Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Demission de Benoit XVI:Monseigneur Paul Nyaga décrypte l'actualité au sein de l'église catholique

13 Février 2013, 20:52pm

Publié par Hervé Villard

Msgr-Paul-Nyaga.jpg

 

Monseigneur Paul Nyaga

 

«C’est un choc pour l’archidiocèse de Douala mais, nous gardons la sérénité puisque le premier responsable de l’Eglise n’est pas un homme »

 

Recteur de l’université catholique Saint Jérome de Douala, et spécialiste des questions du Saint Siège, Monseigneur Paul Nyaga, rencontré quelques heures après l’annonce de la démission du Pape Benoit XVI revient sur les circonstances de cette démission, et se projette sur l’actualité des jours avenirs au sein de l’église catholique. 

 

Vous venez de suivre l’annonce de la démission du Pape Benoit XVI, comment réagissez-vous à cela ?

 

Je crois que vous avez-tous suivi le communiqué qui a été donné. Le pape a entre autre, annoncé son état physique. Au jour d’au jour d’aujourd’hui, je crois le pape à 86 ans. Il se trouve que de jour en jour, les forces physiques lui manquent. Or, pour gouverner l’église d’après lui, il ne suffit pas d’avoir un esprit saint. Il faut aussi avoir un corps saint comme l’enseigne d’ailleurs la tradition. Pour toutes ces raisons, il a cru opportun de donner sa démission le 28 février 2013.

 

Que prévoit la loi après la démission du pape ?

 

Le droit canon prévoit qu’après la démission du pape, on constate la vacance du siège. Après la démission du pape comme Benoit XVI l’a fait là, ou en cas de son décès son siège devient vacant. Et, il faudra donc un conclave pour pouvoir élire un nouveau pape. Lui-même l’a déjà annoncé, les conclaves se tiendront en mars, et les dates précises seront données en moment opportun.

 

Est-ce qu’avec la démission du Pape quelque chose va changer dans l’église Catholique ?

 

 Pour l’archidiocèse de Douala comme pour toutes les autres églises, c’est un coup de tonnerre comme le cardinal Angelo Sodano, le faisait remarquer déjà. C’est un choc pour nous par ce que, beaucoup de personnes ne s’y attendent pas. On s’attend à ce que le successeur de Pierre remplisse sa mission jusqu’à la fin de sa vie sur terre, comme l’a fait la plupart de ses prédécesseurs.

En dehors de quelques rares cas, Je peux citer; Grégoire VI en 1046 et Célestin V en 1294. Ce n’est pas une chose habituelle dans l’église qu’un pape démissionne. C’est également un choc même pour l’archidiocèse de Douala mais, nous gardons la sérénité puisque le premier responsable de l’Eglise n’est pas un homme. C’est d’abord Jésus Christ. C’est lui le fondement de l’Eglise et il nous a dit dans le livre de Mathieu 28  verset 20 que « je suis là avec vous jusqu’à la fin des temps» Même s’il le pape démissionne, le vrai chef du troupeau, celui qu’on ne voit pas, est là. Il s’appelle Jésus Christ. N’oublions pas que le jour de la pentecôte, il a envoyé l’esprit saint pour guider cette Eglise. Elle est guidée par les hommes de manière physique mais, spirituellement, elle est guidée par l’esprit Saint. Je peux dire qu’il n’ya pas raison de paniquer puisque l’Eglise continue de fonctionner et sous la conduite de son chef pasteur qui est Jésus Christ.

 

Est-ce que le droit canon prévoit la démission d’un pape ?

 

 Oui, je peux dire que le droit canonique prévoit la démission d’un pape. Parce que le canon 332 paragraphe 2 dit qu’il peut arriver que le pape donne sa décision. Mais, ça doit être de façon libre et délibérée, ça doit être après une réflexion murie. Et le pape nous a dit dans son communiqué qu’il a longuement réfléchi. Il a beaucoup prié. Il a demandé le discernement à l’esprit saint avant de prendre cette décision qu’il vient de prendre. Oui effectivement pour moi, le droit canon prévoit cela.

 

Est-ce que le pape peut revenir sur sa décision ?

 

Tout est possible.si le seigneur fait en sorte que sa jeunesse se manifeste en lui sur le plan physique, il peut continuer. Parce qu’en réalité, il voudrait être un homme entier pour pouvoir guider l’église qui est une tâche énorme. C’est une charge énorme et vous savez que pour pouvoir bien accomplir ces tâches là, il faudrait que le pape jouisse de toutes ses facultés.il faut être saint d’esprit, saint de corps. Actuellement il nous fait savoir que les forces physiques viennent à lui manquer. Comme vous le dites s’il arrivait comme par miracle qu’il se sente bien, il conduirait l’église jusqu’à la fin de sa vie. Mais pour l’instant, c’est la décision qu’il a prise.

 

Réalisée par Hervé Villard Njiélé 

 

Commenter cet article