Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

David Siegfried Etamè Massoma : Le détective de l´Etat au Senat

9 Mai 2013, 19:55pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Il a été nommé par le président de la république ce mercredi 8 mai 2013

 

 

etame_massoma_consupe_001_ns_532.jpg

Le ministre délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l´Etat, figure parmi les trente sénateurs titulaires que le président de la république vient de nommer par décret présidentiel. Le gardien de la fortune publique, parce que chargé de traquer les fonctionnaires véreux qui pillent la fortune de l’Etat selon certaines indiscrétions semblent avoir le profil de l’emploi. Car, en tant que membre de la chambre haute, il sera à même avec  l’appui de ses paires de prendre des mesures qui vont de manière générale permettre de sécuriser une fois  pour toute les biens de la république.

Né le 08 août 1946 à Ndoungué, dans le département du Moungo, province du Littoral, il est titulaire d`une licence en Sciences économiques de l`Université de Yaoundé. Pur produit de l´École nationale d´administration et de la magistrature (Enam), M. Etamè Massoma fut premier adjoint préfectoral dans le Noun à Foumban en 1979 dans la province de l´Ouest, chef du cabinet de cette même province l´année suivante et trois ans plus tard, en 1983, il est nommé préfet du département des Bamboutos  toujours à l´Ouest.  Deux ans plus tard,  c'est-à-dire en 1985, il prend le pouvoir à l´Ouest comme gouverneur, avant d´être muté dans le Sud-ouest en 1991 ; et deux ans après à l´Est. Il rejoindra Yaoundé comme gouverneur en 1998 où il est appelé à faire valoir ses droits à la retraite trois ans plus tard. Il a passé une  longue carrière dans l´administration publique. 17 ans comme gouverneur, il a fait pratiquement le tour de toutes les provinces du pays.  Il est nommé ministre délégué à la présidence de la République chargé du Contrôle supérieur de l´Etat le 12 décembre 2004.  Bien avant sa nomination,  il était du 23 avril - 08 décembre 2004 à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports. Membre du parti au pouvoir  pendant plusieurs années, on l’a vu très actif lors de la dernière visite du chef de l’Etat dans sa région natale.


Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article