Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Douala : Un immeuble tue les fidèles d’une Eglise

18 Mai 2013, 11:27am

Publié par Hervé Villard

Ces derniers  étaient en pleine séance de prière quand la bâtisse s’est écroulée.  Le bilan provisoire de cet accident fait état  trois morts et plusieurs blessés.

 Image5.jpg


C’est aux environs de 12h ce mercredi 15 mai 2013 que le corps inerte  d’Adeford, un fidèle du ’’Centre évangélique humanitaire le nouveau départ’’, une église située non loin de «Mobil Guinness»  a été extrait des décombres.  Enseveli depuis le mardi 14 mai 2013 suite à l’effondrement de la dalle de l’immeuble qui abritait ce temple, c’est finalement avec l’aide des sapeurs pompiers, des éléments du commissariat du 10ème arrondissement et ceux de la brigade de gendarmerie de Ndogbond que ce corps a été retrouvé. Ce après une fouille minutieuse et pénible qui a duré plusieurs heures.

Au moment de  sortir le corps des décombres et de le déposer dans le véhicule qui devait l’acheminer à la morgue, l’émotion était à son paroxysme.  Les cries,   les pleures fusaient de toute part. Les populations riveraines et les fidèles de cette église venaient en fait de se rendre compte à la vue de son corps qu’Adeford était vraiment décédé.. Horreur, stupéfaction émotion étaient au rendez-vous.

Eplorées depuis  deux  jours  à cause  de cet accident qui vient de voir le nombre de décès passé de deux  à trois personnes, ces dernières ne savaient plus où mettre la tête. Tant la douleur  vive. Ils  pleuraient à tue tête et étaient presque inconsolables.

 

 

Le film de l’évènement

 

Image2-copie-1.jpg

Selon des témoignages, ce malheureux incident s’est produit  à la tombé de la nuit, aux environs de 19h. Les fidèles du ‘’Centre  évangélique humanitaire le nouveau départ’’ était en pleine séance de prière quand l’irréparable s’est produit. Ayant constaté les fissures  sur le mur alors qu’il faisait sa prédication,  le pasteur  Ndeh a demandé aux fidèles de sortir avant que l’immeuble ne s’écroule.  C’est en revenant sauver la console restée à l’intérieur de l’église qu’Adeford et un autre fidèle seront ensevelis dans les décombres de même que les sept membres de la famille occupant le premier niveau de cet immeuble.  «L’incident s’est produit hier (mardi 14 mai 2013 Ndlr)  aux environs 19h. On était en pleine méditation. Le pasteur a constaté qu’il y avait des fissures sur le mur et a demandé à tout le monde de sortir.  Malheureusement Adeford est rentré chercher le baffle et la dalle s’est écroulée sur lui» ; raconte un riverain avec émotion.

Grâce à l’intervention rapide des sapeurs pompiers et des riverains alertés, plusieurs victimes blessées seront sauvées. Kanmi Joël âgé de 7ans grièvement blessé n’aura pas la même chance que les autres. Il  va décéder pendant qu’on le conduit à l’hôpital. Idem pour un autre fidèle  de cette église dont la jambe  a été broyée. Il va lui aussi succomber à ses blessures à l’hôpital.

 

les-degats-etaient-importants.jpg

Cet incident malheureux vient remettre sur la sellette le sempiternel problème de la vétusté des bâtiments dans la ville de Douala. Il interpelle à la fois la vigilance des populations et des autorités publiques. On se souvient il ya quelques années que, le bâtiment abritant le complexe scolaire Dora et Djemba a Bonapriso, s’était écroulée de la même manière, faisant plusieurs blessés graves.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article