Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Charlotte Dipanda enflamme le Castel-hall

13 Avril 2015, 10:55am

Publié par Hervé Villard

L’artiste camerounaise a partagé les émotions de ses chansons avec ses fans, lors du concert qu’elle a donné au Castel Hall de Douala le 10 avril 2015 dernier.

 

«Je suis très heureuse d’avoir assisté à ce concert. Je me suis vraiment amusée. Je n’ai pas de regret. Je pense qu’avoir assisté à ce concert soit la meilleure chose qui m’est arrivée en ce mois d’Avril».

 

Cette déclaration est d’Anne kamto, secrétaire de direction dans une entreprise à Douala. Fan de charlotte Dipanda, cette dernière n’a pas lésiné sur  les mots pour déclarer sa satisfaction. «J’ai communié avec elle, j’ai chanté avec elle pendant le spectacle, je suis vraiment contente. Vivement qu’elle revienne à Douala», affirme celle qui traine les pas en quittant le Castel hall ce vendredi 10 avril 2015 à Douala.

 

Comme elle, les milliers de personnes ayant pris part à ce spectacle étaient très heureuses.  Elles trainaient d’ailleurs le pas en sortant. Car, ne voulaient pas partir sitôt. Elles tenaient toutes à immortaliser ce qui s’est passé durant le concert ce vendredi soir là et voudrais que cala continue. «Le concert est vite fini. Il fallait que cela continue», déclare l’une d’entre elles en traversant la barrière de sortie de ce lieu.

 

Durant cette prestation qui s’est achevée aux environs de 23h, la salle du castel Hall qui était archi comble vibrait en phase avec la diva de la musique camerounaise.  Les différents fans de Charlotte Dipanda ont passé toute la soirée à scander son nom, à danser  avec elle.

 

 

La salle du castel hall, le temps de ce concert, s’est transformée en une véritable chorale. Une chorale qui avait pour maitresse de chant Charlotte Dipanda et les choristes, les milliers de fans présents ici.

Dès que l’auteure de «Massa» entonnait une chanson, elle était immédiatement reprise en chœur par toute la salle en émoi. C’était une parfaite communion entre Charlotte Dipanda et ses fans, une communion qui n’a pas laissé indifférente la star de la soirée. « Je veux mourir parce qu’il y a tellement d’amour dans cette salle» a déclaré la diva  à plusieurs reprises pendant ce concert.

 

Durant ce spectacle Charlotte Dipanda a  revisité les titres de son album «Mispa» sorti en 2009. Elle a rendu un hommage à l’artiste Jeannot Hens à travers l’interprétation des titres «longuè», «ndando». Elle a également  interprété ses titres «to ben de na», «mdedi », «mispa», «bwel», « encore une fois », «elle». Quand cette dernière a interprété le titre  «la wonè», c’était l’euphorie totale. Les fans  ont pris d’assaut le podium, il fallait remettre à l’artiste un peu de ce qu’elle a donné, depuis le début du spectacle. Le titre «Coucou » produit les mêmes effets.  Pour clôturer cette soirée Charlotte Dipanda a bercé son public avec les titres de son nouvel album « Massa ». «Maman n’a pas vu», et autres titres  sont interprétés pour le bonheur du public.

 

 

Même si le public a apprécié, dans l’ensemble, d’aucuns pensent que Charlotte Dipanda devrait faire des efforts au niveau de la prestation scénique pour aguicher d’avantage le et captiver  les spectateurs.

Pour distiller autant de joie l’orchestre de Charlotte Dipanda y a contribué grandement. Avec Gaëlle Wondjè aux chœurs, Julien Pess, à la guitare rytmique,  Arthur Manga à la bass et Petit Jean Abanda à la batterie, le tour était joué.

 

Le concert de Charlotte Dipanda au Castel Hall vendredi 10 avril  2015 dernier, est l’ouverture d’une tournée nationale de l’artiste à travers le Cameroun. Le «Mboa tour» après Douala, a conduit l’artiste le 11 avril 2015 à Yaoundé pour un autre concert. L’artiste se produira également dans les villes de Buéa, Dschang, Bamenda, Garoua. Le ‘Mboa tour » s’achève dans la ville de Maroua dans la région de l’Extrême Nord.

 

Hervé Villard Njiélé

Charlotte Dipanda en plein Concert au Castel Hall le 10 avril dernier

Charlotte Dipanda en plein Concert au Castel Hall le 10 avril dernier

Commenter cet article