rencontre.

Malgré leur élimination, les équipes des universités de Yaoundé1 et de Bamenda joueront un dernier match pour la quête de la médaille de bronze. L’affiche de cette finale qui oppose l’université de Douala à celle de Yaoundé2 s’annonce alléchante.

 

Hervé Villard Njiélé.

 

Commenter cet article