Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala: La jeune chambre internationale prime l’excellence

11 Décembre 2011, 20:39pm

Publié par Hervé Villard

 

Douala

La jeune chambre internationale encourage l’excellence

 

 

La troisième édition du concours des 10 camerounais les plus remarquables de l’année 2011 a été officiellement lancée ce 6 décembre 2011.C’était à l’hôtel Lewat lors d’une conférence de presse organisée à cet effet.

 

 

 Promouvoir l’excellence et le travail bien fait, lutter contre la paresse, la corruption,  les détournements de fonds publics, amener les gens à s’investir d’avantage dans leur communauté afin de contribuer à son émancipation et son épanouissement. C’est l’objectif visé par la jeune chambre international du Cameroun (Jci) .A travers  l’organisation du Toyp (ten outstanding young persons award), une cérémonie qui permet de primer les dix meilleurs camerounais qui se sont démarqués au courant de l’année écoulée, cérémonie organisée depuis 2009, les responsables de cette association entendent influencer positivement le comportement des camerounais et les amener à œuvrer pour le développement du Cameroun.

 

Pendant la conférence de presse qui à servit de cadre au lancement de la préparation de la troisième édition du Toyp qui va se dérouler en janvier 2012, les membres de cette organisation ont défini le cadre et les objectifs de ce programme phare de leur plan d’action. «Le Toyp permet de reconnaître les camerounais qui ont influencé  positivement leur environnement en faisant bien leur travail. Nous ne remettons pas de prix aux gagnants, nous leur remettons une plaque  de reconnaissance pour le travail bien fait afin qu’ils puissent servir d’exemple  aux autres »  Affirme Désire Emile Singeh, le président  de la jeune chambre international du Cameroun. (Jci)

 

Parlant du concours proprement dit, il est ouvert aux jeunes Camerounais dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans.  Ces derniers  vont se distinguer  dans dix catégories différentes à savoir : la politique, l’agriculture, les droits de l’homme,  le progrès en médecine, le développement technologique et scientifique, la meilleur entreprise sociale, le leadership académique, le   meilleur promoteur culturel moral, le meilleur entrepreneur et le  meilleur humaniste ou meilleurs promoteur des œuvres humanitaires.

Comme particularité de ce concours dont la date buttoir du dépôt des candidatures est fixée au 20 décembre 2011, les candidats ne se proposent pas, mais sont proposés par ceux qui apprécient ce qu’ils font.

Pour faire la lumière sur les candidatures et  ne choisir que les méritants, les membres du Jci ont choisi le jury parmi les organisations partenaires soutenant le mouvement. Il s’agit du British High Commission de Yaoundé, du ministère du commerce  de la chambre de commerce et des professeurs d’université.

 Selon Laye Mbunkur, c’est par souci d’objectivité et  surtout pour s’assurer que ce sont les meilleurs qui ont été choisies que le jury a été constitué de personnes venant des organisations citées plus haut. Les candidatures sont envoyées à l’adresse toyp@jci.cm et sont attendues au plus tard le 20décembre 2011.

Créé en 1910 par l’Américain Henry Giessembier et arrivée au Cameroun en 1989, la jeune chambre internationale (Jci) entend promouvoir le développement et amener les jeunes à influencer positivement leur environnement.  Une vingtaine de Camerounais parmi lesquels Joshua N. Osih, Tchop tchop, Serge Krou pour ne citer que ceux-ci ont déjà eu ce prix.

 

Hervé Villard Njiélé.

Commenter cet article