Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Cambriolage: les malfrats emportent près de trois millions à Novicam

7 Octobre 2010, 19:18pm

Publié par hervy

 

 

 

Une enquête est ouverte par la gendarmerie de Mboppi pour retrouver les hauteurs du drame.

 

  

 

 Trois millions de franc cfa, c’est le montant de la somme qui a été emportée au siège de la Nouvelle Vitrerie Camerounaise (Novicam) sise au Carrefour Agip à Douala. Le fait a eu lieu le week-end dernier. Les malfrats sont entrés nuitamment dans cette entreprise de vitrerie et ont mis à sac toute l’entreprise : trois millions de francs emportés, tout au moins c’est ce que nous a déclaré Sylvestre Mokom le responsable de l’entreprise. Les malfrats sont passés par l’une des persiennes d’aération, en sciant l’antivol. « J’avais des documents importants dans mon bureau : les reçus, des chéquiers, des bons de commandes et même des ordinateurs. Mais, ils n’y ont pas touché. » Précise Sylvestre Mokom.

On ne peut pas savoir exactement ce qui s’est passé et quand cela a eu lieu. Car Nous avons fermé nos bureaux samedi et c’est en le rouvrant hier (lundi27 septembre 2010 (ndr) que nous avons fait la triste découverte. » Explique toujours Sylvestre Mokom.

Sur les lieux de l’incident (hier mardi 28 septembre 2010), les activités se poursuivaient normalement. Les ouvriers s’activaient à servir les nombreux clients. Entre deux services, ils réussissaient tout de même à trouver le temps d’expliquer aux amis qui venaient aux informations ce qui s’est passé et à leurs montrer là où les malfrats sont passés. Bien que remplacées, les ouvertures portent toujours les traces de la scie.  L’entrée est encombrée de débris de parpaings, signe des infractions commises par les malfrats. Les éléments de la brigade de gendarmerie de Mboppi alertés sont descendus sur le terrain lundi 27 septembre 2010 pour constater les faits afin sans doute, d’ouvrir une enquête. Sylvestre Mokom, le responsable de l’entreprise, dit avoir fait une plainte contre inconnu.  « Les malfrats courent toujours, mais les activités à la nouvelle vitrerie camerounaise se poursuivent » affirme Gabriel un employé.

 

Hervé Villard Njiélé  

Commenter cet article