Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Foire internationale pour le développement de Douala (FIDD)

12 Avril 2010, 19:32pm

Publié par hervy

Foire internationale pour le développement de Douala (FIDD)

 

Le village de la foire encore en construction

 

Des coups de marteaux  et des bruits de scies se font encore ressentir au village de la foire internationale de Douala pour le développement qui se tient à Deido Plage.

 

 La deuxième édition de la foire internationale de Douala pour le développement (FIDD) n’a pas échappé au sort  subit par la première édition. Comme la toute première, la seconde édition de ce festival qui a pour but de stimuler le développement dans la ville de Douala connaît un début timide.  Supposée débuter  le 3 avril dernier selon le chronogramme arrêté par les organisateurs, le village de la foire en ce 5 avril  2010 présente un visage inachevé.  Des coups de marteau et des bruits de scies fusent ça et là. Certains stands sont encore en construction.. Des techniciens nombreux sur le site s’attèlent aux différents travaux de réfection qui selon le responsable n’influence nullement le déroulement de la foire. «  Tous les stands construits sont déjà réservés. C’est pourquoi nous sommes obligés de construire d’autres stands pour donner la chance à tout le monde d’exposer à la foire.» Affirme  Dynamik Esso, le responsable de la communication de la FIDD.  Selon ce dernier, tout est près pour le lancement officiel de la foire, ce sont les exposants qui traînent encore les pas.

Dans les stands déjà occupés les responsables d’entreprise procèdent à l’habillement et à l’installation des matériels tandis que les techniciens installent de l’électricité. Certaines entreprises s’étant déjà implantées dans le site déplorent la rareté des visiteurs. C’est le Cas de la micro finance  Capcol qui expose des cartes magnétiques et rechargeable à la foire. D’après La gestionnaire de ce stand, Vanessa Guemo, la foire connaît un début timide. « Je suis là depuis hier. Et presque personne ne passe. Depuis ce matin vous êtes la troisième personne à visiter notre stand ».Affirme-t-elle en présentant un cahier  lui permettant  d’enregistrer les visites journalières, sur lequel trois noms sont  effectivement mentionnés. Sans se décourager, cette dernière espère que cette situation va s’améliorer dans les prochains jours. «  C’est vrai que je m’ennuie ici, puisque les visiteurs sont rares. Mais j’espère que dans les jours avenirs, les choses vont changer. »  Ajoute-t-elle d’une manière stoïque.  Non loin d’elle, Eitel Mambingo, le responsable de  Mamoel Technology and services déplore le retard accusé dans le début effectif de la foire internationale de Douala pour le Développement. «  Nous  Sommes là depuis le 28 mars. Nous avions un problème d’énergie électrique, c’est pourquoi, c’est  maintenant que  nous installons nos matériels. » Affirme-t-il. Avant d’ajouter « Nous sommes même inquiets car, ce retard égraine nos jours ».

 

Le lancement officiel reporté.  

Selon le responsable de la communication de la FIDD Dynamik Esso, le lancement officiel de la foire qui était prévu pour le samedi 3 avril dernier a été reportée en raison de l’indisponibilité  du ministre du  commerce. D’après les négociations entreprises avec ce dernier l’ouverture officielle pourrait se dérouler le mercredi  7 avril prochain. Sans toutefois affirmer avec certitude, celui-ci pense que la cérémonie de lancement officiel pourra se dérouler ce jour. Au niveau des innovations, ils précisent par ailleurs que la FIDD comptera parmi ses exposants des internationaux en provenance des Etats Unis (USA), de l’Afrique du Sud et d’autres pays africains.  Pour meubler les activités de cette seconde édition des foras seront organisés par les différents ministères présents à la foire.

 

 Hervé Villard Njiélé

 

 

 

 

 

Commenter cet article