Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala : Fashion Addict’s encourage les créateurs Camerounais

18 Février 2014, 11:30am

Publié par Hervé Villard

La première édition de ce festival qui fait la promotion de la mode ethno-chics se tient à Douala du 26 au 28 février 2014 entend amener les créateurs camerounais à s’industrialiser.

 

fashion-addict.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La conférence de presse organisée par  Nathalie Daouda et Leila Mathel toutes des promotrices de ce premier salon de promotion de la mode, a permis de revenir sur les objectifs les motivations et surtout sur le déroulement de ce festival de mode. Organisée pour la première fois au Cameroun  du 26 au 28 février 2014 prochain,  il se tiendra au castel Hall et permettra aux stylistes du terroir d’exposer leurs œuvres et de fixer les bases d’une industrialisation future.

 D’après les organisateurs qui font le constat selon lequel le marché vestimentaire  au Cameroun est occupé à majorité (90%) par les chinois, il est temps de créer de la place pour l’industrie locale qui a certainement son mot à dire dans la mode vestimentaire au Cameroun et en Afrique. «Cet exemple à marché au Nigéria. Nombreux sont les anglais et les américains qui s’habillent tous les jours en tenu fait par des stylistes et des modélistes nigérians. Au Ghana également cela a marché pourquoi pas chez-nous ? » S’interrogent celles qui veulent pousser les stylistes et modélistes du Cameroun à faire valoir leur savoir faire et améliorer leur production. «Nous voulons aussi pendant cette rencontre, faciliter la rencontre des différents stylistes. Inciter ces derniers pourquoi pas à se mettre ensemble pour  produire des prêts à porter à la porté de tous les camerounais», déclarent-elles en chœur.

Durant ce salon, expliquent les panelistes  «les visiteurs auront des embarras de choix.  Car, les vêtements qui seront exposés sont  conçus et réalisés par des stylistes et modélistes pétris d’expériences». Au sujet de la création de cet autre salon de la mode, Leila Mathel  explique que c’est pour satisfaire un besoin qui est réel qu’elles ont pensé mettre sur pied ce salon. « On a voulu permettre aux Camerounais, de s’habiller convenablement et à des prix raisonnables.» affirme-t-elle.

 « On aimerait bien porter des chemises africaines, on aimeraient aussi porter des boubous. Mais seulement, on ne les voit pas. Pourtant nos tailleurs et couturiers sont à mesure de le fabriquer et de vivre de cet art là. C’est aussi pourquoi nous sommes là pour les aider à valoriser et à industrialiser ce qu’ils font » ajoute Leila Mathel.

 En plus de faire la promotion des vêtements camerounais et africains, fashion addict’s fait la promotion de la mode dans son ensemble. Car, d’après  les organisateurs, il y aura pendant ce salon tout un rayon beauté. Où, on aura des coiffeuses, des spécialistes de pédicure et manucure et de soins de visage. Pour agrémenter toutes ces moments fashion, de l’animation est prévue, le public aura droit au défilé de mode, aux prestations artistiques pendant ces trois jours. Vingt créateurs de mode parmi lesquels des camerounais  des Sénégalais, des Maliens  des Congolais sont attendus.


Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article