Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Coupe du Monde 2014: Les supporters des Lions désillusionnés à Douala

16 Juin 2014, 17:39pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Les fans de la capitale économique du  Cameroun ont dormi très tôt  vendredi dernier après la défaite des Lions Indomptables (0-1) fasse au Mexique.

«Le parlement 9», point mythique des fans du capitaine de l’équipe Nationale de Football du Cameroun Samuel Eto’o Fils, très bruyant avant le coup d’envoi du premier match des Lions indomptables à la 20ème édition de la Coupe du monde qui se déroule au Brésil, a  connu un calme de cimetière à la fin de cette rencontre.  La défaite des Lions indomptables (0-1) contre le Mexique, la piètre prestation des joueurs de l’équipe nationale pourtant vantés avant la rencontre et l’impuissance du capitaine des Lions Indomptables, adulé  dans ce coin mythique de New-Bell,  son quartier d’origine,  a  rendu presqu’aphone la centaine de supporters qui se sont mobilisés en ce lieu pour supporter les Lions Indomptables et  d’avantage chanter à l’honneur de  Samuel Eto’o, ce digne fils de New-bell que nombreux d’entre eux ont côtoyé pendant son  enfance dans .

Après le coup de sifflet final de l’arbitre colombien qui dirigeait cette rencontre, plusieurs supporters regroupés ici sont partis sans crier gare.  Ceux qui buvaient les bières en attendant l’égalisation du but mexicain et pourquoi pas l’inscription du  second but synonyme de victoire du Cameroun, sont tout naturellement partis en abandonnant le reste de leurs  bières. C’est à peine qu’ils ont dit au revoir au responsable de ce débit de boisson, lui aussi refroidit par la défaite des Lions indomptables.

 C’est que, ces fans de Samuel Eto’o Fils et de l’équipe nationale étaient  grandement déçus. Déçus par la piètre prestation de l’équipe nationale et déçus par l’inefficacité de leur héros, Samuel Eto’o fils. «Nous sommes tellement déçus par la prestation de l’équipe nationale. On ne comprend pas ce qui se passe. On n’a reconnu personne. Nos joueurs clés sur qui on misait n’ont rien foutu. Même le capitaine Samuel Eto’o qui fait souvent la différence étaient transparent», déclare Kingue tout courroucé.

Pour ce natif de New-bell qui espérait  une victoire sur le Mexique pour une place au second tour, les chances du Cameroun sont réduites et on risque revivre  le même scenario que celui  qu’il y a eu lieu   en Afrique du Sud  pendant la coupe du Monde 2010. «Le Mexique était le seul adversaire que les Lions pouvaient gagner. On savait qu’en battant le Mexique, on pouvait négocier un nul contre le Brésil et la Croatie pour passer au second tour. Maintenant, qui est ce qu’on battre pour se qualifier. La Croatie, le Brésil, je ne croie pas», argue Joe un fan des Lions un peu sceptique.

Même s’ils continuent à garder espoir tout en déclarant qu’il y a encore deux matches à jouer,  les fans des Lions sont dubitatifs quant à la chance des Lions Indomptables.

 

Au «Boulevard des stars  chez Batigol», une autre buvette  de New-Bell où, se regroupent les fans des Lions Indomptables, la déception se lie sur le visage de tout le monde. Des supporters s’interrogent sur le classement de Volker Finke et surtout sur la titularisation de Cheudjou alors qu’il n’a pas joué un seul match amical parce que blessé.  D’aucun se demande d’ailleurs si le coach n’a pas été influencé pendant qu’il  faisait le classement des onze entrant.  Bref, des questions fusent de partout  et chacun cherche à comprendre ce qui se passe. Mais, en vain. C’est tout malheureux que ces milliers de fans du quartier New-Bell  et les millions de fans des Lions de  la capitale économique du Cameroun sont rentrés chacun chez eux tout en espérant que les Lions feront mieux lors de leur deuxième sortie contre la Croatie le 17 juin 2014 prochain.

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article