Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Contentieux Electoral ; L’éligibilité des responsables administrations à la retraite ne souffre d’aucune contestation

14 Août 2013, 15:12pm

Publié par Hervé Villard

Selon des informations, aucune loi fut-elle électorale n’interdit aux responsables de l’administration en retraite de participer comme candidats aux élections municipales et législatives.

 

elecam

La valse des contentieux électoraux engagés après la publication des différentes listes électorales a amené votre site d'information www.hervevillard.over-blog.com à s’interroger sur l’éligibilité des responsables de l’administration à la retraite. Ceci pour éclairer ses fidèles lecteurs et empêcher à ces derniers de se faire manipuler par  ces nombreux contestataires qui remuent ciel et terre pour trouver des raisons  pour motiver la suspension de telle ou telle autre liste.


Autre  raison ayant motivé  cette éclaircissement n’est autre que les nombreuses contestations apporter par Calixte Bamen Djhelly,  un électeur à  la liste de madame Françoise Foning, tête de liste Rdpc dans l’arrondissement de Douala 5ème aux élections municipales du 30 septembre 2013 prochain.

Selon des informations de sources concordantes, en plus  de cet électeur qui a émis des réserves sur la liste de madame la maire sortante de Douala 5ème, nombreux sont les militants et d’autres électeurs  de cette commune qui plaident pour recaler cette liste. Entre autre raisons qu’évoquent ces derniers, on parle de  la présence dans la liste cette liste de Jeanneaux  Tamadjo l’ancien sous-préfet de Douala 5ème  en retraite depuis quelques mois. Classé 14ème sur liste du Rdpc de Douala 5ème, sa présence sur cette liste  d’après certaines indiscrétions serait mal appréciée par certains militants et électeurs de cette circonscription. Du coup, d’aucuns pensent que l’ancien sous-préfet de Douala 5ème n’est pas éligible.

Joint au téléphone pour en savoir ce que dit la loi électorale au sujet de l’investiture des responsables de l’administration à la retraite, Gislain Ngangue responsable régionale de la communication  à la direction régionale d’Elecam pour le littoral, fait savoir que, la candidature d’un responsable d’administration à la retraite ne souffrirait d’aucune contestation d’après lui. « La loi est muette à ce sujet. Sauf si je la lis mal. On connait déjà ceux qui ne peuvent pas être candidats à ces postes. A savoir,  les secrétaires de régions, les gouverneurs pour ne citer que ces deux là. Du moment que c’est passé, quand on a déjà vérifié les dossiers et qu’on a rien rejeté, il n y a pas de problème » déclare-t-il sans ambages. 

Un argument que partage entièrement Me Dieudonné Happi, avocat au barreau du Cameroun. «Un sous préfet en retraite  n’a pas de soucis pour se présenter comme candidat aux élections municipales et à quelques élections que ce soient. Du moment où il n’est plus en fonction, il n’y a aucun problème. Il peut être éligible comme tout le monde», affirme-t-il tout confiant.

Donc, selon la loi électorale camerounaise, tout responsable administration à la retraite peut se porter candidat à tous les élections que ce soit municipales législatives ou présidentielles à condition de remplir les critères.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article