Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Portrait: Christian Bassogog meilleur joueur de la Can 2017

2 Novembre 2017, 17:33pm

Publié par Hervé Villard

 
 
L’étincellent milieu offensif des Lions Indomptables du Cameroun a été désigné le meilleur joueur de la Can gabonaise par la  Confédération africaine de football.

 

 

Personne ne l’attendait à ce  niveau. Même pas le sélectionneur  Hugo  Broos qui l’a convié à la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des  nations qui s’est jouée au Gabon. Le coach comptait certainement sur lui pour construire une ligne offensive des Lions Indomptables en panne d’inspiration. Et il en est devenu la pièce maîtresse.
A force de  jouer avec enthousiasme créativité et hargne, le natif de New-bell-Ngangue à Douala a été sacrée meilleur joueur de la Can 2017.  Son  trophée lui a été remis à la fin de la finale par la confédération Africaine de football(Caf) qui l’a plébiscité. Après Rigobert Song Bahanag en 2002, Bassogock est le nouveau joueur camerounais du football moderne qui obtient ce sacre.  Ce  palmarès important pourra permettre de  relancer la  carrière du footballeur qui évolue du coté de Aalbog Sport club de première division au Danemark.
 Parcours convaincant
Titularisé sur le coté droit de la ligne offensive camerounaise au début de la coupe d’Afrique des nations, Christian Bassogog a démontré qu’il avait des aptitudes à évoluer à ce poste là. Malgré sa prestation entachée de quelques déchets durant le premier match opposant les Lions Indomptables au Burkina-Faso (1-1), le sociétaire de Aalbog Sport club de première division au Danemark a revu sa copie lors de la rencontre de la 2ème journée. Face aux Lycaons de la Guinée Bissau (2-1), il a fait  étalage de tout son talent. Sa puissance, sa percussion, sa pointe de vitesse et pour conclure par une passe décisive  qui a permis au Cameroun de réaliser sa première victoire. La prestation de l’ancien joueur de Lion Bléssé de Fotouni formé au sein de la Fundesport  académie de  Samuel Eto’o fils est couronné ce jour  là par la palme de homme du match.
Avec cette prestation au dessus de la moyenne, le joueur de 21 ans natif du quartier New-bell- Ngangue à Douala gagne de  haute lutte  sa place de titulaire au niveau de la ligne offensive des Lions Indomptables.
En inscrivant le second but du Cameroun face au Ghana en demi finale (2-0), Christian Bassogog a permis aux Cameroun d’arracher son ticket pour la finale. Par le même fait, il a inscrit son nom dans les cœurs des Camerounais et marqué la compétition. Sa prestation du jour  lui vaut le titre d’homme du match de cette demi-finale, un titre qu’il obtient pour la deuxième fois. Christian Bassogog comme du vin, se bonifie au fur à mesure. «Ça ne me surprendra  pas qu’il signe un bon contrat dans un grand club européen. C’est un joueur qui est promis à un bel avenir» présagent les commentaires et analystes  sportifs.
Vers  le  firmament
Avant sa première convocation en équipe nationale à l’occasion du match Cameroun-Zambie comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2018, Christian Bassogog n’était quasiment pas connu du grand public. seuls Richard Towa, l’entraîneur des lions espoirs et les spectateurs qui ont effectué le déplacement du stade omnisports de Limbé lors du match amical qui a opposé les U-23 camerounais à leurs homologues marocains pouvaient imaginer qu’il serait promis à un bel avenir. Appelé en équipe nationale pour la première fois pour préparer le match contre la Zambie comptant les éliminatoires de la coupe du monde 2018, il a suffi qu’il joue un peu moins d’un quart d’heure pour sortir son talent de l’anonymat. En l’espace de quelques minutes, l’attaquant de 21 ans a marqué des points aux yeux du sélectionneur Hugo Broos qui a compris qu’il avait désormais une pépite entre les mains. Alors que sa présélection en vue de la CAN 2017 fait l’objet de nombreux débats, l’ancien joueur de Lion blessé de Fotouni va mettre tout le monde d’accord en inscrivant un but d’anthologie lors du match amical contre la RDC. Au fil des rencontres sous le maillot de l’équipe nationale, l’attaquant du club danois Aalborg passé par les États-Unis devient incontournable.
Ne le 18 octobre 1995 Christian Mougang Bassogog de son vrai  nom, compte à son actif, près de sept titularisations au sein de l’équipe nationale du Cameroun pour deux buts inscrits. Sixième d’une fratrie de 10 enfants, le fils d’Emmanuel Bassogog, au vue de ses prouesses  à la Can 2017, est promu à un avenir meilleur. Une  rue  au quartier  New-bell  porte désormais son  nom.
Hervé  Villard Njiélé

 

Commenter cet article