Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Fédération camerounaise de football: Les amendements plombent l’adoption des textes dans le Littoral

22 Juillet 2015, 10:40am

Publié par Hervé Villard

L’assemblée générale d’adoption des nouveaux textes de la fédération camerounaise de football qui se tenait à Douala ce mercredi 15 juillet 2015 a été renvoyée pour plus tard.

 

Aucun texte n’a été adopté dans la région du Littoral ce jeudi 15 juillet 2015. Ni les nouveaux textes de la Fecafoot proposés par le Comité de Normalisation représenté à Douala par Amadou Evelé,  ni la version amendée que proposaient les membres de l’Assemblée générale élective de la région du Littoral constituée en majorité des membres de Littoral maison mère (Lmm).

Tous les membres de cette association engagée dans la bataille électorale dans le Littoral qui croyaient sortir de cette assemblée  générale avec la copie des textes adoptés portant leurs amendements, ont un tout petit peu été  déçus.  Ils attendront encore quelques jours pour savoir si les amendements apportés à ces textes ont été pris en compte  par le Commission de normalisation au niveau de Yaoundé ou pas. Même les journalistes ayant fait le pied de grue devant l’hôtel Lewat qui abritait ces travaux ont été un peu déçus, parce que n’ayant presque rien  à se mettre sous la dent.

 

C’est que l’assemblée générale d’adoption de nouveau texte de la fédé ration camerounaise de Football qui se tenait à Douala ne s’est pas déroulée comme  l’a voulu  les membres de Littoral Maison mère (Lmm), seule faction présente à cette Assemblée générale. Alors qu’ils croyaient que les amendements qu’ils ont apportés au texte devaient directement être pris en compte  durant l’Ag et  la mouture du texte final adopté. Ils ont été surpris par la réaction d’Ahmadou Evelé,  chargé de mission du Comité de Normalisation à Douala. Celui qui a apprécié  le dialogue franc qu’il y a eu durant les travaux a déclaré que seul le Comité de normalisation à Yaoundé a le pouvoir de valider les amendements apportés au statut proposé. «Les textes n’ont pas été adoptés parce que le membres de l’Assemblée Générale ont demandé qu’on amende les textes séance tenante pour les adopter. Je ne suis pas contre les amendements de texte sur le principe. Mais, ce sont des statuts types mis sur pied par le Comité de normalisation et qui ont fait l’objet de plusieurs consultations. Pour les amender il faut d’bord soumettre les amendements au Comité de normalisation», a déclaré Ahmadou Evele à la sortie de cette assemblée. D’après celui qui déclare que les travaux  de l’Assemblée Générale du Littoral ont été suspendus, c’est le Comité de Normalisation qui va décider de la suite de ce feuilleton.

 

 Lueur d’espoir

 

Selon les délégués  de Littoral Maison mère (Lmm) présents en salle,  les travaux se sont bien déroulés et  l’avenir est prometteur. Car,  le dialogue avec l’émissaire du Comité de normalisation était franc et  les observations faites, notées. «Les textes proposés ont été étudiés. Nous avons observé quelques améliorations à apporter. C’est ce que nous avons soumis à l’équipe de la normalisation venue nous rencontrer. Nous nous réjouissons que les choses se soient déroulées dans un esprit convivial. Le président qui a géré cette Assemblée Générale est d’avis que ces observations doivent être portées devant le Comité de Normalisation et que véritablement, l’on colle avec les spécificités des régions. Nous avons l’espoir que les amendements notés doivent être pris en compte pour que les textes qui seront publiés collent effectivement à la spécificité du Littoral», a déclaré  Emmanuel Kwadicka, président de Léopard Football Club de Douala après les travaux. Argument partagé par  Eugene Ekeke, président d’Eugene Ekeke Académie qui pense que les amendements faites à Douala seront pris en compte par le Comité de normalisation à Yaoundé.

 

Absence de la Mutuelle

L’assemblée générale d’adoption des textes dans le Littoral a été marquée par l’absence des délégués de la Mutuelle. Pour justifier  le boycott de cette Assemblée, Pierre Batamack joint au téléphone par  La Nouvelle Expression, évoque la situation de désordre créée par le Comité de normalisation. «Le comité de normalisation a créé une situation sans précédente. Elle a choisi des délégués dans la Sanaga Maritime qui n’ont pas été votés. Elle les a désignés en disant qu’elle cherchait l’apaisement. Ce sont ces délégués qui créent le problème que vous avez vu là. Pour que nous participions encore à une élection ici, il faut que l’on vote les délégués par devant les journalistes. La désignation des  délégués doit se passer devant tout le monde », a déclaré le président de la Mutuelle. Une déclaration qui laisse entendre que le climat de tension électorale dans la région du Littoral n’est pas près de se calmer.

 

Hervé Villard Njiélé

Fédération camerounaise  de football: Les  amendements plombent l’adoption des textes dans le Littoral
Fédération camerounaise  de football: Les  amendements plombent l’adoption des textes dans le Littoral
Fédération camerounaise  de football: Les  amendements plombent l’adoption des textes dans le Littoral

Commenter cet article

nouveau maillot de foot 24/03/2016 07:49

Nous sommes désolés de voir les tristes nouvelles.