Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Patrice Beling Nkoumba :La santé de tous les étudiants qui prennent part aux jeux universitaires nous préoccupe

30 Mai 2014, 15:47pm

Publié par Hervé Villard

Patrice Beling Nkoumba :La santé de tous les étudiants qui prennent part aux jeux universitaires nous préoccupe

Rencontré à l’université de Douala, lieu où se déroule la 17ème édition des jeux universitaires, Patrice Beling Nkoumba secrétaire général de la fédération nationale des sports universitaires (Fenasu) revient sur les cas d’intoxications alimentaires observés à l’université de Douala durant ces jeux. Dans une interview accordée à La Nouvelle Expression, il revient également sur les cas d’injustices dénoncés par le recteur de l’Université de Yaoundé1 lors des finales de Judo.

Le recteur de l’université de Yaoundé 1 dénonce une  forme d’injustice contre les athlètes de son établissement que pensez-vous de cela en tant que responsable de l’organisation?

 Chacun à son niveau ne fait que son travail. Les jeux sont organisés  pour permettre à chacun d’exprimer son potentiel. Et, C’est celui qui est le mieux préparé qui va pouvoir gagner. Et par conséquent, les juges et les arbitres sont là pour faire leur travail et ils ont prêtés serment. Je pense qu’ils sont en train de faire leur travail. Et si d’aventure, nous remarquons dans leurs comportements de  l’impartialité, nous seront obligés de les sanctionner. Puisque l’objectif des jeux c’est que, tout se déroule dans  le cadre le plus meilleur possible.

Que dites vous des cas de favoritisme dénoncés par les responsables de l’université de yaoundé1 ?

Nous n’avons pas encore été saisis. Parce qu’il est impossible que dans un match ou dans une compétition une équipe estime qu’elle a été lésée. Mais, quand les hommes font des réserves, nous ne pouvons pas agir quand nous n’avons pas été saisis.

On a relevé des cas d’ingestions durant ces jeux et cela concernait les étudiants de l’université de Yaoundé1. Quand est-il exactement ?

Ça ne concerne pas seulement les étudiants de l’université de Yaoundé1. Pourquoi se focaliser seulement sur le cas des étudiants de l’université de Yaoundé1. Ça peut également concerner toutes les autres universités qui participent aux jeux. La santé de tous les étudiants qui prennent part aux jeux universitaires nous préoccupe autant que ceux de Yaoundé1. Il y a une commission d’organisation locale qui s’occupe de ce genre de situation. C'est-à-dire l’organisation de Douala. Et, les médecins sont à pied d’œuvres pour résoudre ce genre de chose.

Est ce que cela signifie qu’il n’ya pas d’inquiétude ?

Il n’ya pas encore de cas alarmant jusqu’à présent.

Les responsables déclarent que cela déteint sur les jeux ?

Ça dépend de quel coté on se place. Parfois, on est bien placé, c'est-à-dire au coté de ceux qui critiquent. Vous savez quand on est organisateur, on doit donner le meilleur de soi. Et la seule motivation qu’on a c’est que les jeux se déroulent bien.

Est-ce que ce problème de diarrhées ne met pas en mal la commission culinaire ?

Il existe une commission qualité au sein de l’université de Douala. Et elle a pour devoir de faire toutes les investigations nécessaires pour ce genre de chose. C’est à elle de répondre à la question.

Que comptez-vous faire pour que ce genre de chose ne se reproduise plus ?

Les autorités sont déjà alertées. Et c’est sûr qu’elles sont  déjà en train de faire ce qui est de leur devoir.

Réalisée par Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article