Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Lutte contre Boko Haram: Près de neuf soldats tchadiens tués par Boko Haram

10 Février 2015, 13:29pm

Publié par Hervé Villard

Ces derniers ont perdu la vie durant des violents combats qui se sont déroulés dans la ville nigériane de Gamboru

Les forces armées de la république du Tchad, sont en deuil. Engagées il y a trois semaines au coté du Cameroun pour lutter contre l’ennemie Boko Haram qui sème la terreur à la frontière du Cameroun, du Tchad et du Nigéria, elles viennent de perdre une dizaine de soldats tombés au champ de tire.

D’après des informations en provenance du septentrion, ces hommes de l’armée du président Idriss Deby sont tombés pendant une rude bataille qui s’est déroulée dans la ville de Gambarou , Ngala et Woulgo. Pendant cette bataille rude nourrit de tirs de mortier, d’obus de rafale de mitraillette et de bombardement des avions de guerre, les soldats tchadiens, décidés à en découdre avec cette ennemie, vont réussir à repousser les assaillants. Plusieurs membres de cette secte ont été assassinés durant cette bataille.

Selon des informations non encore confirmées par l’Etat major de l’armée Tchadienne et camerounaise, plus d’une centaine d’assaillants ont été assassinés durant cette bataille. Les dégâts ne sont pas encore évalués mais, on parle de plusieurs morts du coté des assaillants, de neufs morts du coté des soldats tchadiens de plusieurs blessés dont un journaliste de nationalité tchadienne. Les corps des victimes ont été acheminés vers Fotokol de même que les blessés.

Cette attaque qui a duré plusieurs heures dans la nuit de lundi à mardi dernier a permis de libérer les villages Woulgo et Ngala. L’armée tchadienne a pareillement libéré le pont sur le fleuve El Beid qui relie le Cameroun au Nigeria.

Après avoir éloigné et tué une bonne partie des assaillants qui ont tenté à plusieurs reprises de détruire a été rouvert, exclusivement à l’usage des armées tchadienne et camerounaise.

Plusieurs bases de Boko Haram à Gamboru ont été détruites. Pour l’instant, on annonce un fort redéploiement des forces armées mixte dans la zone du conflit.

L’assassinat des neufs soldats tchadiens portent à 12 le nombre de militaires tchadiens tués par Boko Haram.

Cette nouvelle bataille intervient quelques jours seulement après l’offensive tchadienne sur Gamboru une ville nigériane. Offensive au de laquelle près de 123 terroristes étaient tués.

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article