Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: Jean Marie Tchakui en mission commandée à Douala 5ème

15 Mai 2013, 11:18am

Publié par Hervé Villard

 Les obligations du nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Douala 5ème lui ont été prescrites  par le préfet du Wouri Naseri Paul Bea. C’était ce 14 mai 2013, à l’occasion de la cérémonie de son installation officielle

 

douala-5-3.jpg

 Le séjour de Jean Marie Tchakui Noundie à la tête de l’arrondissement de Douala 5ème ne sera pas de tout repos. A peine installé, le successeur de Jeannot Tamanjo appelé désormais à faire valoir ses droits à la retraite, doit immédiatement se jeter dans l’arène.  Les maux auxquels il va s’attaquer sont nombreux. Pendant  la cérémonie  officielle de son installation, le préfet Naseri Paul Bea a pris la peine de dresser la liste de quelques unes. Ils ‘agit de ; la lutte contre le désordre urbain, la lutte contre l’insécurité et le grand, les nuisances sonores, le trafic d’influence, l’insalubrité entre autres. Jean Marie Tchakui Noundie devra pareillement s’attaquer au sempiternel problème foncier en vigueur dans l’arrondissement de Douala 5ème. 

Pour résoudre ces nombreux problèmes sus évoqués, l’ancien sous-préfet de l’arrondissement Messamena dans le département du Haut-Nyon, devra  faire usage de beaucoup de tacts et surtout bénéficier de la collaboration des autorités de la ville de Douala et d’avantage des populations de sa zone de commandement.

 

douala-5-2.jpg

Biographie


Jean Marie Tchakui Noundie qui a reçu l’onction des autorités administratives  religieuses et traditionnelles ce jour,  semble avoir le profil de l’emploi. Né le 2 aout 1961 à  Babouantou,  dans le département du Haut-Nkam, le nouveau sous préfet de Douala 5ème après des études primaires et secondaires, poursuit sa formation universitaire à l’université de Yaoundé2 en faculté des sciences juridiques et politiques.  Il sort nanti d’une licence, d’une maitrise puis d’un diplôme d’étude approfondie (Dea) en droit public.

 En 1986 il passe avec brio le concours d’entrée à l’école normale de la magistrature et ressort deux ans plus tard comme administrateur civil en 1988. Il entre dans la fonction publique la même année et débute sa carrière professionnelle comme conseiller des affaires économiques à Maroua dans l’extrême Nord.

douala-5-1-copie-2.jpg

En 1996 il est affecté  l’Ouest Cameroun et occupe les fonctions de 1er adjoint préfectoral à Bandjoun. Deux ans plus tard, c'est-à-dire en 1998, il retourne comme sous-préfet dans l’arrondissement du Mayo Tsanaga dans l’Extrême Nord. Il est à nouveau affecté à l’Ouest Cameroun. De 2003 à 2008, il est le sous préfet de l’arrondissement de Penka Michel. Puis celui de Mbui de 2008 à 2011. Il est affecté à la tête de la sous préfecture de  Messamena dans le département du haut-Nyon en 2011 où, il séjourne pendant deux ans. A la suite du décret présidentiel N°2013/113 du 22 avril 2013, Jean Marie Tchakui Noundie  est affecté dans la région du littoral l’arrondissement de Douala 5ème en lieu et place de Jeannot Tamanjo allé en retraite.

Groupes de danse

Pendant la cérémonie d’installation du nouveau  Sous-préfet de Douala 5ème, plusieurs groupes de danse se sont mobilisés à la  l’esplanade de la sous-préfecture de Douala 5ème, lieu de la cérémonie. Il était question de souhaiter la bienvenue au sous préfet entrant et de rendre hommage au sous- préfet sortant. Madame Foning, maire de Douala 5ème a profité de l’occasion pour présenter son arrondissement et énumérer les problèmes qu’il rencontre. Parmi ceux-ci on dénombre celui de l’éclairage public, de l’insécurité…. En guise de remerciement, elle au a remis au  sous-préfet sortant, un chèque de 4.500.000fcfa.

  Etaient présents à cette cérémonie, le préfet du Wouri, le délégué du gouvernement au près de la communauté urbaine de Douala, les patrons de la sécurité dans la région du littoral, les chefs supérieur du  Canton Deido, et Akwa, sa majesté Kakleu Mougoué Pierre, chef supérieur des Babouantous et des chefs de communauté. La cérémonie s’est achevée par un u défilé militaire et une cérémonie de remise des cadeaux.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article