Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Accidents de la circulation à Sic Cacao:Des boutiques et des marchandises écrasées par un camion

20 Décembre 2011, 21:24pm

Publié par Hervé Villard

 

Accidents de la circulation

Des boutiques et des marchandises écrasées par un camion

 


Le drame s’est produit au quartier Sic Cacao à Douala très tôt dans la matinée d’hier.

 

Quatre boutiques parmi lesquelles une alimentation, deux boutiques de prêt à porter et un magasin appartenant à une imprimerie ont été détruites hier par un camion de transport de marchandises au niveau de Sic cacao. Le camion de marque Mercedes immatriculé LTTR969 AB vide qui allait vers Ndokotti a finit sa course dans les boutiques situées au bord de la route à sic Cacao. Selon des informations recueillies sur le lieu du drame, l’incident est survenu aux environs de 5h 30. Le chauffeur du camion qui roulait à tombeau ouvert a perdu le contrôle du véhicule et celui-ci a achevé sa course folle dans les boutiques suscitées. Dans la foulé, il va percuter au passage une pick Up double cabine immatriculé Lt 3668h, cassé deux poteaux portant des fils électrique avant d’être stoppé par les boutiques qu’il a détruit au passage. Moussa le boutiquier qui était dans sa boutique au moment où l’incident s’est produit a été sauvé d’une manière miraculeuse à voir l’ampleur du choc. Mais, il s’en sort du moins avec des légères blessures au visage et à la jambe. Celui-ci était déjà debout pour faire sa prière comme à l’accoutumer quand l’incident est survenu. Le bruit du choc qui était assourdissant a réveillé tous les riverains qui se sont directement déporter sur les lieux de l’incident pour porter secours aux victimes. Les sapeurs pompiers alertés sont immédiatement arrivés sur les lieux de même que les éléments du commissariat du 10ème arrondissement. Tous se sont évertués à sauver le conducteur coincé dans le véhicule et donc les cris de détresse appelaient à l’aide. Après avoir tenter en vain de tirer le camion, c’est après une trentaine de minute de manœuvre que le conducteur a été finalement été libéré. Il s’en sort avec des blessures aux visages et avec une fracture à la jambe. Il a été immédiatement conduit dans un hôpital pour des soins urgents. Une enquête a été pareillement ouverte. Au moment où nous quittions les lieux hier, le camion était encore là et le drame faisait une foule de curieux qui ne cessaient d’accourir. Cet énième accident de la circulation qui survient quelques jours seulement après celui qui a eu lieu à Edea et qui a fait près de six morts vient une fois de plus renforcer l’idée selon laquelle les conducteurs ne sont pas assez responsables au volant et surtout leur recommander prudence en cette période de fin d’année. Des témoins affirment d’ailleurs que le chauffeur du camion accidenté qui n’était autre que le convoyeur était dans un état d’ébriété quand l’accident a eu lieu. Plus de peur que de mal peut – on dire en fin.

 

hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article