Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Itw: Marie Choral Machengue: «Le sors n’a pas joué en notre faveur»

29 Octobre 2014, 20:06pm

Publié par Hervé Villard

il faut que l'on relance le Foot feminin
il faut que l'on relance le Foot feminin

Ancienne Lions Indomptables du Cameroun, Marie Choral Machengue est très engagée dans la gestion du football féminin au Cameroun. Aujourd’hui Présidente de Sawa United Girl, club de première division basée à Douala, elle revient sur les performances de l’équipe nationale féminine de football. Dans une interview accordée à La Nouvelle expression, elle dénonce aussi les problèmes qui émaillent le football féminin dans son ensemble.

L’équipe nationale de football féminin du Cameroun  vient de retrouver  le bercail après une finale perdue phase au Nigéria. Quels commentaires pouvez-vous faire ?

 

C’est un sentiment de joie et surtout de satisfaction que j’éprouve  dans l’ensemble. Je suis très contente pour les filles. On ne vendait pas chère leur peau, on ne savait même pas que ces filles pouvaient franchir le cap des demi-finales. Elles ont dépassé ce cap là, elles sont arrivées en final et ont perdues devant l’équipe du Nigéria. On pouvait même  remporter ce trophée c’est juste que le sors n’a pas joué en notre faveur. On n’a pas pu gravir la plus haute marche du podium. Mais, ce n’est que partie remise.  On va se préparer pour les autres compétitions. Il faut d’abord relancer le championnat qui est arrêté puisqu’il  faut qu’avant d’aller à la  coupe d’Afrique 2016 qui se déroule chez nous, qu’avant de participer à la coupe du monde 2015, que les Lionnes soient aguerries.

 

Comment  expliquez-vous la performance de ces filles alors qu’elles connaissent les problèmes de primes ?

 

 Le Cameroun c’est un pays de football. Il suffit tout simplement d’avoir la volonté de travailler et en deux ou trois mois, on peut constituer une équipe de football compétitive.  Cela signifie tout simplement que, si on  avait  mis à la disposition de ces filles tous les moyens qu’il fallait, si on donne aux joueuses de l’équipe nationale les moyens de se préparer convenablement, les camerounaises seront des championnes en Afrique.

 

 Quelles sont les difficultés du football féminin  au Cameroun de nos jours ?

 

 En tant que présidente de club de football féminin, je peux vous dire que les problèmes du football féminin sont nombreux. Le championnat féminin par exemple est interrompu depuis plusieurs semaines déjà. Ça joue et sa s’arrête. Nous n’avons pas de réelle subvention pour pouvoir prendre en charge nos équipes, pour pouvoir permettre aux filles de se mettre en jambe. Aujourd’hui, ce n’est que le président de club qui finance les clubs au Cameroun. Hors, nous n’avons pas toujours les moyens pour nous occuper du quotidien de ses filles. Quand on est au niveau national, on ne pense plus aux présidents qui animent ce football là au quotidien.

 

Est-ce que vous avez l’impression que les filles sont délaissées par rapport aux hommes ?

 

Effectivement, les filles sont délaissées par rapport aux hommes. Vous n’avez qu’à voir  l’arrivée de l’équipe nationale de football féminin de  Namibie pour le comprendre vous-même. Je croyais qu’on allait affréter le bus de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot)  pour venir les chercher.  Mais, on a plutôt loué un bus de  l’agence de voyage garanti Express pour les emmener à Yaoundé. Je suis vraiment choquée quand je vois des choses pareilles. Mais,  je crois que ça va aller. Mais, je rappelle que pour avoir une bonne équipe nationale, il faut un championnat de haut niveau.

 

Réalisée par Hervé Villard Njiélé

Il faut que le foot feminin revive  dans ce pays

Il faut que le foot feminin revive dans ce pays

Commenter cet article