Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Accident de la circulation: Un camion tue cinq personnes à Ndokoti

3 Octobre 2014, 15:27pm

Publié par Hervé Villard

accident grave à Ndokoti
accident grave à Ndokoti

La défectuosité du système de freinage de ce semi remorque transportant du conteneur serait à l’origine de cette tragédie qui a pareillement fait de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

 

Richard Tiwa est l’une  des chanceuses victimes de l’accident de la circulation qui s’est produit  au carrefour Ndokoti dans la soirée de mardi 30 septembre 2014. Interné à l’hôpital du district de Logbaba où il est sous soins, il déclare souffrir de moins en moins puisque sa situation sanitaire s’améliore. 
 
Conducteur de moto de son état il peine à raconter le film du drame dont il a été victime. «Je ne sais pas comment ça s’est passé. Je ne sais non plus comment je suis arrivé ici. Je me souviens juste que j’avais transporté une dame derrière la moto», raconte-t-il.
 
 
Le pied gauche bandé, il déclare aussi avoir eu un choc au niveau des reins. «J’attends encore les résultats de la radio. C’est ça qui va déterminer mon mal», poursuit le blessé. D’après le Dr, Charles Soffeu, directeur  de l’hôpital du district de Logbaba qui rassure que ses jours sont hors de danger, Richard Tiwa a été conduit de manière urgente dans son hôpital hier (mardi 30 septembre 2014 Ndlr) avec deux autres blessés. Seulement, ces cas étant graves, ils ont été acheminés à l’hôpital Laquintinie pour une  prise en charge effective.
 
Plus de peur que de mal.
 
Mardi soir aux environs de 18h, alors que le carrefour Ndokoti est bondé de monde, un  chauffeur camion transportant un conteneur a perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il amorçait la descente menant au tunnel Ndokoti. Dans  une course folle, et  à ce moment de pointe où, le carrefour est bondé de monde, le camion va dévaler la colline en écrasant  sur son passage une quinzaine de mototaxis de même que  leurs conducteurs. Plusieurs usagers de la route  ont pareillement été bousculés pendant cet accident. Au niveau du bilan de cet accident qui a mobilisé sur le théâtre des activités le préfet du Wouri Naseri Paul Bea, le sous-préfet de Douala 5ème, les éléments du commissariat central n°2, de la gendarmerie territoriale de Ndogbond, de la compagnie de gendarmerie de Ndogbong et les éléments des sapeurs pompiers, il y a eu plus de peur que de mal.
 
Contrairement aux chiffres alarmants avancés immédiatement après l’accident sur les réseaux sociaux, et dans les différentes chaines de radios de la place, on enregistre à présent cinq morts. Deux des victimes, des femmes mortes sur le coup,  ont été transportées à la morgue de Logbaba et les  trois autres sont décédées pendant les soins à l’hôpital Laquintinie de Douala.
 
 
On a pareillement enregistré une dizaine de blessés dont seuls  les plus graves sont encore internés à l’hôpital. D’après le service des urgences de l’hôpital Laquintie où, près d’une dizaine de blessés y ont été conduits, la majorité a quitté l’hôpital. Dans la liste des dégâts, on note pareillement plus d’une quinzaine de motos écrasées. Ces derniers ont d’ailleurs été transportés au commissariat  central n°2 de Logbaba.
Selon des sources policières, le chauffeur du camion a pris la fuite et le propriétaire a été interpelé.
 
Pour faciliter la circulation, le camion a été dégagé par les agents de la communauté urbaine. Une enquête a été ouverte. Hier aux environs de 14h, la vie avait repris son cours normal au carrefour Ndokoti.
 
Hervé Villard Njiélé
 
Liste des morts
1-Bougue Tchassem Ariane (22ans) (morgue de Logbaba)
2-Tchami Mérimé (morgue de l’hôpital Laquintinie)
3-Mogni Germain (morgue de l’hôpital Laquintinie)
4-Muyombé (morgue de l’hôpital Laquintinie)
5- Femme non identifiée (morgue Logbaba)
 
imprudence, motos écrasées, Camion sans frein. morts blessés graves, Douala,
imprudence, motos écrasées, Camion sans frein. morts blessés graves, Douala,

imprudence, motos écrasées, Camion sans frein. morts blessés graves, Douala,

Commenter cet article