Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: L’université connait sa secrétaire générale

7 Février 2014, 12:04pm

Publié par Hervé Villard

 Alice Delphine Tang a été nommée à ce poste pendant les vagues de nominations des responsables des universités d’Etats  le 3 février 2014 dernier.

 

L’université de Douala n’a pas échappé au décret  N°2014/047 du 3 février 2014 signé par le président de la république et nommant des nouveaux responsables au sein des universités d’Etat du Cameroun.   Plusieurs responsables de cette université situé en plein cœur de la capitale économique du Cameroun ont été mutés et d’autres envoyé à la  retraite.  Ainsi parmi ces décisions qui font grand bruit dans les couloirs de  la plus grande université  du Cameroun en termes de filière,  figure celui de la nomination du nouveau secrétaire générale de cette université.


En effet, depuis le décès du Pr Bienvenu Nola de  suite  d’un accident de la circulation sur l’Axe Yaoundé Bafia, le vendredi 8 février 2013 vers 16h, ce poste est resté ainsi inoccupé depuis plusieurs mois. Selon des informations, ça fait exactement un an que ce poste était vacant. Puisque, le Pr Bienvenu Nola est décédé au mois de février et c’est à ce même mois de février  et plus précisément le 3 de ce mois que son remplaçant a été nommé. Elle s’appelle  Alice Delphine Tang. Simple coïncidence ou hasard de circonstance, nul ne saurait le dire avec exactitude. Ce que l’on retient néanmoins, c’est que celle qui occupe désormais ce poste vient de  l’Université de Bamenda. Où, elle  occupait précédemment le poste de directeur du centre universitaire à l’université de Bamenda. Selon nos sources, le nouveau Sg de l’Université de Douala occupe le grade de Maitre de Conférences. Elle a écrit plusieurs ouvrages donc certains ont été préfacés par le Pr Jacques Fame Ndongo. Elle serait enseignante de littérature.


On note également dans ce mouvement  des arrivées. Notamment celle du Pr Bouelet Ivaha Mbembe remy Sylvetre, précédemment, secrétaire général de l’université de  N’Gaoundéré qui remplace madame Ade Catherine au poste de  conseiller technique auprès du recteur de l’université de Douala. On note aussi l’arrivée du Pr  Akam Akam André, précédemment doyen de la faculté des sciences juridiques et politiques  à l’université de Yaoundé II qui succède tout naturellement au Pr Léopold Donfack Sonkeng, doyen de la même faculté à l’Université de Douala. Celui-ci  récompensé pour ses durs et loyaux services  été promu au poste de vice recteur chargé du Contrôle Interne et de l’évaluation à l’université de Dschang.


 Le Pr James Mouangue Kobila lui aussi également a été promu. Il est passé du poste de vice doyen  chargé de la recherche et de la coopération à celui de Directeur des affaires Académiques et de la Coopération à la faculté des Sciences Juridiques et Politiques(Fsjp). Il remplace Rachel Bidja  envoyé à la retraite.


La direction du Centre des œuvres universitaires a également un nouveau directeur. Après la promotion de Ntone Kouo  née Kingue Hélène, c’est désormais à Catherine Ade précédemment conseiller technique auprès du recteur, qu’échoie cette fonction.


 Dans  la liste des départs  à la retraite, figure Nicole  Claire Ndoko, le vice recteur chargé de la recherche, de la Coopération et des Relations avec le monde des Entreprises.  A ce poste depuis plusieurs années déjà, l’ex femme du célèbre musicien  Camerounais Manu Dibango, que d’aucun « dame de fer » de part son caractère rigoureux, cède ainsi son siège à Madame Ntone Kouo née Kingue Hélène, maitre de Conférences précédemment directeur du centre universitaires à l’université  de Douala.

  Il faut dire que ce mouvement ne s’est pas limité à Douala. D’autres universités d’Etat ont subit des  mutations similaires.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article