Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Fête de la musique: Des séminaires de recyclage pour célébrer l’évènement à Douala

20 Juin 2016, 20:44pm

Publié par Hervé Villard

 Fête de  la musique: Des séminaires de recyclage pour  célébrer  l’évènement à Douala

D’après Messi Ndoye le délégué régional de la culture pour le littoral, ces séances de formations permettront de relever le niveau des musiciens et de la musique camerounaise dans son ensemble

 

 C’est  sous le  signe de  la formation que la 35ème édition de la musique qui se célèbre  ce 21 juin 2016 doit se dérouler dans la région du Littoral. D’après Messi Ndoye le délégué  régional des Arts et de la Culture pour le Littoral, les séminaires de recyclages et autres formations des artistes qu’il y aura au courant de cette journée permettront aux artistes musiciens dans l’ensemble d’approfondir  leur connaissances, d’apprendre d’avantage de leur aînés et surtout de mieux  s’exprimer à l’avenir.

Conscient de ce que  la  qualité de la musique camerounaise s’est considérablement dégradée  ces dernières années, le gardien du temple des Arts et de la Culture de la région du Littoral  déclare qu’il aurait consacré toute cette journée uniquement à la formation des artistes  s’il avait les moyens. « La plus value  pour nous durant la célébration de la 35ème édition de la fête de la musique  c’est le master class. Si j’avais des choix à faire, j’insisterais sur le master class. Puisque c’est plus important. Quand on a la chance d’avoir des artistes de renom comme  Arthur Manga Toto Guillaume, Grâce Decca  je pense qu’il faut en profiter », fait savoir Messi Ndoye.

Parlant des ateliers de formation ou encore des masters class annoncés dans la ville de Douala et la région du Littoral  à l’occasion de  la fête de la musique,  il y en aura plusieurs. Parmi lesquels un master class de Jazz animé par  le doyen Arthur Manga, un autre  sur  la  Bass  organisé et animé par Alexis Prigas et l’association des bassistes du Cameroun,  et un troisième encore en  court de négociation avec Toto Guillaume. Bref,  le souci de relever le niveau des artistes musiciens camerounais durant cette journée  se veut sérieux.

Des concerts géants

 En plus des masters class qui se dérouleront certainement en journée, des concerts géants meubleront pareillement le menu de cette journée exceptionnelle en soirée. Selon des informations, six concerts géants organisés en plain air seront réparties dans la ville de Douala.  Celui de  la  musique religieuse  se tiendra à l’entrée de la gare Bessengue  celui de la music urbaine au stade Cicam animé par Tony Nobody un autre  podium sera organisé à Logbaba et les autres à Brazaville et au Cam Yabassi. Bref des efforts sont faits pour que  tous les quartiers de la ville dans l’ensemble vibrent au rythme de la fête de la musique. « Notre ambition est d’aller vers  les populations avec  la musique. Ce n’est pas tous  les jours qu’on trouve X maleya Malhox encore Stipak Samo, Franco en train de prester en plein air » déclare  le délégué  régional des arts et de la Culture du Littoral. Malgré  la volonté  de créer un podium dans chaque ville de la région du Littoral et surtout dans  les zones les plus reculées à l’occasion de cette fête qui l’anime, se pose un réel souci financier. «Pour couvrir tout Douala il nous faut un minimum de  dix podiums. Mais comme  je vous le disais, on est limité sur  le plan financier. Nous n’avons pas toujours  les appuis nécessaires  pour  le faire», affirme Messi Ndoye.  Le délégué profite de l’occasion pour inviter  les entreprises et les collectivités  territoriales  décentralisées à soutenir  les activités culturelles et la musique en général.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article