Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Fête de la jeunesse: Les populations de Limbé résistent à la sécession

14 Février 2018, 17:48pm

Publié par Hervé Villard

Malgré la menace de boycott qui planait, ces derniers ont massivement prie part à la parade marquant la 52ème édition de la fête de la jeunesse célébrée le 11fevrier 2018 sur l’ensemble du triangle national.

célébration du 11 fevrier 2018 à la place des  fêtes de Limbé

célébration du 11 fevrier 2018 à la place des fêtes de Limbé

 

La place des fêtes de Limbé grouillait de monde ce 11 février 2018. A l’occasion de la célébration de la 52ème édition de la fête de la jeunesse, les écoliers, les élèves, les étudiants, les badauds et les commerçants, ont pris d’assaut le lieu de la cérémonie. Il était question pour eux de vivre en direct la célébration de cette fête nationale et surtout de la  marquer d’une pierre blanche.

Pour y parvenir, les habitants de cette ville eux aussi concernés par la crise sociopolitique qui menace la paix dans toute la région anglophone du Cameroun, ont bravé la menace de perturbation de la paix en vigueur dans la région. Ils ont surmonté leur peur pour participer comme l’ensemble du pays à cette fête nationale et surtout pour laisser leurs progénitures prendre par au défilé organisé à cette occasion. Car, au regard des agressions qui se multiplient dans les villes voisines, des actes de vandalismes et de meurtre commis ça et là, une menace planait sur cet évènement qui s’est heureusement tenu sans heurt.

Parade

Après l’exécution de l’hymne nationale et l’écoute du message du chef de l’Etat à la jeunesse camerounaise, ce sont les tous petits du primaire qui ont ouvert le défilé. Tête haute poitrine bombée, les pas cadencés, ils ont défilé le long de la place de fêtes tous heureux. Recadrés par leurs enseignants les surveillant à la loupe, ces jeunes Camerounais ont agrémenté leur passage par des chants patriotiques, qui appelaient à l’amour à l’union et surtout à la protection de la patrie. Les notions d’unité et de paix sacrées au Cameroun, n’ont pas échappés à ces jeunes qui n’ont besoin que de ces éléments pour grandir et s’épanouir.

A leur suite, les jeunes élèves du secondaire et des écoles de formation professionnelle ont pris la relève. Avec des majorettes et autres démonstrations, ils ont arrachés les applaudissements du public conquis et surtout ceux du préfet du département du Fako Engamba Emmanuel Ledoux qui présidait cette cérémonie.

Après le défilé des jeunes de l’Ojrdpc, c’est le défilé des clubs de sports qui est venu mettre fin à cette parade appréciée à la fois par les populations et les visiteurs. «Je n’ai pas eu peur ce matin en venant au défilé. Certains de mes amis ne sont pas venus. Parce que leurs parents  le leurs a interdit. La fête était  belle», déclare tout heureux Eddy Brice élève en class six au Lottin Nguea primary school. Son assertion est partagée par kely Ngakou enseignante de class three à l’Epc de Bonjo. «Nous vivons en paix ici. Il n’ya pas d’inquiétude à se faire. Il n’y a pas la sécession à Limbe. Les enfants fréquentes normalement. Après les perturbations de début d’année, tout est rentré dans la normal. J’ai un effectif de 35 élèves», déclare toute heureuse cette enseignante d’expression francophone.

Selon Paul Lyonga grand conseiller à la Communauté urbaine de Limbe heureux, la célébration de cette 52ème édition de la fête nationale de la jeunesse a Limbé est une réelle victoire. C’est la preuve que Limbe est débout. «Je suis heureux parce que le  défilé a eu lieu. Les populations avaient des  appréhensions par rapport à cette fête. Cela a eu lieu et on ne peut qu’être heureux. Nous avons vaincu la peur», affirme-t-il.

A la fin du défilé pas du tout militarisé comme on l’annonçait, les populations se sont rendus à Down Beach pour profiter de la brise de l’océan atlantique et continuer les festivités.

Selon les habitants de cette ville,cette dernière est plutôt calme .Et est jusqu’à présent à l’abri des actions de vandalismes et de sécession. «Nous ne voulons pas  que  cela  arrive  chez nous», martèlent-ils

Hervé Villard Njiélé  de retour de Limbé

 

 

Commenter cet article
M
Bonjour Je suis le voyant puissant venant de l’Afrique,quelques soient vos problèmes vous avez la solution .Spécialiste des cas urgents même les plus désespérés grâce aux divinités (vaudou, Mamiwatta , la sorcellerie noir ), je vous offre mes services : d'Argent, Amour, Chance, Richesse, Justice, Anti balle, gloire, vente, achat, commerce, affection, promotion sociale, désenvoûtement, voyage, sortilège, Examen, Etudes etc... N'hésiter pas à me contacter au secrétariat. Email : maitre.hedenou.aite@gmail.com Numéro de téléphone : +22969038542 Numéro whatsapp: +22969038542 Résultats 100% garantie.
Répondre
M
Bonjour Je suis le voyant puissant venant de l’Afrique,quelques soient vos problèmes vous avez la solution .Spécialiste des cas urgents même les plus désespérés grâce aux divinités (vaudou, Mamiwatta , la sorcellerie noir ), je vous offre mes services : d'Argent, Amour, Chance, Richesse, Justice, Anti balle, gloire, vente, achat, commerce, affection, promotion sociale, désenvoûtement, voyage, sortilège, Examen, Etudes etc... N'hésiter pas à me contacter au secrétariat. Email : maitre.hedenou.aite@gmail.com Numéro de téléphone : +22969038542 Numéro whatsapp: +22969038542 Résultats 100% garantie.
Répondre