Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Fête de la jeunesse:Une banderole et une pancarte confisquées à Douala

15 Février 2012, 20:20pm

Publié par Hervé Villard

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} @page Section1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} -->

Fête de la jeunesse

 

Une banderole et une pancarte  confisquées  à Douala

 

 La scène s’est déroulée pendant le passage des membres du parti des flammes de l’arrondissement de Douala 2ème

 

«Douala 2ème dit merci au Dr Nzeutcha Pascal pour le soutien ». Voilà la quintessence du message que l’on pouvait lire sur une plaque et sur une banderole que portait les membres du Rdpc de l’arrondissement de Douala 2ème pendant le défilé du 11 février à la place de l’Udéac samedi dernier à Douala. Ecrit en Noir sur une banderole blanche, les membres du Rdpc de Wouri 2 tenaient ainsi à rendre hommage à cet imminent docteur. Mais mal leur en a pris. La banderole et la pancarte leurs seront arrachées à quelques mettre de la tribune présidentielle. Les éléments de la police spéciale de Bonanjo Postés à cet endroit et censurant tous les messages pendant la parade de la fête de la jeunesse ont tout simplement confisqué les dits objets.   «On va ramener au Commissariat. Que tous ceux qui veulent savoir pourquoi la banderole et la pancarte se rendent au commissariat spécial on va leur expliquer » a affirmé un officier après le forfait.

 

Dans la foulée, des militants portant des sacs pendant la marche seront également  priés soit de sorti des rangs soit de laisser leur sac avant de passer devant la tribune. Ceux qui s’entêtaient étaient immédiatement sortis des rangs par ces hommes sur qui les supplications n’avaient plus d’effet.

 

 Ces mesures de sécurités appliquées font parties des mesures prises l’année dernière par les autorités administratives de la ville de Douala et  qui interdisaient aux militants des partis politiques de défiler avec des pancartes portant des messages. Pendant les célébrations de la fête de l’unité, le 20 mai 2011 dernier,  les militants du social Démocratic Front (Sdf) n’avaient pas défilé.  La police spéciale chargé de censurer les messages avaient estimé que, les messages qu’il y avait sur la banderole portée par les militants du Sdf étaient tendancieux.

 

Herve Villard Njiélé

Commenter cet article