Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Les Lionnes  U20 jouent leur destin

12 Janvier 2018, 13:02pm

Publié par Hervé Villard

Les filles Charles Kamdem jouent contre le Ghana ce week-end dans le cadre du dernier tour éliminatoire de la coupe du monde de leur catégorie qui se joue en France en Aout  2018

Lionnes U20, "on fera  de  notre mieux"

Lionnes U20, "on fera de notre mieux"

Le rêve de toutes joueuses de l’équipe nationale  de football féminin des moins de 20 ans du Cameroun c’est bel et  bien de prendre part  pour la première fois, à une phase finale de la coupe du monde. Comme leurs ainées Gabrielle Aboudi Onguene ou encore Deborah Enganamouit, alexandra Takounda, Soline Djoubi et les autres veulent vivre en direct la coupe du monde de football féminin des mois de 20ans qu’organise la  France.

Seulement, pour rendre ce rêve vrai, elles devront d’abord éliminer l’obstacle ghanéen qui se dresse avec audace sur leur passage. Après un premier tour de qualification assez facile fait de large victoire sur leurs adversaires puis,  de victoire sur tapis vert pour cause de désistement de certains adversaires, les Lionnes indomptables  du Cameroun devront vaincre le Ghana en aller et retour pour obtenir l’un des deux tickets africains donnant lieu à ce rendez-vous.

Pour mettre la chance de leur coté ce dimanche, elles devront blesser sérieusement leur adversaire en la battant durant cette phase aller, avant de l’achever une semaine après dans son propre terroir à Accra. Cependant, il faut dire que la tâche ne sera pas facile pour les bébés lionnes. Car, le Ghana est une équipe assez expérimentée. En plus d’être bien organisée, la sélection ghanéenne est  rompue à la  tâche. Elle bénéficie  d’ailleurs d’un palmarès qui plaide en sa faveur. Parmi les meilleures  équipe du continent de cette catégorie si non la meilleure, le Ghana a déjà participé à plusieurs phases finales de coupe du monde. Notamment en 2010, 2012,2014 et 2016. Elle a représenté valablement l’Afrique à ces compétitions et  en est sorti pétri d’expériences. Expériences  qui pourront leur permettre de dominer l’équipe du Cameroun.

Attaque foudroyante

 Avec une attaque foudroyante qui lui a permis d’arriver à ce niveau de la compétition, le Ghana est un sérieux adversaire et totalise des arguments pouvant déstabiliser la bande à Alexandra Takounda. Ses adversaires en 2017 en ont payé le prix. C’est d’abord l’Algérie qui passe à la trappe au premier tour de ces éliminatoires. A l’aller comme au retour, les bébés algériens ont encaissé au total dix buts. Soit cinq pour chacune des rencontres. L’équipe Kenyane rencontrée au second tour subit le même sors à la seule différence qu’elle réussit l’exploit d’inscrire un but. C’est avec un carton de dix buts encaissés sur l’ensemble des deux matches que le Kenya a quitté la partie. C’est donc une équipe prête qui a inscrit 20 buts en quatre matches que les lionnes vont affronter dimanche prochain.

Espoir

Malgré le palmarès chatouillant de l’équipe  ghanéenne, tout n’est cependant pas perdu par les bébés lionnes. Car, rien n’est encore joué. La solidité de l’équipe de Charles Kamdem peut être un atout. Ensemble depuis des mois pour préparer cette compétition, la complicité entre Ngah, Voulania, Soline Djoubi, Ndzana, Alexandra Takounda, Tsadia et les autres coéquipiers peut permettre de faire la différence. Surtout que l’attaque des bébés lionnes est l’une des meilleures de cette campagne française. Si le milieu de terrain est tout aussi garni avec des joueuses capables d’animer le système de l’entraineur, en défense, le talent et l’expérience ne sont les qualités les plus recherchées. D’ailleurs lors d’un match amical contre une sélection conduite par Aboudi Onguéne deuxième meilleure footballeuse d’Afrique, la sélection d’Emmanuel Kamdem s’est imposée par une  large victoire de six buts contre 1. Un résultat qui démontre à suffire que la sélection féminine de football U20 aura son mot à dire ce dimanche au stade militaire de Yaoundé.

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article