Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Obsèques de David Mayébi: L’hommage des acteurs du football camerounais

14 Juin 2016, 13:26pm

Publié par Hervé Villard

 Mise en bière  à la
Mise en bière à la

Massivement représentés aux différentes cérémonies funéraires organisées hier à Douala, les acteurs du football camerounais ont tenu à rendre un vibrant hommage

L’hommage des acteurs du football camerounais

Massivement représentés aux différentes cérémonies funéraires organisées hier à Douala, les acteurs du football camerounais ont tenu à rendre un vibrant hommage

 

 

 

 David Mayebi a entamé son dernier voyage sur la terre des hommes ce jeudi 9 juin 2016 dans la ville de Douala. La levée du corps du footballeur émérite s’est faite à la morgue de l’hôpital de la garnison militaire de Douala hier  en présence des  responsables du football camerounais. Parmi ces derniers, on pouvait distinguer une forte délégation de la fédération camerounaise de football représentée par son président, Tombi à Roko Sidiki, l’ambassadeur itinérant Roger Milla, le  président du conseil des sages de l’Union sportive de Douala le prince Ngassa Happi, le vice président du syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc), Patrice Amba Salla, Franck Happi le président de l’Union  sportive de Douala. Des personnalités comme Alioum Alhadi, Abdouraman Ahmadou l’ancien chef de cabinet de Iya Mohamed, Les anciens lions Indomptables Doumbé Lea François actuellement coordonnateur du Stade de la réunification, Benjamin Massing , Lucien Metomo, William Andem, Isaac Sinkot et  plein d’autres. Parmi des responsables de football présents, on trouvait également  des entraineurs de football, des arbitres  des journalistes, des agents de joueurs et tous ceux qui tournent autour du football camerounais. Tous   ses personnalités  venues soutenir  la famille de David Mayébi  éplorée depuis  le décès de leur père sont  principalement venus rendre un hommage méritée à leur camarade de combat, à leur coéquipier, à leur collaborateur et surtout  à l’un de ceux qui a œuvré  pour le développement du football au Cameroun et surtout pour  l’épanouissement  des footballeurs.

 

 De la morgue  de l’hôpital de la garnison militaire  où la levée de corps s’est déroulées  ce jeudi matin à partir de 11h,  ces derniers se sont ensuite rendus  l’Eglise évangélique du Cameroun du temple de  du Centenaire à Akwa,  où un culte  en mémoire du disparu a été rendu. Comme un seul homme, ces derniers  se sont pareillement déportés au domicile du défunt à Bonapriso pour  des nouveaux offices religieux et  la veillée mortuaire.

 

Très  choqués  par  la disparition de  David Mayebi que d’aucuns jusque là croyait pas vrai, beaucoup ont perdu la voix. «Je suis vraiment choqué. C’est un père que j’ai perdu et chez nous en Afrique  les orphelins  ne parlent pas, ils pleurent », affirme, Lucien Metomo éploré. « C’était un véritable bâtisseur, Mayebi sera irremplaçable. J’espère tout simplement qu’on pourra poursuivre  l’œuvre de construction du sport  qu’il a laissé. Nous avons cheminé pendant au moins trente ans et aujourd’hui c’est un grand vide qu’il  laisse. Il laisse un grand vide et j’espère que nous sauront pérenniser à sa dimension les  grandes œuvres  qu’il a commencées. Ce qu’il me reste à faire, c’est de lui souhaiter un repos éternel », ajoute Benjamin Massing, ancien Lion indomptable et commissaire aux comptes du Synafoc., « C’est douloureux d’assister à la levée de corps d’un enfant alors que nous croyions que c’est lui qui devait nous enterrer. C’est une grande tristesse. Nous sommes des chrétiens et nous sommes là pour l’accompagner »,  regrette Prince Ngassa Happy président du conseil des sages de l’Union sportive de Douala.

Samuel Eto’o fils l’ancien capitaine des Lions Indomptables présent à  ses obsèques n’est pas passé inaperçu. Malgré la diligence du protocole  militaire à la morgue, l’attaquant d’Antaliasport a fait quelques photos avec la star avant de le laisser filer. Selon des informations, il est venu comme tous les autres acteurs du sport rendre un dernier hommage à un « bâtisseur »,à « un défenseur des droits des footballeurs ». Et surtout soutenir  son ami et frère Joslin Mahebi et toute sa famille éplorée. Selon le programme,  la dépouille de Mayebi prendra la route de son village natal ce vendredi 10 juin 2016  où une autre veillée populaire sera organisée. Le désormais feu responsable marketing de la fédération camerounaise de football sera inhumé  le samedi 11 juin 2016 dans son village natal à Nyokon dans la région du Centre.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article