Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Lions indomptables: La sélection d'un nouvel entraîneur se pose avec urgence

30 Juin 2010, 21:59pm

Publié par hervy

 

Lions indomptables

 http://www.camerounlink.net/galerie/80.jpg

La sélection d’un nouvel entraîneur se pose avec acuité.

 

L’élimination prématurée de l’équipe fanion du Cameroun à la coupe du monde 2010, la première en terre africaine, a mis a nu  les problèmes du coaching au sein de la sélection nationale

 

La mauvaise prestation de la sélection camerounaise à la coupe du monde 2010, l’élimination précoce du pays de Roger Milla pourtant très attendue dans cette prestigieuse compétition mondiale  qui se déroule en Afrique du Sud pour la première  fois a mis à nu les lacunes existantes au sein de l’équipe nationale du Cameroun. Trois matches trois défaites  quatre buts encaissés contre deux marqués, première équipe nationale  à être éliminée de cette compétition avec zéro point, les poulains de Paul Le Guen ont enregistré le plus mauvais  record de cette coupe du monde.

 

Même si on  évoque comme raisons de la mauvaise prestation des lions indomptables du Cameroun, le climat délétère qui a régné au sein du groupe  l’hypocrisie des joueurs, le clanisme, le conflit de génération et autres, il n’est  point question de négliger la prestation de l’entraîneur national  qui est le réel problème de l’équipe national, que personne des membres du gouvernement ne veut relever avec véhémence.

 

L’encadrement technique plus précisément l’entraîneur national du Cameroun Paul Le Guen a manqué à ses obligations. « Celui-ci nous a menti sur toute la ligne » Comme l’a affirmé un observateur averti du football Camerounais. Il n’était pas à la mesure des la sélection nationale. En trois rencontres de coupe du monde, celui-ci a aligné trois équipes différentes. Une attitude qui a poussé Alain Gires ancien sélectionneur de l’équipe nationale du Gabon à s’exclamé : «je ne comprends pas comment Paul Le Guen ne réussit pas avec  les joueurs qu’il dispose de constituer une équipe type pour le Cameroun ». Les hésitations du sélectionneur français et son incapacité à pouvoir gérer l’effectif que lui-même a sélectionné, a  eu raison de la mission qu’il s’était fixé en partant du Cameroun. (Conduire le Cameroun au moins aux quarts de finales de la coupe du monde) Conséquence l’équipe nationale réalise le plus mauvais parcours jamais réalisé en coupe du monde.

 

 

Pourtant,  le ministère  des sports et de l’éducation physique en accord avec  la fédération camerounaise de football, ont pour une fois, mis les petits plats dans les grands pour  que les choses se passent bien.  Primes payées à temps, hôtels de choix et de grande classe pour ne citer que ceux-ci. Bref le paquet a été mis en jeu pour un résultat que tout le monde  connaît. Quel gâchis !

 

 Ayant  été éliminé de la dernière coupe du monde, le Cameroun et le ministère des sport, la Fécafoot y compris ont intérêt s’ils ne veulent pas que les même  effets se reproduisent, de recruter un nouvel entraîneur  de poigne surtout après la démission de Paul Le Guen qui a reconnu devant le peuple Camerounais tout entier Ses faiblesses et son incapacité à Gérer l’équipe nationale « Je reconnais que je me suis tromper sur le choix des 23 sélectionnés…. » 

 

L’urgence d’un Coach charismatique et professionnelle

 

Depuis la démission de Paul Le Guen  le poste d’entraîneur national  de l’équipe du Cameroun  reste vacant jusqu’à ce jour. Les prochaines échéances notamment les éliminatoires pour la coupe d’Afrique de 2012 qui débute dès septembre, il faudra que le gouvernement Camerounais prenne des mesures conséquentes. Car, comme l’a déclaré le Capitaine  de l’équipe nationale du Cameroun Samuel Eto’o Fils durant son mea Culpa au Peuple camerounais, « Il faut que les choses soient faites à temps » Plus des choses de dernières minutes.  

 

S’agissant du choix du prochain encadreur de l’équipe fanion du Cameroun, les débats sont ouverts.  Faut-il un camerounais ou un expatrier à la tête de l’équipe nationale ? C’est ça toute la question. Qu’il soit  Camerounais ou non, cela n’est pas important. Car le peuple camerounais et le monde tout entier n’attendent que les prochaines victoires des lions pour être certains les lions indomptables ne sont pas morts .

 

Hervé Villard Njiélé   

 

 

 

 

.

Voir les commentaires

Examens de fin d’année: : 1833 candidats prennent part aux épreuves pratiques à Douala

30 Juin 2010, 21:20pm

Publié par hervy

Examens de fin d’année:



Douala : Près de 1833 candidats prennent part aux épreuves pratiques



Débutées le mardi 29 juin 2010, ces épreuves pratiques prendront fin le 7 juillet prochain.

 

conformément à l’arrêté n° 201/D/39/Minedub/Minesec du 23 juillet 2009 fixant le calendrier de l’année scolaire 2009/2010 en République du Cameroun ; les examens officiels et concours de la session 2010 se déroulent selon un calendrier conçu à cet effet.


Depuis mardi 29 juin 2010, repartis dans les centres du lycée d’Akwa, lycée technique de Bassa et lycée technique de Nylon, les candidats admissibles aux épreuves pratiques au cap industriel(1833) sont, une fois de plus, rentrés en salle. Après les épreuves écrites d’admissibilité et épreuves facultatives qui se sont déroulées du mardi 1er juin au vendredi 4 juin 2010.

"Les candidats travaillent en toute quiétude et de sérénité. Jusqu’ici, nous n’avons enregistré aucun problème. Le chef de centre nous a interpellé sur un certains nombre de comportements que nous devons adopté pendant les épreuves »."nous sommes là et nous veillons à ce que les enfants s’évaluent dans de très bonne conditions et sans tricherie » .Dans les autres centres d’examen, l’ambiance est presque identique. A la délégation régionale de l’enseignement secondaire à Bonanjo, en l’absence du maître des lieux, un responsable affirme : «  tous les petits plats ont été enfouis dans les grands pour ces épreuves pratiques et facultatives se déroulent dans de très bonnes conditions ». Douala, la sérénité est de mise dans les centres d’examen. Au centre du lycée Technique d’Akwa, tout se passe comme prévu. Dans la grande cours principale, quelques candidates, assises derrière chacune une machine à coudre placée le long du mur, coursent des pièces sur le regard des surveillants qui n’hésitent pas de temps en temps à les rappeler à l’ordre lorsque le temps imparti tire à sa fin. En l’absence du chef de centre en réunion avec le délégué régional de l’enseignement secondaire à Bonanjo, un enseignant témoigne que jusqu’ici, « tout se passe comme prévu, sans problème ». «  Un autre de poursuivre : « 

Il faut souligner que depuis le début des examens relevant de la direction des examens, des concours et de la certification sur l’ensemble du triangle national avec le concours d’entrée en 6ème des lycées et collèges de l’enseignement secondaire général et en première année des collèges et des lycées de l’enseignement technique, le vendredi 21 mai 2010, outre quelques petits manquements observés de parts et d’autres, tout semble jusqu’ici se dérouler selon les normes.


Élément galvanisant

 

La hausse des primes des correcteurs aux examens officiels par l’Etat semble galvaniser les enseignants rencontrés mercredi 30 juin par le reporter du Messager dans les différents centres d’examen à Douala. Cette hausse fait suite à un texte signé du premier ministre portant relèvement des primes diverses liées à la correction, la surveillance et autres activités liées aux examens officiels. Par ce texte, les taux applicables depuis 1979 sont devenus caducs. Les nouveaux sont de 60 francs Cfa pour la correction de l’entrée en 6ème et 100 francs Cfa la correction des épreuves du Bepc. La vacation de surveillance desdits examens passe à 1000 francs Cfa la demi-journée. Selon des sources proches de la direction des examens au ministère des enseignements secondaires, « il s’agit à travers ce geste, de remotiver les correcteurs qui n’avaient plus d’engouement pour les examens qui ne ressortaient pas de l’office du Bacc, parce que non juteux ». Cette mesure en son temps, soutient Jacques Kamgaing enseignant, avait été favorablement accueillie par le corps enseignant. Maintenant, il faut que des mesures conséquentes soient  prises pour l’application immédiate du texte à cette session des examens de 2010 .


 

Blaise-Pascal Dassié /Hervé Villard Njiélé


 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Société/ Education: Lycée d’Akwa, l’heure est à la récompense.

30 Juin 2010, 20:35pm

Publié par hervy


  Lycée d’Akwa, l’heure est à la récompense



Près d’une centaine d’élèves de cet établissement scolaire d’enseignement  secondaire ont été récompensés hier, lors de la cérémonie de remise des prix d’excellence scolaire organisée à cet effet.

 

 

 

 La joie était à son comble hier, mercredi 30 juin 2010,au Lycée d’Akwa à l’occasion de la cérémonie solennelle de remise des prix d’excellence scolaire qui s’y déroulait. Organisé par Emmanuel Ibwama Mawella le proviseur de cet établissement avec l’appuie de l’administration du lycée et l’association des parents d’élèves, la cérémonie des prix qui se déroulait hier avait pour objectif  principal de récompenser les élèves qui se sont démarqués positivement  par leur travail durant l’année scolaire écoulée. C’était également  un moyen pour stimuler ceux des étudiants, qui n’ont pas reçu des prix, à pouvoir doubler d’ardeur au travail à la prochaine rentrée scolaire qui va commencer dans près de deux mois.

 

 

Pour rendre cette cérémonie mémorable, les organisateurs on fait appel à l’artiste humoriste « Oga ». Celui-ci, grâce à sa prestation teintée  humour a  d’avantage donné à cet évènement  scolaire une ambiance festive pleine de détente. Pendant sa prestation qui  redonnait la joie à tout le monde, (lauréats et non lauréats, enseignants, parents et différents invités) l’antre du lycée d’Akwa vibrait au rythme de ses humours. Pour cette deuxième cérémonie solennelle de remise de prix consécutive organisée sous l’ère Emmanuel IBwama Mawella, près de cent soixante  élèves ont été primés en fonction des catégories  suivantes : Meilleurs élèves par classe, meilleurs élèves par matière, meilleurs élèves par niveau, meilleurs élèves par cycle et celui de meilleur élève du collège.

 


Ainsi,  Kwinkwa ketchasso Rostand de la classe de 5ème M6  a  reçu le prix du meilleur élève du lycée avec une moyenne de 16.62 /20. Cet élève qui est par ailleurs député junior a obtenu la plus grande moyenne du premier et du second cycle de cet établissement. Il a pareillement reçu le prix du meilleur élève de toute les cinquièmes du lycée d’Akwa, le prix du meilleur élève de sa classe, celui du meilleur élève en anglais de toute les cinquièmes et celui du premier élève du premier cycle.   Objet de curiosité de cette cérémonie de remise solennelle des prix, Kwinkwa ketchasso Rostand a reçu les félicitations et les encouragements des différentes  personnalités présentes.

 


A la suite  des élèves, le comité d’organisation de cette cérémonie solennelle de remise des prix d’excellence a également récompensé des enseignants. Ces derniers huit au total  qui ont reçu le prix d’excellence pédagogique, se sont démarqués le long de l’année scolaire par leur  assiduité et leur travail. Selon ce comité d’organisation, ces enseignants ont couvert à 90/100 le programme scolaire et ont brillé par leur assiduité.

 


  Dans la suite  des lauréats,  les clubs n’ont pas été épargnés. Ainsi, les clubs Allemand, Coca Cola et Mutzig et les petits génies désignés meilleurs clubs de l’année ont été primés. Et ce par les responsables des brasseries du Cameroun présents à cette cérémonie. Pour rendre cette cérémonie mémorable, le délégué régionale de l’enseignement secondaire et le délégué départementale étaient présents de même que le sous préfet de Douala premier et les chefs traditionnels du canton Akwa et  Bonamouti.

 

Hervé Villard Njiélé.                                           

Voir les commentaires

Interview: Samuel ETO’O Nous sommes séreins

15 Juin 2010, 10:32am

Publié par hervy

 

Pendant le court passage des lions indomptables au Cameroun pour dire au revoir au peuple, Samuel Eto'o a accordé une interview au quotidien camerounais Cameroon Tribune dont voici l'intégralité.


Quel est l’état d’esprit du groupe a quelques jours du coup d’envoi de la coupe du monde?



Si je parle, les gens diront que je veux protéger mon groupe et c’est ce que je devrais faire. L’ambiance est bonne. J’ai été agréablement surpris parce que j’ai découvert un jeune comme Choupo-Moting. C’est vrai qu’il joue depuis cinq ou six ans. Je lui ai dit que le match le plus difficile se jouera à mfandena lors de la cérémonie d’au revoir au public. Nous sommes au complet. C’est à Mfandena que tout se joue. Ici chez nous, nous sommes tous des entraîneurs. C’est difficile de jouer. Nous avons la chance d’essayer les choses. Mais, tout appartient à Dieu. Seul lui sait comment il fait les choses. Il a le pouvoir de décider.

Certains de vos collègues sont allés dans leurs villages. Croyez-vous au pouvoir des ancêtres?



Non… (NDRL : un peu hésitant). Je crois plutôt au conseil des ancêtres, s’ils existent. Et je crois qu’ils existent. Parce que quand je regarde dans ma vie je me dis si ce monsieur n’existait pas (NDRL :Dieu), je serais encore entrain de me battre à New-Bell avec les moustiques. Il m’a permis de dormir très pauvre parce que j’étais vraiment très pauvre et je me suis réveillé en ayant un choix. Le choix de manger ce que je veux, d’aller ou je veux. Peu de gens peuvent se permettre cette vie-là. Et je me dis que cet être existe. C’est vrai, je crois en l’Eternel mais maintenant j’ai mes grands frères. Nous avons grandi ensemble. On a nos cultures. Il y a des conseils qui sont importants dans la vie. Il y a un grand frère qui m’a dit que si tu vas au combat avec un joueur qui a plus de deux mètres, tu ne vas jamais gagner. Laisse qu’il se batte tout seul. Tu attends le deuxième ballon pour le jouer. C’est important. Je dis aux coéquipiers que s’ils reviennent avec des choses qui peuvent les aider, c’est important.

Que représente la coupe du monde pour vous?

Il faut qu’on se dise qu’on a vraiment une équipe. Il faut qu’on se sente impliqué dans cette coupe du monde. Il ne faut pas que ce soit seulement une histoire des sud-africains seulement parce que nous avons l’opportunité de prouver à ceux qui sont de l’autre coté que nous avons fait des études, que nous savons lire, écrire car pour eux, le noir c’est symbole de celui qui joue simplement au ballon, qui est malade... Je ne sais pas si vous voyez? Et la coupe du monde nous donne la possibilité de montrer qu’en Afrique, il n’y a pas que les maladies. Si on a des opportunités, on peut organiser des évènements tels qu’une coupe du monde. J’espère que les équipes Africaines sont vraiment prêtes à gagner cette coupe du monde. J’espère que le football est aussi prêt à accepter cela. En 1990, j’étais encore un gamin, j’étais heureux parce que je n’avais pas encore vécu un pareil évènement. En grandissant, avec du recul, je me suis dit que nos grands frères méritaient de la gagner. Ils étaient bons. Et ce n’est pas facile de concéder deux penalties lors d’un quart de finale contre l'Angleterre. Tel est mon souhait. Si c’est le Cameroun, je serai comblé. Et si c’est un autre pays, j’accepterai.

Votre dernière véritable compétition remonte au 22 mai, date de la finale de la ligue des champions. Etes-vous prêt?

J’ai eu la chance d’avoir une semaine de préparation avec les autres joueurs. Mentalement, je suis prêt. Physiquement, j’ai eu une belle saison grâce à Dieu. Vous savez, je ne suis pas seul. Il y a mes coéquipiers. Pour que je sois Samuel Eto’o que tout le monde connaît, il faut que nous nous mettions au travail. Les 23 lions font l’entraîneur et l’entraîneur permet aux 23 lions d’être meilleurs. J’ai besoin de mes coéquipiers, sinon je peux être moyen alors je me suis préparé à être excellent. J’espère vraiment procurer beaucoup de plaisir au mondial. Je voudrais présenter du beau football. J’invoque l’éternel pour qu’il me donne la chance de briller. Et si j’y parviens, ce sera aussi grâce à l’effort des mes 22 coéquipiers qui m’accompagneront et de vous parce qu’il faut qu’on soit positif. Mentalement, tous les joueurs ne sont pas Eto’o. Grâce à Dieu, j’ai eu la force supporter tout. Je crois que la presse devra mettre le frein pour qu’on avance dans la compétition.



Source Cameroon Tribune

Voir les commentaires

Coupe du monde 2010 : Le Ghana réalise la première victoire de l’afrique

14 Juin 2010, 19:40pm

Publié par hervy

 Le ghana celèbre le butde asamoah Gyan

après le nul de l'Afrique du Sud et les défaites de l'Algérie et du Nigeria, le Ghana, quatrième pays africain à entrer en lice, a été le premier à s'offrir une victoire sur son continent. Les Ghanéens ont remporté leur duel contre la Serbie, dimanche 13 juin, grâce à un penalty en fin de match transformé par Asamoah GYan. Les Serbes, qui ont terminé le match à dix après l'expulsion de Lukovic, ont fait pâle figure pour leur première apparition en Coupe du monde en tant que pays indépendant.

Autour d'un milieu résolument tourné vers la défensive (Stankovic, Milijas), l'équipe serbe s'est longtemps appuyée sur les montées incessantes du défenseur Kolarov, annoncé du côté du Real Madrid la saison prochaine. La défense serbe, réputée solide n’a pas résisté  aux remontés de  Prince Tagoe et Kodji Asamoah.

 

Malgré l'absence de Mickael Essien, les Ghanéens ont pu compter sur un milieu de terrain jeune, solide et dynamique en les personnes de Kevin-Prince Boateng et Anthony Annan, qui n'ont eu de cesse de temporiser et d'accéléré le jeu avec orgueil

Rencontre bien que serrée profitant de la supériorité numérique créée par l’expulsion de Zukovic, le Ghana va accélérer le jeu et va bénéficier à la 79 minutes, d’un penalty suite à une main de Vidic sur une balle de corner en pleine surface de réparation

 Cette vraie occasion du match pour le Ghana sera transformée par Asamoah Gyan qui donnera la victoire au Ghana et au tout premier pays africain dans cette compétion. Il inscrira par cette même occasion son deuxième but dans une phase finale de coupe du monde.     Ce même Gyan aurait même pu inscrire un doublé dans les arrêts de jeu, si  le poteau  n’avait pas repoussé son tir enroulé. Avec ces précieux trois points, le Ghana se lance idéalement dans ce groupe D et jouera des Australiens à sa portée pour son deuxième match. La Serbie est moins bien lotie, la jeune Nationalmannschaft étant son prochain et coriace adversaire.

 

                                                                                              Hervé Villard Njiélé

 

Voir les commentaires

Coupe du monde 2010: Les camerounais déçus par la défaite des lions indomptables.

14 Juin 2010, 17:18pm

Publié par hervy

 Ceux-ci critique le système de Paul Le Guen qui n'a pas su classer les hommes qu'il faut aux moments qu'il faut pour permettre aux lionsde gagner sa rencontre.

Colère, consternation, découragement et même des pleures, sont les différentes émotions qui se lisaient sur le visage des camerounais et fans des lions indomptables à Akwa cet après midi après  la deuxième rencontre de la poule E qui opposait le Cameroun au Japon. Cette rencontre dominée par l’équipe nipponne sur la petite marque d’un but à zéro a été difficilement été digérée par les nombreux supporters et fans des lions de la capitale économique du Cameroun et ceux disséminés à travers le monde entier.

 

Alors que les nombreux supporters du pays de Roger Milla attendaient la première victoire du Cameroun et  par conséquent la deuxième victoire réalisée par une équipe africaine dans cette compétition mondiale qui se déroule en Afrique pour la première fois, Paul Le Guen et ses poulains les à servi une cuisante défaite. Cette pilule difficile à avaler a mis certains de ces supporters dans un piteux état.    «  Paul Le Guen n’a pas de niveau. Il a été incapable de contrecarrer la tactique mise sur pied par l’entraîneur de l’équipe nippone. C’est un faiblard, un bon à rien qui consomme gratuitement l’argent des contribuables camerounais. C’est un coach sans niveau qui ne connaît rien. » Affirme   Daniel  Bilowa un supporter des lions enragé. Pour ce dernier qui ne digère pas cette défaite des lions, l’équipe du Cameroun n’a plus de possibilité de se qualifier dans cette rencontre. « Elle va rentrer au premier tour » déclare-t-il avec énergie.    Pour ce dernier comme pour de nombreux observateur du football, le Japon était la seule équipe de la poule E à qui le Cameroun pouvait facilement arracher sa première victoire. Pour l’instant c’est peine perdue. « Il va falloir du miracle et beaucoup de chance aux lions indomptables du Cameroun d’avoir un ticket pour le second tour » affirme un commentateur de match sur la chaîne internationale Canal France Internationale (Cfi). Car, le Danemark et les Pays Bas ne seront pas faciles à négocier. Ce sont les gros calibres de cette poule.

 

Retour au match

La rencontre de cet après midi  à laissé tous les camerounais sur leur soif. On a observé durant toute la rencontre une quasi domination japonaise qui a su de part sa qualité technique et tactique imposé son jeux durant la rencontre.

A la 37ème minute sur un centre allant de la gauche vers la droite, et profitant d’une erreur de marquage de la défense camerounaise, conduite par Nkoulou et  Bassong,  Honda, le Joueur de CSK de Moscou, va inscrire l’unique but de la rencontre qui assurera la victoire de son équipe.

 Malgré la volonté des camerounais de revenir dans la  partie, il faut attendre la fin du match pour voir un tir tendu de près de trente mettre de Stéphane Mbia échoué sur le poto du portier japonais alors que tout le monde le croyait au fond des filet. Il faut dire que l’entrer de Emana, Idrissou et Njitap a donné du tonus aux jeux camerounais qui n’a pas su tirer son épingle du jeu malgré sa bonne volonté. Ce qui va pousser les commentateurs à affirmer que l’équipe camerounaise est jeune et manque d’expérience.

 

 

 Il faut du moins reconnaître que malgré la défaite des lions, certains joueurs tels Stéphane Mbia, Koulou Benoit Assou Ekotto ont prouvé qu’on peut compter sur eux pour les dernières rencontres.

 
Des voix s’élève déjà pour critiquer Paul Le Guen qui a plus fait confiance aux jeunes qu’aux vieux expérimentés.

 

Hervé Villard Njiélé     

Voir les commentaires

La langue chinoise prend de l’envol

14 Juin 2010, 14:40pm

Publié par hervy

  

Le centre annexe de l’institut Confucius de Douala a été inauguré le Vendredi 27 mars 2009 dernier, au groupe scolaire Saint André de Bassa, par le professeur Jean Tabi Manga, le recteur de l’université de Yaoundé II

 

Quatre salles au total, donc deux salles de classe dune capacité moyenne de 20 élèves, une bibliothèque et une salle informatique pour des cours audio et vidéo. Voilà présenté les locaux du nouveau centre annexe de l’institut Confucius à Douala.  Situé dans l’enceinte du groupe scolaire Saint André à Pk11, il a été inauguré le 27mars dernier, par Jean Tabi Manga, le recteur de l’université de Yaoundé II, et président du comité d’administration de institut Confucius de Yaoundé. Par cette inauguration, Jean Tabi Manga, a ouvert l’annexe de l’institut Confucius  dans la ville de Douala, et a donné par la même occasion, libre court à  l’apprentissage et à l’extension de  la langue chinoise dans la capitale économique du Cameroun. Cette cérémonie a vu la participation du professeur narcisse Kombi Mouelle, le Directeur de L’institut Confucius de Yaoundé, de Yang Peng le premier conseiller de l’ambassade de Chine au Cameroun, de Marcelline Ndobo représentant le ministre de l’enseignement supérieur, du fondateur du groupe scolaire Saint André et deux nombreux invités venus témoigner de l’exactitude de l’évènement. Pendant la phase des allocutions, le fondateur du groupe scolaire Bilingue Saint André a affirmé tout faire pour que l’annexe Confucius existant dans son établissement ne souffre d ‘aucun problème.

  La présence de cet institut dans son établissement est   plutôt la concrétisation d’un de ses  vœux les plus chers. Car affirme –t-il  « j’ai voulu lancer l’apprentissage de la langue chinoise dans cette école depuis sa création ». Jean Tabi Manga, le président du comité d’administration de l’institut Confucius à Yaoundé,a  plutôt situé l’ouverture de centre annexe, dans le cadre de l’amélioration du visage de la coopération existante entre le Cameroun et la Chine.  Selon lui, le centre va favoriser l’extension des relations sur le plan commerciale et surtout  la parfaire. Car précise-t-il, «  les hommes d’affaires camerounais et chinois à travers ce centre pourront désormais apprendre la langue chinoise de même que leur culture. Et,

améliorer par ce fait leurs affaires »

 Lors de cet évènement qui revêtait un caractère purement culturel, vu le nombre de prestations faites en langue chinoise, le responsable de la chambre du commerce et de l’industrie

de Chine au Cameroun, a remis un don d’une valeur d’un million de francs Cfa au professeur Narcisse kombi Mouelle, le directeur de l’Iric et de l’institut Confucius à Yaoundé. Dans la rubrique des dons toujours, l’honorable Khuan a remis au responsable de l’institut Conficius un chèque d’une valeur de 500.000francs. Des dons constitués de matériels scolaires et de jouet éducatif ont été remis au collège bilingue Saint André par le Gic Eral.

L’institut annexe Confucius de Douala répond aux mêmes caractéristiques que celle de Yaoundé en terme de frais d’inscriptions et de modalités de cours. Seulement, Contrairement  à celle de Yaoundé, des cours seront dispensés à Douala pendant le week-end pour permettre aux travailleurs de se former en langue chinoise.

 

Créé suite à la signature d’une convention entre le conseil national de la promotion de la langue chinoise (Hanban) et l’université d Yaoundé II le 8novembre 2007, cette institution vise à renforcer la compréhension et la connaissance de la langue et de la culture Chinoise par les populations camerounaises, stimuler les échanges culturels et éducatifs ainsi que les liens de coopération et d’amitié entre la Chine  et le Cameroun. Ce centre vient ainsi donner un coup de main au centre d’apprentissage de la langue chinoise existant au sein de l’institut des relations international du Cameroun (Iric) depuis 1996.

 

 

Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Coupe du monde 2010 :Flash Back sur la préparation des équipes africaines en pleine compétition

14 Juin 2010, 14:10pm

Publié par hervy

 

 

Nigéria

A moins de deux mois de la coupe du monde 2010 qui se déroule actuellement, les entraîneurs des équipes engagés dans cette compétition mondiale ont peaufiné  chacun a sa manière  son équipe. L ambiance des préparatifs dans les pays africains est caractérisée par la  supervision des joueurs et la détection des  nouveaux talents.

 

Au Nigeria,  le sélectionneur suédois,  Lars Lagerbäck nommé en février dernier à la tête des Super Eagles, a convoqué un groupe de 44 joueurs, qui se réunira à la fin de ce mois d'avril en Angleterre, en vue  de préparer  la Coupe du monde. Malgré une victoire de 5-2 realise lors d un  match amical contre la RDC le 3 mars dernier le coach des super Eagles qui n a pas encore donne la liste de ses 23 sélectionnes compte l’a plutôt fait lors du stage  de ce stage qui s’est déroulé en Angleterre.

Afrique du Sud

En Afrique du Sud terre d accueil de cette compétition de grande envergure, les préparatifs  se sont plutôt accélères et les ambitions très grandes.  Les Bafanas bafanas qui veulent aller plus loin dans cette compétition a établi un programme de préparation plus étoffé que les autres. Sur la supervision de Alberto Pereira l’entraîneur brésilien, les Bafanas Bafanas ont été   depuis ce 12 avril en stage de préparation en Allemagne. Ce stage de trois semaines qui se fait avec 25 joueurs locaux s’est achevé  le 5 mai dernier. Il est le second stage fait par les Sud africains  après celui effectué en Amérique du Sud, pendant trois semaines au cours du quel ils avaient livre 7 rencontres soldé par un match nul et un seul but encaisse. D après le programme de préparation des Sud africains, un dernier stage de préparation s’est  déroulé en Afrique du Sud  des leur retour  au mois de mai.

Algérie

Du cote de l Algérie malgré la défaite face à la  Serbie 3 buts a zéro l’Algérie veut réussir sa coupe du monde. Rabah Saâdane  veut étoffer son effectif qu’il ne trouve pas rassurant. Celui-ci depuis le  mois de Mars s’est attelé à la recherche de nouveaux talents qui pourraient redynamiser l’équipe Algérienne et la rendre compétitive. Il  s’est d’ailleurs mis sur la piste des joueurs tels Fabre, Bellaïd, Kadir. En plus de rechercher de nouveaux talents, un programme de préparation était déjà établi par la fédération algérienne de football. De même que le calendrier des rencontres amicales. Ainsi selon ce chronogramme, le premier stage  des Fennecs a eu lieu du 13 au 27 mai en Suisse dans la ville de Crans-Montana. Il  a été consacré au contrôle médical et à l'évaluation physique des joueurs convoqués. Ce stage s’est achevé par un match amical contre la sélection d’Irlande dans la ville de Dublin le 28 mai.

-du 29 mai au 6 juin, stage de préparation en Allemagne à Nuremberg avec un match amical face aux Emirats Arabes Unis, le 5 mai.

L’Algérie a déjà disputé plusieurs matchs amicaux notamment face à la Serbie (match perdu 3-0). Rabah Saâdane devrait modifier son effectif d’ici à la coupe du monde 2010 puisqu’il recherche activement de nouveaux joueurs.

La Fédération algérienne de football (FAF) a peaufiné le programme de préparation des Fennecs en vue de la Coupe du monde. On en connaît désormais les détails.

                                                                             Herve Villard Njiélé

 

 

Voir les commentaires

Coupe du monde 2010 : Le portugal écrase le Cameroun

14 Juin 2010, 13:43pm

Publié par hervy

 

Les coéquipiers de Christiano Ronaldo ont laminé les lions indomptables du Cameroun par 3buts contre 1 ce mardi 1er juin 2011.

 

La déception était totale du coté des supporters des lions indomptables du Cameroun disséminés à travers le monde mardi dernier,  après la rencontre amicale qui a opposé l'équipe du Cameroun à celle du portugal. Ces derniers qui attendaient la première victoire des coéquipiers de Samuel Eto'o fils durant ces rencontres préparatoires de la phase finale de la coupe du monde ont été désagréablement surpris. A la place du match nul qui leur a été souvent servi, ne s’est plutôt  succédé une qu’une défaite, une lourde défaite de 3 buts à 1.  Les fans des lions qui croyaient à la montée en puissance des poulains de Paul Le Guen après le match amical contre la Slovaquie n'ont eu que leurs yeux pour pleurer. La déception des supporters des lions a atteint son paroxysme après l'exclusion de Samuel Eto'o F Fils le capitaine des lions sur une faute peu évidente. Nombreux commentateurs et observateurs avertis du football mondial ont d'ailleurs caractérisé cette décision de sévère. "Car, la faute s'il fallait le sanctionné ne méritait pas un rouge" a affirmé un commentateur de sport après la rencontre. Même si la décision de l'arbitre a été jugée sévère, un doigt accusateur a été porté à

l’attitude peu discipliné et surtout moins concentrée du goléador des lions dans cette rencontre.    Car avant de commettre la faute qui lui a valu sont expulsion, on a vu Samuel Eto'o  lors d'une action menacer un joueur portugais du doigt. Attitude peu commode et que, des joueurs de sa trame ne sauraient commettre lors des rencontres.

 

Webo sauve l'honneur

Même à dix, les poulains de Paul Le Guen ne se sont pas avoués vaincus. Ils ont tant bien que mal éviter le désastre donc aurait été victime l'équipe nationale du Cameroun. Ces derniers ont stoppé à plusieurs reprises des assauts portugais. Il a fallu attendre l'entrée de Achile Webo à la place de Shippo Motting pour voir le Cameroun inscrire son deuxième but durant ces matches de préparations à la Coupe du monde 2010. Sur un centre de Gérémi Njitap en direction de la surface de réparation portugaise renvoyé par les défenseurs, qui échoue sur  Benoit Assou Ekotto qui, à son tour, après un léger contrôle,  dépose par un centre millimétré  le cuir sur le front de Achille Webo qui n'a autre chose à faire que de remettre le ballon dans les filets. Alors le Cameroun réduit la marque et le score est de 2-1. Malgré les efforts des lions de revenir au score, ce sont les portugais qui saleront l'addition à quelques minutes de la fin de la rencontre en inscrivant leur troisième but. Et estompent par le fait le rêve des poulains de Paul Le Guen de rétablir l'équilibre dans cette rencontre. Ces derniers en quatre rencontres amicales viennent de connaître leur première défaite. 3 buts contre 1 c'est le score qui a sanctionné cette rencontre amicale.

 

 

 

Une lueur d'espoir.


Bien que déçu de la défaite de l'équipe nationale, on a du moins observé au niveau de cette équipe la volonté de produire du jeu. Un jeu animé au milieu de terrain et des déplacements latéraux et remontés spectaculaires de Benoit assou Ekotto qui à travers des centres surtout bien ajustés a permis au Cameroun d’inquiéter le Portugal. A travers ces nombreux gestes appréciés, le Cameroun pourra inquiéter ses adversaires de la coupe du monde que sont le Danemark le Japon et les Pays-Bas.

 

                                                                                 Hervé Villard Njiélé

Voir les commentaires

Dorges Kouemaha absent de la coupe du Monde 2010

11 Juin 2010, 18:44pm

Publié par hervy

 

 

L attaquant de Fc Bruges club de première division belge ne fait pas partie du commando de Paul Le Guen

 

 Les amoureux du ballon rond,  les fans des lions indomptables, et plus précisément les proches de l’internationale camerounais Dorges Rostand Kouemaha ont été  désagréablement surpris  après la proclamation de la liste des 23 lions qui iront en Afrique du Sud. Pour cause le nom de l’international camerounais Dorges Rostant Kouemaha pourtant très   attendu  ne figurait pas sur la liste du commando de Paul Le Guen.

 

 Présélectionné pour apporter son expertise et son professionnalisme au niveau de l attaque des lions indomptables  devenu stérile depuis un certaine période, l’internationale camerounais na pas été retenu  la surprise générale. Pourtant  sa pointe de vitesse   son positionnement sur le stade et surtout sa capacité  à se jouer facilement les défenseurs sont des atouts qui auraient été bénéfiques à  l équipe conduit par Paul Le Guen.

 

 Meilleur buteur de son club avec plus de 17 buts et troisième meilleur joueur africain évoluant dans le championnat belge, Dorge Rostant Kouemaha avait sa place au sein des lions.  Selon certains observateurs et chroniqueurs sportif, le fait que l’attaquant camerounais n a pas inscrit des buts durant les matches amicaux  joués par l équipe du Cameroun sont des arguments qui ont joués en sa défaveur.  D autres par contre pensent  que la chance n’était pas du cote de l’international camerounais. Car, bien que placé sur la liste d’attentes par Paul Le Guen qui attendait  encore la décision final de la Fédération international de Football Association (FIFA) qui statuait sur la nationalité de SHopo Moting et de Gaétan Mbong l’attaquant de Fc Bruges n a pas pu faire partie de ceux qui défendront les couleurs du Cameroun en Afrique du Sud.

Même si participer  la coupe du monde était l’un des rêve chèr de ce camerounais qui figurait pourtant sur la liste des trente présélectionnés de Paul Le Guen, Il devra encore attendre un peu pour faire partie de l’équipe type des lions durant les compétitions avenirs. Comme lui Abouna Dzana,  le virevoltant latéral droit d’Astre de Douala qui s’est positivement démarqué au sein des lions lors de sa présélection, et particulièrement durant les rencontres amicales disputées contre l’Italie qui s’est soldée par un score vierge de 0 but partout  et la Slovénie 1-1 na pas été retenu de même  que le milieu de terrain de canon de Yaoundé, Mevoungou.

                                                                                                                             

 

Voici la liste des 23 sélectionnés  de Paul Leguen

Gardiens de buts (3):

 

Hamidou Souleymanou (Kayserispor/TUR); Idris Carlos Kameni (Espanyol Barcelone/ESP); Guy Roland Ndy Assembe (Valenciennes/FRA);

Défenseurs (8):

 Benoît Assou-Ekotto (Tottenham/ENG); Sébastien Bassong (Tottenham/ENG); Gaétan Bong (Valenciennes/FRA); Aurélien Chedjou (Lille/FRA); Geremi Njitap (MKE Ankaragücü/TUR); Stéphane Mbia (Marseille/FRA) ; Nicolas Nkoulou (Monaco/FRA); Rigobert Song (Trabzonspur/TUR) ;

Milieux de terrain (6) :

 Enoh Eyong Takang (Ajax Amsterdam/NED); Jean II Makoun (Lyon/FRA); Georges Mandjeck (Kaiserslautern/GER); Joël Matip (Schalke 04/GER) ; Landry Nguemo (Celtic Glasgow/SCO) ; Alexandre Song (Arsenal/ENG) ;

Attaquants (6):

 Vincent Aboubakar (Coton Sport Garoua/Cameroun); Eric Choupo-Moting (Nuremberg/GER); Achille Emana (Betis Seville/ESP); Samuel Eto'o (Inter Milan/ITA); Mohamadou Idrissou (Fribourg/GER); Achille Webo (Majorque/ESP).

                                                                                                     Herve Villard Njiele

Voir les commentaires

1 2 > >>