Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala 3ème : le Sous préfet désamorce la bombe

28 Janvier 2013, 18:16pm

Publié par Hervé Villard

 

 

Zakariaou Njoha  a invité les employés de la mairie de Douala 3ème en grève ce jeudi 24 janvier2012 à une réunion de crise prévue ce lundi 


N’eut été la descente du sous-préfet de Douala 3ème à la mairie de cet arrondissement ce matin aux environs de 10h, la grève engagée par les employés de cette circonscription administrative qui a débuté ce 24 janvier 2012 aurait fait mouche. C’est du moins ce que l’on peut dire après avoir assisté au spectacle qui s’est déroulé en ce  lieu.   Très tôt ce matin, comme ils l’avaient annoncé dans le préavis de grève adressé au maire  et donc les copies ont été déposées dans les différentes rédactions de la ville de Douala, les employés de la mairie de Douala 3ème ont bel et bien respecté leur mot d’ordre de grève. Très tôt ce matin, ils ont envahi l’esplanade de la cours de l’hôtel de ville de cette mairie et ont débuté leur mouvement de revendication.  Pancartes à main et chantant tous en chœur des chants de ralliement des associations syndicales, ces derniers tenaient non seulement à perturber le service dans cette mairie mais aussi et surtout, à faire entendre leur colère. Car, « trop c’est trop » comme ils l’ont eux même écrit sur les pancartes. Les uns assis  sur les escaliers des pancartes à la main, les autres, débout et discutant de leur condition de travail pas trop enviable, ces employés sont venus comme un seul homme dire non à ce traitement qu’ils qualifient d’inhumain.

 A l’absence d’Oumarou Fadil, le maire et patron de cette mairie qui aurait selon les commentaires des grévistes, ignoré et minimisé leur mouvement de revendication, c’est le sous-préfet de Douala 3ème qui est venu mettre le calme à la mairie de Douala 3èmeen pleine ébullition. Zakariaou Njoha,  le chef de terre de cette circonscription administrative, informé de ce désordre qu’il y a dans son territoire de commandement, est venu mettre de l’ordre. Dans un dialogue franc qu’il a eu avec les responsables des employés en grève, il a imploré ces derniers à surseoir à ce mouvement de grève et les a invités à prendre part à une réunion de conciliation qui aura lieu le lundi 28 janvier 2012. Cette réunion, selon les déclarations du sous-préfet de Douala 3ème qui a joué les sapeurs pompiers, « on ne peut pas résoudre un problème quand toutes les parties prenantes ne sont pas présents.je vous invite à vous calmer. C’est au cours de la réunion de lundi qu’on pourra parler effectivement et trouver des solutions à votre problème» a déclaré le chef de terre pendant cette médiation. Ngaha David, Théophile Ngatat et Jean otti tous délégués du personnel à la mairie de Douala 3ème qui ont pris part à cet échange ont  décidé de suspendre provisoirement le mouvement de grève le temps du dialogue. Ils ont également promis reprendre le mouvement d’humeur si des solutions ne sont pas apportées à leur revendication.

Revendication 

Organisé par les employés de cette commune de commun accord avec le syndicat des travailleurs de commune, le mouvement d’humeur qui s’est déroulé à la mairie de Douala 3ème  ce jeudi a pour principale mission  de dénoncer le mauvais traitement du personnel de cette  mairie et de  pousser les  responsables de l’administration à résoudre les nombreux problèmes qu’ils rencontrent.

 Parmi les  nombreuses difficultés minent le quotidien de ces employés, on note, les retards récurrents  de paiement des salaires, l’apurement de la dette vis-à-vis de la caisse nationale de la prévoyance sociale, la non convocation de la commission paritaire d’avancement et de reclassement, l’application discriminatoire de la délibération portant détermination de la contribution de la mairie à l’organisation des obsèques d’un membre, du personnel, son ou sa conjointe, ses ascendants et descendants directs, l’organisation du recouvrement par le receveur municipal et la non immixtion  de certains membres de l’exécutif dans le recouvrement. Le rendez-vous a été pris pour la réunion de conciliation de  ce lundi 28 janvier 2013. Affaire à suivre.

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article