Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

CAN 2010:Le Cameroun se fait peur.

18 Janvier 2010, 15:20pm

Publié par hervy

Eliminé jusqu'à la 68e minute, le Cameroun a repris la main en finissant fort contre une Zambie accrocheuse jusqu'au bout (3-2). Le suspense reste entier dans le Groupe D.Eliminé jusqu'à la 68e minute, le Cameroun a repris la main en finissant fort contre une Zambie accrocheuse jusqu'au bout (3-2). Le suspense reste entier dans le Groupe D.
 
Une grossière erreur de Song, ici devant Katongo, a mis le Cameroun en difficulté devant la Zambie.(REUT)
Une grossière erreur de Song, ici devant Katongo, a mis le Cameroun en difficulté devant la Zambie.(REUT)

Le scenario du match du Cameroun, finalement vainqueur (3-2) de la Zambie dimanche lors de la deuxième journée du Groupe D, justifie pleinement le diagnostic posé par leur sélectionneur dans L'Equipe, à quelques heures du coup d'envoi à Lubango. Interrogé sur les départs souvent compliqués des Lions Indomptables, en qualifications comme dans les tournois finaux, Paul Le Guen confirmait que ses joueurs donnent parfois l'impression de se dire "on aura toujours le temps". Contre l'équipe de son compatriote Hervé Renard, l'ancien coach de l'OL et du PSG a pu vérifier à nouveau que le Cameroun, battu d'entrée par le Gabon (0-1) aime jouer avec le feu. Virtuellement éliminé par d'excellents Zambiens pendant une heure, il a pourtant repris son destin en main. Comme d'habitude.

Avec trois points, le Cameroun n'est pas pour autant qualifié. Aucune des trois autres équipes du groupe D ne l'est d'ailleurs, après le nul sans relief entre le Gabon (4 points) et la Tunisie (2 points) plus tôt dans la journée (0-0). Les quatre sélections, tant mieux pour le suspense, sont mêmes toutes encore maîtresses de leur destin, la Zambie (1 point) comprise, avant les deux derniers matches, jeudi prochain, Gabon - Zambie et Cameroun - Tunisie. Un nul suffira aux deux premiers pour rejoindre le grand "huit" où deux ténors, la Côte d'Ivoire et l'Egypte, se sont déjà invités.

Deuxième période à rebondissements

Le match a basculé sur une erreur du gardien de la Zambie, Mweene, qui a marqué contre son camp le but égalisateur du Cameroun, en cafouillant un centre-tir non cadré de Geremi (68e). Depuis une heure, les Zambiens tenaient pourtant l'exploit du premier tour de la CAN : entrés à 100 à l'heure dans la partie, ils avaient ouvert la marque par Jacob Mulenga, l'attaquant d'Utrecht reprenant un ballon sauvé dans un premier temps sur sa ligne par Kameni... sur une tête de Rigobert Song à contresens (8e). Les Chipolopolos étaient même à deux doigts de réussir le break sur un coup franc repoussé en deux fois par le portier camerounais juste avant la pause (37e).

Dominateurs mais sans idée aux abords de la surface (premier tir cadré après 35 minutes), les Camerounais ont profité du coup de pouce de Mweene pour revenir dans le match. Eto'o a enchaîné rapidement sur un centre de Tchoyi (Salzbourg) pour donner l'avantage aux siens et ouvrir son compteur personnel dans cette CAN (2-1, 72e). Mais il était écrit que rien ne serait simple pour la sélection de l'Interiste : Kameni sortait pied en avant sur Mulenga et concédait le penalty sifflé dans la foulée pour la Zambie (Katongo, 81e). C'est finalement Idrissou (Fribourg) qui a eu le dernier mot en s'envolant au dessus de la défense zambienne sur un centre de Geremi pour inscrire le but de la victoire camerounaise (86e).


Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article