Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Can 2016: La chasse aux vieux taxis est lancée

31 Août 2016, 20:27pm

Publié par Hervé Villard

Il n'y aura pas de demi mésure
Il n'y aura pas de demi mésure

Le ministre des transports qui a tenu une réunion avec les transporteurs ce jour à Douala a invité les condusctyeurs à se conformer à la nouvelle réglementation en vigueur avant le 30 septembre 2016 prochain

 

Le Cameroun  qui accueille les  Can  féminine et masculine de 2016 et 2019 veut  montrer un nouveau  visage à tous  les sportifs, visiteurs et touristes  qui viendront au pays  durant ces compétitions continentales de football. Parmi les différentes actions à mener pour rendre le Cameroun attrayant et surtout vivable, figure le respect de la réglementation en vigueur en  matière de  transport urbain et interurbain.  Le respect du code de  la route, le respect des règles d’hygiènes de salubrités et surtout  la bonne séance.

 Durant  l’échange avec tous  les acteurs intervenant dans  le secteur du transport, les responsables des syndicats des transporteurs, les responsables des auto-écoles, les responsables des services déconcentrés du ministère des Transports,  et *

 Edgar Alain Mebe Ngo’o,  le ministre des Transports qu’accompagnaient le délégué auprès de la communauté urbaine de Douala, le préfet du  Wouri et le gouverneur de la région du Littoral a invité tous les transporteurs, les taximen de  la capitale économique du Cameroun  à se mettre en règle.  

Pour  faire  simple le ministre  a  demandé aux taximen de retirer les vieux vehicules de la circulation ou tout  simplement de  les  envoyer au garage  pour des réparations. Seul va circuler désormais  dans  la ville de Douala  et ce à partir du 30 septembre 2016 prochain, des vehicules  propres et conformes.  Selon sa description, les nouveaux taxis doivent être peints en couleur jaune, les portières  numérotées conformément à la règle,  avec des sièges  neufs ou tapissés. Le taxi doit avoir  toutes  les pièces exigibles  de même que sont chauffeur. Celui-ci doit aussi être identifiable avec un badge  conforme.

 Bien avant de  donner  cette directive à suivre,  Edgar Alain  Mebe Ngo’o avait au préalable  peint  le tableau sombre de  l’activité de transport dans la ville Douala. Dans ce tableau  figurent ; le non respect du code de la route, le mauvais état physique des véhicules , la conduite sans  permis de conduire, l’exercice anarchique de la profession, le manque de courtoisie de la part des conducteurs, le manque de professionnalisme pour ne  citer que  ceux-ci. « L’activité de transport à Douala  se déroule  dans  l’anarchie c’est pourquoi il  faut  le réorganiser  dans  la perspective des Can 2016 et 2019 », a constaté  Edgar Alain Mebe Ngo’o.

«Il y a des efforts  à faire  pour assainir la profession  tant du coté des professionnels du secteur que du coté de l’administration où il y a des  foyers de tracasseries. Le gouverneur saura comment organiser ça avec vous. Le Premier  ministre ne peut pas édicter une recommandation qui n’est pas respectée », a martelé le ministre des Transports.

 

Conducteurs de moto interpellés

 

Au conducteurs de  moto taxi  champions du désordre  dans la  ville de Douala, Edgar Alain Mebe Ngo’o  a exigé  le port des chasubles et des casques et surtout le respect des zones interdites de circulation. Bref ils doivent être conformes  et  respecter la règlementation en vigueur  dans  l’exercice e leur  profession.

Pour faciliter  cette  mise en forme, Edgar Alain Mebe Ngo’o a invité les délégués régionaux et départementaux à entretenir un dialogue  permanent avec tous les acteurs de transports et les partenaires  sociaux pour  le respect de cette nouvelle mesure.

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article