Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Fête des Voisins : L’événement gagne du terrain

4 Juin 2013, 15:51pm

Publié par Hervé Villard

 La troisième édition  de cette journée, se célèbre avec faste depuis ce 2 juin 2013 à Douala

 

2- Fête des voisins - Solidarité entre les voisins

«La fête des voisins est la bienvenue parce que nous savons ce qui se passe  dans les quartiers, dans les immeubles. On passe sans se dire bonjour  pourtant on partage le même espace vital. Parce qu’on a de l’argent et un tel autre n’en a pas, parce qu’on habite une villa et un autre une maison en matériaux de récupération, on ne s’adresse pas la parole. La fête des voisins vient nous libérer ».

 


Ces propos sont de véronique Penimbeck Korot,  présidente de l’association «Un pour  tous, tous pour un» située à Mbanga Bakoko. Prenant la parole ce 2 juin 2013 à l’occasion de la célébration de la fête des Voisins, elle tenait ainsi  à inviter tous les voisins de ce quartier et d’autres quartiers de la ville de Douala et du Cameroun en général, à cultiver  l’amour du voisin et surtout à vivre en harmonie. Car, «Mon voisin  est mon premier secours », comme l’affirme le slogan de cette fête. Pour celle qui milite désormais pour que cette célébration devienne une coutume quotidienne au sein de nos quartiers, le fait de se mettre ensemble et de dialoguer a permis de lutter contre le grand banditisme à Mbanga Bakoko. «Le vol de câble électrique  était récurent dans ce quartier. Il ne se passait pas un seul jour sans qu’un voisin ne se plaigne. Cette situation donc était victime chacun d’entre nous, a amené sept d’entre nous à s’associer et à lutter contre ce fléau. Depuis là, ça a cessé un peu» raconte-t-elle sourire aux lèvres.  Elle a invité les autres  voisins et voisines à se joindre à ce groupe pour partager au quotidien les problèmes qu’ils rencontrent dans le quartier.  Dans le même esprit, Pierre Mpedi, le représentant du chef de ce quartier présent, va apprécier l’initiative ; «Merci de renforcer ces liens qui existe déjà. L’homme ne peut pas vivre seul. Il a toujours besoin de l’autre. La fête des voisins permet de  relever l’importance des relation de bon voisinage» a  relevé le patriarche.

 


Caroline Tchakounté, la présidente de l’association générosité entraide  solidarité (Ges), agréablement surprise du fait que le concept est en train d’être approprié, a encouragé les populations à pérenniser cette action. «Je voudrais remercier tous ceux qui sont aujourd’hui pour découvrir leur voisin et mettre sur pied des mesures pour le vivre ensemble. On a des voisins partout même à l’hôpital. Nous disons merci à tous ceux qui sont venus  s’associer à la chaine de solidarité des voisins », a déclaré la présidente du Ges.

Après cette cérémonie officielle de lancement de la fête des voisins du coté du village de  Mbanga Bakoko, la caravane conduite par la présidente du Ges, s’est rendue  à Logbessou et à Ndogbond d’autres quartiers qui organisaient l’évènement.  Pendant son discours, elle a pareillement insisté sur l’amour du voisin, sur la vie en harmonie et sur le respect mutuel. En plus de la sensibilisation qui demeure le leitmotiv de cette association, les membres du Ges entendent pour marquer la troisième édition de la célébration de la fête des voisins au Cameroun, organiser des tables rondes et des conférences. L’évènement se poursuit dans d’autres quartiers au courant de ce mois.

 

Hervé Villard Njiélé

 

 

Commenter cet article