Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: Une vingtaine de bars scellés et près de 70 personnes interpellées au Carrefour Elf

1 Mai 2017, 18:02pm

Publié par Hervé Villard

"On va multiplier  cette action dans tous  les quartiers de Douala 3ème"L’agression mortelle de deux belles de nuit au carrefour Nelson Mandela à l’origine de cette  décision de l’adjoint au sous préfet de Douala 3ème survenu dans la nuit du 28 au 29 avril 2017

C’est une ambiance relativement calme qui règne au Carrefour Nelson Mandela à village plus connu sous l’appellation "carrefour j’ai raté ma vie". Certains amoureux de ce quartier où se déroulent des activités dangereuses parmi lesquelles la prostitution et la vente  des stupéfiants, sont assis sur quelques chaises le long de la voie publique et dégustent tranquillement quelques  boissons. Ces derniers discutent autour de la descente musclée  des  autorités de l’arrondissement de Douala 3ème dans ce carrefour et sur la fermeture des  bars et snacks bars du coin.

En effet, dans la nuit du 28 au 29 avril 2017 aux environs de une heure la nuit, les éléments des  forces  de  l’ordre sont descendues dans ce carrefour et ont procédé à la fermeture des débits  de  boisson et snacks bars. Pendant cette opération qui s’est achevé  aux environs de 5h du matin, plusieurs  individus non identifiés trouvés sur les lieux ont aussi été interpellés. Comme bilan de cette opération, près  de 22  bars et snacks bars et ventes à emporter ont été scellés sur  haute  instruction du préfet du Wouri et  près de  70 personnes  interpellées.

 Parmi les bars et snack bars les plus réputés de ce carrefour scellés, on compte, «le printemps grand», « Guichet Unique», «Le printemps plus» pour ne  citer  que  ceux-ci.  Sur les  différentes  portes d’entrée de ces  différents snacks, étaient apposés des  scellées

 D’après  Eugène Dimbele Boui l’adjoint au sous préfet de  Douala 3ème descendu sur le  terrain,  les  débits de boisson ont été  scellés pour nuisance  sonore et  fermeture tardive. «La descente  que  nous  avons  menée dans la  nuit au 29 avril  2017 rentre  dans  le  cadre  des descentes  de routines  visant contrôler le fonctionnement des  débits de boisson dans  notre  territoire de commandement. Suivant l’instruction de monsieur le préfet du département du Wouri, nous sommes allés sur les lieux de une  heure a cinq heures .et  nous avons constaté que tous ces débits de boisson fonctionnent tous en marge de la réglementation. Ils ne respectent pas les  heures de  fermetures. Conformément à la réglementation en vigueur. Elles  doivent être fermées à minuit. Tous ces  établissements étaient tous ouverts à c moment-là. Parallèlement, nous  avons interpellé des individus  pour production des activités dangereuses. Ils ont tout simplement été conduits dans les brigades de gendarmeries de Nilon et de Bakoko pour exploitation», déclare le sous préfet rencontré par le reporter de La Nouvelle Expression. Parmi  les personnes interpellées, on signale des repris de justice, des  personnes  recherchées et des récidivistes.

 

Selon des informations, l’action menée  au carrefour  Nelson Mandela va s’étendre à d’autres  points chauds de l’arrondissement de Douala 3ème. L’objectif  apprend-on est de débusquer  les malfaiteurs, limiter la nuisance sonores pour permettre aux élèves de bien réviser leur leçon et préparer sereinement les examens de fin d’année.

Herve Villard Njiélé

Commenter cet article