Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: Incendie au marché Dakar : Sept boutiques réduites en fumée

2 Mai 2012, 11:18am

Publié par Hervé Villard

 

 

 

.

 incendie-au-marche-Dakar.jpgLe feu s’est déclaré aux environs de 21h au moment où tous les commerçants avaient fermé les boutiques et étaient rentrés dans leurs domiciles respectifs.

 

La soirée a été très longue pour les commerçants du marché Dakar de Douala  le 27 avril 2012. Ameutés par des riverains de ce grand marché situé à quelques kilomètres du Carrefour Ndokoti,  à cause de l’incendie qui s’est déclaré en ce lieu commercial,tous ceux  qui avaient  un étal, un commerce ou une boutique dans ce marché  ont rapidement convergé vers ce lieu. Il était question pour eux de sauver leur investissement  et surtout s’assurer que leurs différents commerces sont à l’abri de cet incident malheureux qui s’est déclaré au moment où la majorité des commerçants étaient rentrés chez eux.

 

 Selon des informations concordantes,  c’est vers 21h  exactement  ce mardi que des flammes géantes ont commencé à s’élever dans le ciel de ce vaste marché de la ville de Douala. Les matériaux provisoires ayant servi de bâtir certains  commerces aidant, le feu va se propager à une vitesse éclair et va consumer à son passage  sept boutiques. Une vente à emporter, un restaurant, un bureau de syndicat des transporteurs, et d’autres boutiques de ventes d’huiles et d’arachides tous logées dans un conteneur.  A coté de ses boutiques, il faudrait également associer une mercerie.  Personne ne peut dire avec certitude d’où le feu est parti. Mais, selon des informations recueillies au près des riverains, tout porte à croire que un mégot de cigarettes jeté par un fumeur serait à l’origine de cet incident malheureux qui a réduit plusieurs commerce en champs de ruine.

 

Très vite, on a assisté a un bal de va et de vient des commerçants et des riverains. La psychose, l’émoi, la tristesse, se sont installés: les pleurs des commerçants, assistant à la destruction de toute leur vie, des boutiques contenant de la marchandise évalués à plusieurs millions de francs Cfa, qu’ils espéraient écouler. Quelques uns plus courageux ont tenté de sauver leurs marchandises, peine perdue.  Le feu ne leur a pas donné l’occasion. Les flammes ont tout brûlé. C’est l’intervention prompte des riverains quia permis de circonscrire les flammes.


Assise devant  sa boutique entièrement consumée   par le feu les mains sur la tête, l’une des responsable des boutiques incendiées  pleure à tue tête.  Face au malheur qui vient de  la frapper  elle ne sait à quel saint se vouer. Sa boutique où se vendait des arachides est presque inexistante. Sa marchandise,  un amas  de sacs s’arachides grillés, est repartie en désordre au sol. Les  armoires qui servaient d’étal eux aussi, n’ont pas échappées aux affres des flammes. Presque tout a été consumé.   

Tout près,  un autre commerçant qui vendait de l’huile fouille dans les décombres quelques objets importants à récupérer. Sa boutique elle aussi a subit les affres des flammes qui étaient sans pitié pour les commerçants du marché Dakar.



Cet incendie  est le deuxième  du genre à se produire dans ce marché  depuis quelques années. La récurrence des incendies au  marché de Dakar vient ainsi remettre sur la sellette le problème d’organisation dans ce marché et surtout celui de la sécurité incendie dans les marchés Camerounais en général. On se souvient que cet incendie n’est que la suite d’une longue série d’incendies dans les marchés, qui a débuté depuis quelques mois.

.

Sur le site hier, les commerçants s’attelaient au nettoyage des débris et résidus des marchandises brûlées, tandis que des jeunes fouillaient dans les décombres des pièces et des objets importants.

 

 

Hervé Villard Njiélé

Commenter cet article