Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Guerre à la ligue régional de Football du Littoral : Aboubakar Njikam siffle la fin de la récréation

20 Mars 2013, 22:50pm

Publié par Hervé Villard

 

 


Lors de la réunion de crise organisée ce 18 mars 2013, le représentant du gouverneur de la région du littoral  a amené les deux parties à s’accorder sur le début effectif du championnat dans cette région du Cameroun.


«Je voudrais remercier les uns et les autres pour leur  sens du fair play. Je m’excuse pour le tacle trop appuyé pour rester dans le jargon du football. C’était juste pour ramener les uns et les autres à la raison. Et, j’aimerai bien que nous taisions nos inimitiés et que nous conjuguions nos efforts pour que le championnat débute effectivement le 30 mars 2013 prochain.»


Ces propos sont  d’Aboubakar Njikam, inspecteur général des services du gouverneur et représentant de Joseph Beti Assomo, le gouverneur de la région du littoral à la réunion de crise de la ligue régional de football pour le littoral.  Durant cette réunion très houleuse qu’il a gérée avec maestria et beaucoup de professionnalisme,  l’ancien préfet du département du  Nkam a pu réunir autour d’une même table  les responsables de la ligue régionale de football du littoral  en conflit à savoir Lea Eyoum Charles et Mpondo Réné Black. Et, a échangé avec eux. Après avoir entendu chacune des parties, il  les a obligés à enterrer la hache de guerre et à surtout œuvrer pour le football, qu’ils aiment  tous et de manière passionnelle.

 Ainsi, à la fin de cette réunion de crise à laquelle prenait pareillement  part Tombi Aroko Sidiki le secrétaire général de la fédération camerounaise de football(Fecafoot), cinq résolutions majeures  allant dans le sens de l’apaisement du climat social à la ligue régionale  de football pour le littoral ont été prises de commun accord avec les différentes factions. Parmi ces dernières, on note la reprise des réunions de la ligue tous les mardis  au siège de la ligue régional du littoral à partir de 9h. L’organisation du conseil de la ligue régionale le 25 mars 2013, avec  parmi les différents points à l’ordre du jour, la validation du calendrier du championnat régional préparé par Réné Black Mpondo, le secrétaire général de la ligue régionale du football pour le littoral.

Entre autres résolutions, on note l’organisation de l’assemblée générale de la ligue régionale de football pour le littoral. Celle-ci est prévue pour le 26 mars 2013.   Il a également été décidé que  le championnat dans la région du littoral débute  le 30 mars 2013. Pour ne pas faire souffrir  d’avantage les présidents de club de la ligue, qui s’estiment  perdant dans cette bataille de leadership qui a trop durée, il n’y aura  pas de match d’ouverture. Tous les matches de la première journée se joueront le même jour. Quant au match d’ouverture qui s’est joué à Puma  et qui est à l’origine de cet incident ayant sali l’image du football dans la région du littoral. Aboubakar Njikam, le représentant du  gouverneur de la région l’a tout simplement annulé. Car,  les organisateurs ont passé outre la décision du sous préfet d’Edéa 1er pour organiser cette rencontre.  Plaidant pareillement pour l’annulation de cette rencontre à problème, Tombi ARoko Sidiki  a reconnu avoir signé la lettre d’homologation de cette rencontre. Mais, précise-t-il, « celle-ci devait se jouer à Edéa et non à Puma. Je n’ai pas été ressaisi pour la rencontre qui s’est déroulée à Puma » déclare le secrétaire générale de la Fécafoot. Cette décision a été saluée par la bande à Charles Eyoum et d’avantage par Me Toto Soppo.   «Il faut qu’on respecte les textes et notre administration ».

 


Malgré ce calumet de la paix qui a été fumé avec cette réunion de crise, Aboubakar Njikam a déclaré être outré par l’attitude de Mpondo René Blak qui a déclaré qu’il n’avait reçu la décision du sous préfet d’Edéa 1er  interdisant le match d’ouverture alors qu’il avait bel et bien reçu. Tombi Aroko a émis le vœu de voir les membres de la fédération travaillé tous main dans la main. « Je pense qu’on a travaillé dans une ambiance bon enfant. Puisque,  le président de la ligue Charles Léa Eyoum va  reprendre sa place. J’espère que les journalistes vont aider  à calmer le jeu. Car, c’est l’avenir des enfants qui jouent au football dans la région du littoral qui est en jeu. Pour plusieurs d’entre nous nous avons notre avenir derrière nous et je voudrais qu’on fasse le distinguo entre les élections et le football»  a reprécisé le secrétaire générale de la Fécafoot.  Etaient présents à cette réunion de crise, Aboubakar Njikam, Tombi à Roko, Batamack, Eugene Ekeke, Isaac Sinkot, Lea Eyoum Charles, Me Toto Soppo, René Black, Mpondo, Me Mabongue  pour ne citer que ceux-ci.

 

Hervé Villard Njiélé

 

Commenter cet article