Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Déguerpissement au carefour Ndokotti: Des vendeurs à la sauvette et des benskinneurs chassés .

29 Octobre 2014, 20:48pm

Publié par Hervé Villard

circulation fluide à Ndokoti
circulation fluide à Ndokoti

La scène s’est déroulée très tôt dans la matinée du lundi 27 octobre 2014 avant l’arrivée des commerçants.

Le carrefour Ndokoti est fluide depuis  le lundi 27 octobre 2014 matin. Les usagers de la route circulent sans gène dans  ce carrefour toujours obstrués par des commerçants et des conducteurs de moto  taxi qui occupent  les trottoirs et la chaussée. Du carrefour dit tunnel Ndokotti  en allant vers Nyalla au carrefour ou  la station Tradex, la situation est la même. On circule librement. L’embouteillage quasi existant a disparu.

 

C’est que, très tôt ce matin là, les éléments de la police municipale de la communauté urbaine de Douala on investi ce carrefour  et ont chassé tous ceux qui s’y trouvaient. Selon les riverains témoins de ce déguerpissement, les vendeurs à la sauvette, les vendeurs de médicaments,  les vendeurs de chaussures et les vendeurs de vêtements reconnus sur l’appellation fripiers, tous ont été déguerpis par les gros bras de la Communauté urbaine de Douala (Cud) présents sur les lieux.

 

Aidé par les forces de maintien de l’ordre qui assuraient  la sécurité pendant cette opération,  les éléments de la police municipale ont œuvré avec hargne.  Des étalages et comptoirs des commerçants véreux n’ont pas échappés à la furie de la police municipale, venues en sapeur pompier libérer le carrefour Ndokotti de ces encombrements. Ils ont tous été détruits sans exception.   A certains endroits de ce carrefour, les traces de ces casses restent perceptibles. Des débris de planches issus des étalages et des comptoirs détruits jonchent le sol.  Pour assurer la propreté de ce carrefour, les employés de la société de salubrité  Hysacam  venus à la rescousse ont assuré le nettoyage et ont restauré à cet endroit une propreté.

 

Les conducteurs de moto reconnus sur l’appellation « Benskineurs » n’ont pas échappé à cette action de la Cud. Eux aussi ont été chassés du carrefour et contraint à occuper les espaces qui leurs sont  réservés ceci en fonction de leurs destinations respectives.  Le déguerpissement du carrefour Ndokoti intervient quelques semaines seulement après l’affichage d’une banderole invitant les commerçants à libérer  ce carrefour en date du 24 octobre 2014.

 

 Cette action de la communauté urbaine de Douala s’inscrit dans le projet de la viabilisation de la capitale économique du Cameroun, engagé par le délégué du gouvernement Fritz Ntone Ntone.   

Cependant il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que le carrefour Ndokoti est déguerpi par la communauté urbaine de Douala. Plusieurs fois après le passage de la communauté urbaine de Douala, les commerçants sont revenus s’y réinstaller.

 

Baptisée opération «Coup de poing», cette nouvelle opération selon des employés de la communauté urbaine de Douala est décisive. Parce que va permettre de libérer définitivement le carrefour Ndokoti. Deux camions anti émeutes stationnés dans ce carrefour  et  la présence des gendarmes ici de jour comme de nuit  traduisent la volonté de la Communauté urbaine de Douala de faciliter la fluidité de la circulation à cet endroit.

 

 

Hervé Villard Njiélé.

 

Déguerpissement au carefour Ndokotti: Des vendeurs à la sauvette et des benskinneurs chassés .

Commenter cet article