Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Cameroun/ senégal:Les supporters boudent le match des lions à Douala

6 Juin 2011, 20:59pm

Publié par hervy

 Can 2012

 

Les  gargotes et les ventes à emporter, toujours saturées  durant des rencontres de l’équipe fanion du Cameroun, étaient presque vides   pendant la rencontre qui a opposé Les lions Indomptables aux Lions de la Terranga le 4 juin dernier.

 

 Les activités généralement au ralenties dans la capitale économique du Cameroun pendant des rencontres des Lions indomptables , n’ont  connu aucune perturbation pendant le déroulement de la rencontre Cameroun –Sénégal ,déterminante pour la qualification du Cameroun à la coupe d’Afrique 2012 ,que co-organise le Gabon et la Guinnée Equatoriale. Pendant ce match capital, les taxis et les motos (benskin) vaquaient paisiblement à leur occupation.

Dans les  coins chauds  pourtant bien aménagés  à l’occasion, l’ambiance est morose. L’affluence n’est pas au rendez-vous. Les supporters se comptent au bout du doigt.  Ces derniers, qui  semble ne pas  soutenir  des lions affirment être venus se distraire et être témoin d’une autre déculotter des Lions indomptables. «Tu penses que c’est pour le match que je suis là, je suis venus boire une bière.» disent-ils.

Au ‘’dragon Club’’  espace de loisirs qui accueille durant des rendez-vous pareil plus de 300 personnes assises,  on dénombre à peine trente. Très amères et moins enthousiastes que d’habitude, ils regardent la rencontre sans trop excitation. C’est  avec  de la peine qu’ils soutiennent l’équipe des lions indomptables qui est entrain de jouer. «Il faut qu’ils marquent. S’ils ne marquent pas on ne rit pas avec  eux. » Déclare un supporter très en colère assis au bout d’une table.
Au ‘’Grand amphi’’  ‘’au rectorat ‘’et à la ‘’Saladière’’, d’autres gargotes très fréquentées de la  Cité Sic,  l’ambiance est la même,  les supporters des lions sont tous timorés et ne multiplient qu’injures à l’endroit de ces derniers à chaque action ratée ou mal négociée.

Le pénalty raté de Samuel Eto'o fils à la fin de la rencontre viendra conforter la haine que les sippoerters de la ville de Douala nourrissent pour l'équipe fanion du Cameroun.

 

                      Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article