Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Ballon d'or 2009: Drogba s’étonne

12 Mars 2010, 16:39pm

Publié par hervy

http://www.vanguardngr.com/wp-content/uploads/2010/03/drogba2.jpg
Aussi surpris que la presse africaine par ce trophée, Drogba l’avouait volontiers sur son site officiel : «Je ne m'y attendais vraiment pas». Fruit du hasard ou coup calculé, toujours est-il que l’Ivoirien est propulsé sur le devant de la scène le jour de ses 32 ans. Un joli cadeau d’anniversaire accueilli à bras ouverts par l’intéressé : «Je suis très heureux et comblé d'être désigné pour la deuxième fois joueur africain de l'année, le jour de mon anniversaire en plus !» commentait le buteur ivoirien sur son site officiel. Une distinction en guise de lot de consolation pour un joueur pas vraiment gâté en trophées ces dernières années. Eliminé en finale de la CAN 2006, battu par Manchester United en finale de Ligue des Champions 2008 ou encore mis hors jeu par Barcelone en demi-finales de la plus prestigieuse des compétions européennes l’an dernier. Si près mais si loin à la fois, l’Ivoirien a plus souvent été trahi par un collectif défectueux que par des absences personnelles. Logiquement, c’est sur lui-même que compte Drogba pour tirer son épingle du jeu. On peut notamment citer son doublé l’an dernier face à Everton en finale de FA Cup, évitant ainsi aux Blues une saison blanche. Son véritable seul fait d’armes en 2009 d’ailleurs. Visiblement suffisant pour être désigné meilleur joueur africain…

Un choix très décrié
… qui plus est au regard d’une concurrence des plus féroces. Ainsi, l’Ivoirien a grillé la politesse à Eto’o, auteur d’un retentissant triplé avec le FC Barcelone, ou à une moindre mesure, Essien, rouage essentiel à la mécanique des Blues. Pour le Camerounais, la pillule sera certainement très difficile à avaler. Excusable au vue de sa saison 2009. «Big Sam» l’an dernier, c’est : une Liga, une Coupe du Roi, une Ligue des Champions, 36 buts inscrits en 48 matches et 2e au classement des buteurs lors des éliminatoires couplées CAN/Mondial 2010 ! Un bilan incomparable à celui de l’Eléphant ivoirien. Pourquoi alors a-t-on privilégié ce dernier au détriment de l’actuel attaquant de l’Inter Milan ? En dépit de l’incompétence chronique qui touche la CAF, la raison pourrait bien se trouver quelques années en arrière. En 2007 plus précisément. Une saison qui voyait l’attaquant malien du FC Séville Frédéric Kanouté trôner sur le continent noir.

Le lien ? Il se trouve qu’à l’époque, Drogba, déchaîné comme il l’était du côté de Londres, aurait dû être sacré haut la main. Mais pour ne pas être venu assister à la cérémonie, l’ex-Manceau s’est vu déposséder de la distinction par Kanouté, alors en embuscade. Objectif et visionnaire, le journal ivoirien Patriote évoquait déjà un probale triomphe du goleador .londonien mercredi : «Un fait qui milite en faveur de «DD» est que la CAF lui a refusé une consécration en 2007 parce qu’il a refusé d’aller au Togo pour la cérémonie de récompense. Une injustice que les dirigeants du football africain pourraient réparer à Accra. C’est ce qui explique certainement l’insistance de la CAF pour que Didier Drogba soit à cette cérémonie de remise. Le club londonien ne voulait pas le laisser faire le déplacement à Accra. Mais selon certaines informations, la CAF a fait des mains et des pieds pour que l’Ivoirien soit au rendez-vous. Est-ce le signe avant coureur d’un futur sacre ?» Dans le mille. Souriez, vous êtes en Afrique !

 

Commenter cet article