Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

CAN 2010 - Le profil du Bénin

8 Janvier 2010, 15:45pm

Publié par hervy

 

Les Ecureuils du Bénin seront le petit poucet de la Coupe d’Afrique des Nations 2010. Mais, ce n’est pas pour autant qu’ils se rendront en Angola en touristes.

 
 Republic of Benin National Team
Republic of Benin National Team
 
Pour sa troisième apparition à la CAN, la sélection béninoise a un objectif clair et précis, à savoir faire mieux que lors de ses deux premières participations. En 2004 et en 2008, ils étaient sortis du tournoi continental avec un zéro pointé, concédant trois défaites en autant de matches. Une véritable correction qu’ils auront à cœur d’éviter cette fois-ci et prouver ainsi qu’ils ont bien progressé depuis.

59e au classement FIFA, le Bénin a su ces derniers temps réduire quelque peu le fossé qui le sépare des meilleures sélections africaines. Bien sûr, ce petit pays de l’Ouest de l’Afrique est encore loin du plus haut niveau continental, mais ses résultats pendant les éliminatoires laissent croire qu’il est sur la bonne voie et que d’ici quelques années il pourra peut-être tenir tête à ces deux sélections voisines que sont la Côte d’Ivoire et le Ghana. Nous n’en sommes pas encore là.

En Angola, les Ecureuils, qui pourront compter sur le talent de leur maître à jouer, en la personne de Stéphane Sessegnon, auront donc pour espoir de poursuivre sur leur lancée, tout en sachant qu’il leur sera difficile, voir impossible, de créer la sensation au sein d’un groupe où figureront aussi l’Egypte et le Nigéria. Bien qu’ayant tenus en échec le Ghana durant les qualifications, les Béninois ne se font donc pas d’illusions, mais ils auront cet ardent désir de vendre chèrement leur peau.

Comment se sont-ils qualifiés ?

Pour atteindre leur troisième CAN en six ans, les Ecureuils ont du réaliser quelques exploits pendant les éliminatoires. Durant le premier tour, ils ont surpris tout leur monde en terminant premiers de leur poule devant l’Angola, le Niger et l’Ouganda. Avec 12 points à leur compteur, ils ont réussi un accomplissement de tout premier ordre et qui n’est pas resté sans lendemain. Lors de l’ultime phase qualificative, la bande à Dussuyer a encore signé quelques belles performances et c’est ce qui lui a permis de terminer à la 2e place derrière le Ghana, mais devant le Mali et le Soudan.

Le sélectionneur

Le patron de l’équipe béninoise est un Français, en l’occurrence Michel Dussuyer. Jusque-là rien d’étonnant puisque c’est le cas d’une grande partie de sélections africaines. Cela étant, ce dernier a la particularité de ne pas être très connu dans son pays. A l’instar d’Hervé Renard, le sélectionneur zambien, il n’a pas eu une grande carrière de joueur et comme entraîneur, il a juste dirigé l’AS Cannes comme adjoint entre 1996 et 2002. Après cette expérience, Dussuyer a été appellé pour diriger la sélection de la Guinée. Avec le Sily National, il est resté deux ans et son bilan fut plutôt positif. En 2006, à l’occasion de la Coupe du Monde, il devint l’assistant d’Henri Michel comme sélectionneur de la Côte d’Ivoire, puis en 2008, il prit en main le Bénin avec la réussite que tout le monde connaît.

La star

Razak Omotoyossi

La star de la sélection béninoise est sans le moindre doute Razak Omotoyossi, le joueur natif du Nigéria. Âgé de 24 ans, ce dernier a honoré sa première cape en 2004 et depuis il n’a cessé d’impressionner ses compatriotes. Aujourd’hui, il évolue au FC Metz, mais c’est dans son pays natal qu’il avait commencé sa carrière de footballeur. Formé au Sunshine Stars, il a écopé d’une suspension de plusieurs années de la part de la FNF et c’est pourquoi il a décidé de s’exiler au Bénin où on lui a rapidement offert la nationalité. En 2008, il a inscrit 8 buts en 8 sélections, rejoignant Samuel Eto’o au classement des meilleurs buteurs de la zone africaine (éliminatoires du Mondial). Omotoyossi a aussi inscrit le but de la victoire face au Soudan, le 5 juin dernier.

L’objectif :

Ayant fait juste de la figuration par le passé, le Bénin aimerait bien franchir le premier tour de la CAN cette année. Malheureusement, au vu des sélections qu’ils vont devoir affronter, ils n’ont que très peu de chances de parvenir à leurs fins. Battre l’Egypte ou le Nigéria apparaît comme une mission impossible, mais réussir à obtenir au moins un point lors de ces deux matches semble être à la portée des Ecureuils. Quoi qu’il en soit, leurs supporters seront comblés s’ils arrivent à terminer à la 3e place.

Prédiction Goal.com :

Si l’on regarde le statut de leurs différents adversaires, le Bénin est promis à la dernière place de son Groupe. Et l’on voit mal comment les Ecureuils pourront déjouer les pronostiques.

Commenter cet article