Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Port autonome de Douala: Menace sur la rentrée scolaire

28 Août 2014, 18:28pm

Publié par Hervé Villard

D’après les importateurs de fournitures scolaires, les nombreuses difficultés qu’ils rencontrent lors du dédouanement de leurs marchandises depuis plusieurs mois risquent affecter les prix de manuels scolaires.

A quelques jours seulement de cette grande échéance, plusieurs d’entre eux qui disent avoir passé les commandes des marchandises depuis les mois de mars et avril, déclarent n’avoir pas encore reçu leurs marchandises. Pourtant les produits contenus dans ces différents conteneurs encore en attente devaient déjà être sur le marché. Ce qui n’est pas le cas. Les commerçants déclarent  exposer le reste des marchandises de l’année dernière. «Nous n’avons pas de nouveaux produits. Les cahiers et les autres fournitures scolaires qui sont exposés ne sont que le reste de stock. Nous n’avons pas encore de nouveaux produits sur le marché », déclare Evariste Ngassa, commerçant. Une affirmation qui est partagé par Bonaventure Ndepa un autre commerçant. Selon lui, leurs yeux sont au jour le jour rivés vers le Port de Douala où ils espèrent à tout moment l’arrivée de leurs conteneurs.

D’après celui qui est au parfum des difficultés existant au Port Autonome de Douala,  ces difficultés ont connu leur vitesse de croisière depuis le mois de novembre 2013. Au moment où ils attendaient les marchandises pour la période de noël de l’année 2013. A cause du  portique qui était  en panne, c’est plutôt en février 2014 que ces marchandises ont été dédouanées et  ont  pour la plupart stockées, pour attendre la fin d’année 2014.

 

S’agissant des manuels scolaires qui préoccupent tous les investisseurs du secteur de la papeterie, le risque de voir moins de designs  ou de qualité de cahier est grand. «Tout ce que nous avons importé n’ont pas encore été dédouané. Les premiers conteneurs qui sont arrivés sont encore stockés. Ils attendent d’être dédouanés. Or, ces produits  devaient déjà être sur le marché mais hélas», fait savoir tout déçu, Charles Kamgo, commerçant. «On risque de revoir à la hausse certains manuels si les choses venaient à ne pas changer», déclare-t-il.

 

Pour ces derniers qui crient de colère, les fournitures scolaires risquent connaitre un flux durant  la rentrée scolaire prochaine à cause de ces problèmes là. Puisque, tous  les importateurs faisant dans ce secteur se plaignent du fait que les commandes qui sont attendues depuis le mois de juillet risquent d’être dédouaner plutôt en décembre. Une chose qui ne sera pas sans conséquences. C’est davantage le passage au scanner de toutes les marchandises qui viennent d’Asie et le doublement de leur frais de dédouanement qui choquent davantage ces commerçant qui menacent de licencier tous leurs employés si toutes les situations décriées ne changent pas.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article

Frank William BATCHOU 28/08/2014 20:04

On va licencier les gens là bas et ça changera quoi sur la situation de parents d'élèves qui achèteront les fournitures scolaires plus chers ?