Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

faits divers: Deux hommes se battent pour 50Fcfa

18 Octobre 2010, 23:21pm

Publié par hervy

 

Carrefour Ange Raphael : deux hommes se battent pour 50 francs

 

 Deux portables et de l’argent perdu, chemises et sous vêtement déchirés et des contusions sur le corps, c’est le triste bilan de la rixe qui a opposé un conducteur de moto et un client samedi 16 octobre 2010 au carrefour Ange Raphael. Selon des informations recueillies auprès de ceux qui ont vécu la scène, le conducteur qui a transporté son client de   Zacheman pour le carrefour Ange Raphael lui réclamait en plus de 100Fcfa la somme de 50 Fcfa. Une augmentation que le client n’aurait pas appréciée. «Quand je l’ai transporté au carrefour Zacheman à Ndogbong, il ne m’a pas donné une destination précise. Il m’a tout simplement dit de le laisser  devant.  Et quand on arrive ici (Ange Raphael Ndr), il me donne cent francs. Cette distance ne mérite pas ce montant » fulmine  le conducteur de la moto. Version de fait contestée par son passager qui argue que «lorsqu’il  m’a transporté il ne m’a pas dit ce que je devais payer.  Je suis surpris qu’à destination il   m’exige de payer 150Fcfa. Ce n’est pas normal !»  . Après un échange de mots et d’injures, les deux hommes   se battront à mort. Au cours de la bagarre, ils vont se déchirer les vêtements qu’ils portaient. Selon Kambio, conducteur de moto, des scènes comme celle vécue au Carrefour ange Raphael sont récurrents dans la ville de Douala. «A plusieurs reprises, j’ai été dupé de la même manière. Au départ le client est consentant et à l’arrivée il fait le malin et te donne un montant en deçà de celui pour lequel vous vous êtes convenus. Et comme si cela ne suffisait pas, il t’injurie en plus », affirme –t-il. Argument battu en brèche par un étudiant. Celui-ci, tout comme bien de langues (bonnes ou mauvaises) soutient que «les conducteurs de moto sont malhonnêtes, Ils sont parfois mal élevés et pensent souvent qu’ils sont des super héros. Quand il te transporte le plus souvent, ils t’imposent un prixEt ce qui est curieux c’est qu’ils sont les premiers à occasionner la lutte.»

 

Hervé Villard NJIELE

 

Commenter cet article