Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Tour de l’Espoir 2019: Le premier coup de pédale c’est demain.

3 Février 2019, 21:33pm

Publié par Hervé Villard

Tour de l’Espoir 2019: Le premier coup de pédale c’est demain.

La 2ème édition de ce tour cycliste des moins de 23ans qu’organise le groupe Vivendi débute par un critérium dans la ville de Douala ce 4 février 2019

Les populations de la  ville de Douala  vibrerons une fois encore au rythme de la de la coupe des nations U32 du cyclisme. Après l’édition expérimentale de 2018 peine de succès, le Vivendi Sport avec la collaboration de l’Union du Cyclisme international (Uci) on décidé de remettre ça. Surtout que l’objectif est de faire la promotion du cyclisme dans le monde entier, encourager les jeunes à s’intéresser à cette discipline et encourager ceux qui la pratiquent déjà. La preuve l’année dernière, la fédération camerounaise de cyclisme a reçu de vivendi sport près de 90 vélos pour la promotion du cyclisme au Cameroun. Toujours dans la même veine, selon des informations du comité d’organisation, la nation victorieuse du classement du Tour de l’Espoir aura d’ailleurs l’honneur d’obtenir une invitation pour le Tour de l’Avenir en août en France. 

Mais avant d’y arriver, il faudra que les coureurs des dix neuf nations présentes bataillent dur pour arracher la couronne mis en jeu. Pour ce faire, ils doivent avaler cinq étapes jusqu’à samedi prochains sur des parcours équilibrés entre Douala et Yaoundé en passant par Nkongsamba et Dschang dans l’ouest du pays et par Ngoulemakong dans le sud.
Agés de 19 à 22 ans, les jeunes conviés au Cameroun cette année représenteront différents continents, l’Afrique évidemment avec 14 nationalités engagées, l’Asie avec le Japon, l’Amérique du Sud avec l’Argentine et l’Equateur et l’Europe avec le Portugal mais aussi des Ukrainiens, des Néerlandais, un Irlandais et un Hongrois.
 Avant le départ de cette première étape, la pression est du coté du Rwanda vainqueur de la première édition. Car, les compatriotes de Joseph Areruya qui est passé depuis dans les rangs professionnels auront à cœur de conserver cette couronne. Pour le faire, il faudra cravacher dure. Défier tous les obstacles, qu’il y a sur les nombreux parcours afin de s’imposer devant les nombreux concurrents plus  aguerris et plus avertis. Devant des Argentins et des Equatoriens des  nations  montantes du cyclisme mondial, la  compétition augure de beaux duels. Le Cameroun mal classé à la dernière édition a aussi à cœur de remporter au moins une étape pour faire honneur aux pays. La  fête  s’annonce  belle.
 
Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article