Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Heroes’ Days 2013: La Fondation Adolf Ngosso Din ressuscite les martyrs

14 Août 2013, 15:04pm

Publié par Hervé Villard

Une série d’évènements en mémoire de ces héros de la Nation, seront organisés dans la capitale économique du Cameroun  du 3 au 8 aout  2013 par  la fondation Ngosso Ndin 

  http://thumbp3-ir2.thumb.mail.yahoo.com/tn?sid=2339574946&mid=ANFUfbwAAAZRUfKfVAAAADmIsZ0&midoffset=2_0_0_2_6872&partid=2&f=1716&fid=Sent&w=768&h=717

 

Rudolf Duala Manga Bell, Adolf Ngosso Din, Martin Paul Samba et Madola. Voila les noms des héros que la fondation Adolf Ngosso Din commémora du 03 au 08 août  prochain.  En partenariat avec le ministère des arts et de la culture les membres de cette fondation entendent rendre un vibrant hommage à ces hommes qui  se sont sacrifiés pour l’indépendance de notre pays. Mieux, ils voudraient faire vivre  à jamais ces hommes qui  se sont illustrés de par leur courage et  leur patriotisme exacerbé.  Bien qu’oubliés par la république, les membres de la  fondation Adolphe Ngosso Nding entendent pérenniser leurs œuvres. «Cette organisation, a pour objectif cette année de ressuscité la mémoire apparemment oubliée de Adolf Ngosso Din, ce jeune patriote mort a 32 ans et qui a lutté  de son vivant, contre l’expropriation des terres et l’apartheid pratiqués par les allemands au kameroun », précise Dr Toto Moukouo Jean, le fondateur de cette fondation. Pour ce responsable déterminé à faire   connaitre l’œuvre de ces héros, il n’est point question qu’on les oublis. « Nous devons commémorer sa mort afin que nul ne l’oublie et que les actes qu’il a posé de son vivant, pour la liberté du Cameroun servent d’exemples, de repère et de référence pour la jeunesse », explique-t-il avec détermination.

A l’occasion de la célébration de la  cinquième édition des Heroes days,  les membres de cette fondation parmi lesquelles Esso Longo, doyen des chefs traditionnels du canton Bodiman, Paulette Djengue, représentante du ministère des arts et de la culture, Dr Jean Toto Moukouo pour ne citer que ceux-ci entendent marquer la mémoire des uns et des autres. C’est pourquoi, ils ont  privilégié l’écriture par l’art de la sculpture et l’art plastique. D’où la mise sur pieds du  projet «monument histoire et souvenir».


http://thumbp3-ir2.thumb.mail.yahoo.com/tn?sid=2339574946&mid=ANFUfbwAAAZRUfKfVAAAADmIsZ0&midoffset=2_0_0_2_6872&partid=2&f=1716&fid=Sent&w=768&h=717

 En effet, ce projet qui consistera à construire à Bwadibo, un petit village non loin de Dibombari, deux monuments dont  un  Adolf Ngosso Din et un autre pour  Duala Manga Bell qui risque lui aussi d’être oublier si rien n’est fait. Le devis estimatif de ces  travaux s’élève à 150.000.000 fcf.  La  construction de ces deux monuments, «permettront non seulement à remplir le vide laissé par ces héros, mais aussi à booster le développement touristique du pays » affirme docteur Toto, fondateur de cette association.  Pour parvenir à ces fins louables, un appel de fonds est ainsi lancé par cette  fondation. Si les travaux  se déroulent dans les normes,  la fondation Adolf Ngosso Din l’inaugurera ces deux monuments en décembre prochain.


   Hervé Villard Njiélé/Bravo Tchundju (Tagiaire)

 

 

Commenter cet article