Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Can 2016: Le Cameroun peut-il convaincre la Caf ?

2 Août 2016, 18:05pm

Publié par Hervé Villard

Une mission d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf) est au Cameroun depuis ce 25 juillet au matin. Elle a pour mission d’apprécier les différents chantiers de la Can féminine de football 2016

 

Voir si les différents chantiers devant abriter la can2016 au Cameroun ont sérieusement évolué. Vérifier les différentes installations devant accueillir cette compétition africaine.  Ce sont  là les principales missions assignées à Leodegar Tenga, président d’organisation de la Can2016, Heba Abdalla, directrice du tournoi,  Inas Ahmed Ahmed MakhloufF, Kofi Addae, et Mohamed Bakeer  les six émissaires de la Confédération africaine de football. En mission au Cameroun du 25 juillet au 1er août 2016, outre des travaux en salle avec le Comité Local d’Organisation de la Can Féminine, au palais des sports le premier jour de leur séjour, ces émissaires iront toucher du doigt la réalité sur le terrain. L’on annonce une visite d’inspection d’abord au stade omnisports de Yaoundé et à ses annexes d’entrainement ainsi qu’au stade militaire et au Centre d’Excellence de la Caf. Dans la Région du Sud-ouest, ils visiteront le Molyko Stadium de Buea, le stade omnisports de Limbé, le Middle Farm Stadium, et  le Centenary Stadium de Limbé.

 

La  suite  du programme des émissaires de la Caf prévoit  la visite des installations hôtelières pouvant accueillir  les différentes  délégations. Ainsi, ils apprécieront le standing des hôtels tels : Hilton, La Falaise, Djeuga Palace et Mont Febé à Yaoundé ; les hôtels Pullman, Sawa, Star Land et Akwa Palace à Douala ;  le FINI Hotel de Limbé, le Mountain Hotel de Buea, le Parlamentarian Flats Hotel, le Chariot Hotel de Buea.

 

Cette mission s’achèvera le dimanche 31 juillet 2016 par une conférence de presse au Pullman Hôtel de Douala de 09 H à 11 h. Après ce premier séjour au Cameroun, les émissaires de la Caf reviendront pour la seconde partie prévue dès le lundi 1er aout 2016. Il sera question cette  fois  là de discuter avec  le comité local d’organisation de la Caf et de faire  le point de  leurs différentes observations.

Inquiétudes

 Si  la  visite des émissaires de la Caf est très attendue au Cameroun, il y a  du moins  un air d’inquiétude dans l’air.  Car, le Cameroun ne veut pas perdre  l’organisation de cette  compétition importante.  Le Comité locale d’organisation piloté par  le Premier ministre Philémon Yang tient absolument à ce que  cet évènement ait lieu. La preuve,  il a fait il ya quelques jours  la visite des différents sites (stades) pour apprécier lui même  le niveau d’avancement des travaux et    sommer les  responsables des entreprises encore en retard d’accélérer les pas. Celui-ci a visité le stade omnisports Amadou Ahidjo, les stades annexes 1et 2,  le stade militaire de Yaoundé. A Limbé et Buea où il  s’est aussi  rendu, Philémon Yang a visité  le Centenary Stadium, le stade de Middle Farm, le stade annexe de Ngueme et le Moliko Stadium.

 

Des avancées

 S’il ressort de toutes ses visites que les  chantiers  de la Can 2016 évolue à grande enjambée,   la question qui se pose est celle de savoir si  le niveau d’avancement des travaux  va convaincre  les émissaires de  la Caf en séjour au Cameroun ?

 Contrairement à leur passage  dans  la ville de Limbé, Buea et Yaoundé où  cette mission à séjournée le 25 janvier 2016 dernier,  les émissaires  de  la Caf qui avaient homologué sous réserve  le stade omnisports de Limbé  vont trouver un nouveau visage. La barrière de cet édifice est presque achevée, les travaux d’électrification des différentes  voies menant ici se poursuivent. Les installations d’eau et d’électricité au stade  sont achevées de même que  les différents  parkings.  Quant aux stades annexes de Ngueme de Limbé, le Centenary  stadium et de Middle Farm qui n’étaient pas encore sortis de terre au moment du passage de cette commission, c’est une mutation totale qui s’observe ici.  L’architecture de ce stade d’entrainement est déjà visible. La pelouse verte est visible. Les goals ont été posés. Les travaux  de construction des gradins avancent sérieusement. L’on pose  encore  les tôles  pour  protéger  les  spectateurs des intempéries.  Ces  travaux qui ont  commencé  il y a juste  quelques  jours sont évalués à  plus de 40%.  Même si ces gradins ressemblent déjà à quelque  chose, il faut dire que beaucoup reste encore à faire pour qu’ils soient prêts.

 A Yaoundé, les travaux des stades omnisports Amadou Ahidjo et annexe1 et 2 et surtout ceux du stade militaire  ont avancé. Depuis  le passage des émissaires de la caf, les choses ont changé. Pendant qu’on parle de 80% d’évolution au  stade militaire presque  prêt, au stade omnisports Amadou  Ahidjo, on parle de 53% de taux réalisation.

Au stade annexe1et 2 ou le Pm a piqué une colère, les taux de réalisation des travaux varient entre 42et 45%.

 Même si l’on reconnait que les chantiers de la Can 2016 au Cameroun ont évolué ces derniers mois,   le niveau des travaux à quelques mois de  l’échéance inquiète.

 Du coté du Comité local  d’organisation,  c’est la sérénité totale. Personne  ne panique. « La caf ne vient pas sanctionner  les travaux. S’il nous reste seulement  la peinture  à mettre sur un bâtiment, la Caf  ne va pas nous sanctionner. Nous avons suffisamment avancé. Et Comme  le Pm  l’a dit  lors de la visite. Nous allons livrer nos chantiers avant  le 15 aout 2016. En plus, il ne faut pas vous fier aux pourcentages donnés.  Le plus  important  dans  les travaux c’est  la pelouse,  les vestiaires et  les gradins. A ce niveau  vous constatez qu’on a suffisamment avancé. Nous sommes sereins quant à cette visite », affirme Gabriel Nloga, le vice président de  la communication du  Comité local d’organisation de la Can 2016.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

 

 

 

 

Can 2016:     Le Cameroun  peut-il convaincre  la Caf ?

Commenter cet article