Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Nécrologie :Léonard Nseke tire sa reverence

17 Octobre 2017, 13:36pm

Publié par Hervé Villard

L’ancien coach des Lions Indomptables, Léonard Nseke est décédé hier lundi 16 octobre 2017 à Son domicile à Bonamoussadi des suites de longues maladies.
 
La nouvelle est rendue publique dans l’après midi de ce lundi 16 octobre 2017. Léonard Nseke l’ancien coach des Lions Indomptables a rendu l’âme à son domicile à Bonamoussadi à Douala. Malade depuis plusieurs années le charismatique entraîneur de football a fini par rendre son tablier. Atangana Fouda journaliste et ami de longue date de la victime est encore sous le coup de l’émotion «J’ai appris avec beaucoup de douleur son décès par voie de radio dans l’après midi. C’est vrai que je n’ai pas trop été surpris parce que je m’y attendais. On était chez lui il y a deux ans, et il était gravement malade. Il chutait constamment et aujourd’hui, il a rendu l’âme. Il fait parti des premiers entraîneurs de l’équipe nationale du Cameroun. C’était un homme charismatique qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Il a refusé en 1994 d’être l’adjoint du français Henry Michel lors de la coupe du monde 2014. Jean Paul Akono est à son image. Il faut dire qu’il a inspiré plusieurs générations d’entraineurs et de footballeurs. Sa disparition laisse un gros vide dans le paysage footballistique camerounais», regrette Atangana Fouda, abattu.
Bien avant sa longue carrière entraîneur qui l’a conduit sur le banc de touche de l’équipe nationale fanion du Cameroun, il faut dire que Leonard Nseke était un joueur émérite. Il a fait les beaux jours de plusieurs clubs camerounais d’élite dont le Diamant, Fédéral de Yaoundé.
Biographie
Professeur d'EPS, il était entraineur diplômé de football des écoles française et allemande, Il a été international de 1960 à 1966. Capitaine de la grande formation mythique du Cameroun en 1964, avec pour coéquipiers, Mbappe Lepé, Mbette Isaac, Atangana Ottou Jean entre autres. A la direction technique nationale au milieu des années 70, il est nommé sélectionneur national en 1994, et est le seul technicien camerounais à avoir qualifié les Lions Indomptables pour une Coupe du Monde en 1994. Il fait partie des légendes de football national.
L’un de ses fils, Olivier Nseke, a suivi ses pas dans le football et s’est illustré dans plusieurs équipes dont l’Union Sportive de Douala. Léonard Nseke était âgé de 78 ans. Il s’en va en laissant derrière lui, une famille biologique constituée d’une veuve, de sept enfants et une dizaine de petits-enfants éplorée. Il abandonne aussi une importante famille de sportifs (entraîneurs joueurs) en larme.
Il faut noter que Leonard Nseke l’un des doyens des entraîneurs du Cameroun décède trois jours seulement après Joseph Siewe l’entraîneur de la sélection U-17 de l’équipe nationale lui aussi parti quelques jours seulement après le décès de l’emblématique président du Tonnerre de Yaoundé Onambele Zibi. D’importantes disparitions qui plongent le paysage sportif camerounais dans le deuil.
Hervé Villard Njiélé
Commenter cet article