Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Jordanie 2016: Le Cameroun éliminé

3 Octobre 2016, 18:07pm

Publié par Hervé Villard

 

Les pouliches  de  Minkréo Birwe ont été   battues  par  la sélection du  Venezuela (2-1).  C’était  lors du  deuxième journée de  cette  compétition  mondiale  jouée  ce  3 octobre  2016

 

Le staff  technique de  l’équipe nationale  de  football féminin de  la catégorie U-17  a  désormais   la calculette en  main. Il attend  avec  impatience  les résultats du  match  qui  oppose   le  Canada  à  la sélection  allemande   pour savoir  si  les  bébés  lionnes  sont  définitivement éliminées de  la  compétition.  Bref,  sauf  miracle  ou  concours de  circonstance,  l’équipe  camerounaise est déjà éliminée. Car,  elle a  perdu  deux des trois matches de poule  qui  devaient  lui  permettre de  se qualifier pour le second tour.  Résultat de course,  l’équipe est d’office éliminée et  ne  jouera  contre  l’Allemagne que  pour l’honneur mercredi  prochain.

Pourtant après  la  défaite concédée  face  au Canada vendredi dernier (2-3), les poulains de Minkréo  Birwe  n’avaient  plus  droit à l’erreur. Ces  dernières devaient  arracher au moins  un  match  nul  pour espérer  une qualification  pour   le deuxième tour.   Ce  qu’elles  n’ont pas  pu  faire. Malgré  la  volonté  qui  les  animait,  ces  dernières  sont tombés sur une robuste équipe vénézuélienne bien  organisée au niveau de sa ligne  défensive.

Les Bébés Lionnes débutent pourtant mieux, mais la défenseuse Michèle Moumazim a la mauvaise idée de commettre une faute sur Deyna Castellanos aux abords de la surface la meilleure buteuse de la dernière coupe du monde  de  cette  catégorie. Son coup de canon ne laisse aucune chance à Carole Mimboe, trop éloignée de son poteau gauche (23’). Les Camerounaises passent le reste du temps à tenter de s’approcher du but vénézuélien, mais en vain. Seule Claudia Dabda y parvient dans les arrêts de jeu, mais son missile trouve la barre, et le tir d’Alice Djientieu au rebond est trop mou.

Les intentions africaines restent les mêmes au retour des vestiaires, et sur un corner mal dégagé, Evanick Touta tente sa chance sans contrôle, mais le ballon file au-dessus. Les Camerounaises ne s'avouent pas vaincues pendant tout le deuxième acte et pensent être récompensées de leurs efforts dans les arrêts de jeu lorsque la remplaçante Alexandra Takounda iscrit d'une talonnade en pleine course un bijou qu'elle imagine décisif (90'+3). Mais sur le coup d'envoi, Castellanos donne  l’avantage  au Venezuela .  Elle  réalise un lob du milieu de terrain, qui offre aux Sud-Américaines la victoire à la dernière seconde (90+4). Elles joueront leur qualification contre le Canada. Tandis que le Cameroun  affronte l'Allemagne est déjà éliminée.

 Après  avoir  gagné tous  ses matches de  préparation, l’équipe  camerounaise sort  prématurément de  cette  compétition sans  avoir  montré  de  beau  visage. On a découvert une  équipe sans  fond  de  jeu qui  joue  désordonné, avec  une  approximation au  niveau des  passes et  un  jeu décousu. Même  si l’équipe  est à  sa  première  participation, elle  devra   mieux  faire   face à  l’Allemagne  pour sauver   l’honneur. Pour une  première  participation, c’était  un  véritable  apprentissage. Dans  l’ensemble,  les Bébés lionnes  n’ont pas  été  ridicules. En deux  sorties, elles  ont  inscrit  trois buts et encaissé quatre.

 

Hervé Villard Njiélé avec Fifa.com 

Commenter cet article

justice 04/10/2016 09:16

M. Villard Njiélé, si vous copiez le contenu d'un autre site internet (en l'occurrence le compte rendu du match que vous avez trouvé sur FIFA.com), la déontologie et la politesse devraient vous pousser à citer la source et, si possible, éviter les fautes de frappe en la recopiant. Merci de réécrire votre propre article, ou de citer la source de celui que vous avez imité.

Hervé Villard 04/10/2016 15:53

C'est trop vrai votre remarque. je fais mon méa culpa. c'était une omission de ma part. merci pour le rappel.