Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Economie:Le paccia II vole au secours du commerce dans la sous région Afrique centrale.

12 Septembre 2011, 22:20pm

Publié par Hervé Villard



 Le programme d’appui au renforcement des capacités de commerce international au service de l’Afrique Paccia II) organise depuis hier  un atelier sur le lancement d’un  réseau régional et interinstitutionnel de promotion du commerce dans la sous région Ceeac.

Renforcer l’intégration économique en Afrique centrale, promouvoir le commerce dans cette région de l’Afrique, permettre aux Etats de la sous région de se mettre ensemble pour relever le niveau de l’économie dans cette région, faciliter des échanges commerciaux entre les Etats de la CEEAC. Voilà présenter d’une manière succincte l’objectif visé par le  réseau régional interinstitutionnel de promotion du commerce dans la zone de la CEEAC  donc le lancement a eu lieu à l’hôtel Somatel de Douala hier.  

Pendant quatre jours c'est-à-dire du 12 au 14 septembre 2011, en présence des émissaires des 10 régions de la Ceeac  de même que des directeurs et experts des départements de promotion commerciale des chambres de commerce des pays, ayant fait le déplacement, les participants discuteront de l’avenir de ce réseaux et participeront  aux travaux qui se feront lors des ateliers organisés à cet effet.   

Initié par le centre  du commerce internationale (Itc)  et financée par l’agence canadienne du développement international (Acdi) le réseau  régional  interinstitutionnel de promotion du commerce entend  a travers cette initiative créer un réseau panafricain pour améliorer la coopération et la cohérence dans le développement des échanges régionaux, apporter un appui aux secrétariats des communautés économiques régionales afin qu’ils deviennent des moteurs du développement et de la promotion des échanges régionaux. Il vise également le renforcement de la compétitivité à l’exportation des entreprises  des secteurs prioritaires en mettant tout particulièrement l’accent sur l’entreprenariat féminin.  

Les flux commerciaux  représentant moins de 5% dans la sous région Afrique centrale, il est temps que les Etats de la région se mettent ensemble pour booster leur économie et surtout pour développer l’échange dans cette zone. «  On a constaté que les flux commerciaux dans la zone Ceeac sont faibles contrairement à ceux de l’Uemoa (Union économique monétaire ouest africaine) qui s’élève à 13%  ou des pays de l’Asie qui s’élève à près de 40%. Ceci  à cause  des obstacles infrastructurels, et  institutionnelles  d’où la mise sur pied de ce réseau » affirme  Ernest Biamou  l’un des initiateurs de ce programme. Même si le promoteur reconnait que le réseau aura des difficultés à s’implanter dans la zone, celui-ci pense du moins que si les Etats acceptent de travailler ensemble, et surtout de partager les mêmes objectifs commerciaux, la donne changera et des progrès sur le plan économique et infrastructurel pourraient suivre. Car, «Travailler de manière isolé n’est pas profitable pour ces Etats et ne les mène nulle part. C’est ensemble qu’une vrai mutation s’opère » pense-t-il. Pour le lancement de ce réseau, les membres de 10 pays de la CEEAC sont présents. A savoir, le Gabon, la guinée équatoriale, le Sao Tomé et principe, la Rca, le Congo, la République Démocratique du Congo (Rca), l’Angola, le Cameroun, le Tchad

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article