Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Hervé Villard Njiélé

Journée internationale de la femme: Les femmes avocats aux chevets des femmes détenus de la prison centrale de New-Bell

6 Mars 2013, 12:04pm

Publié par Hervé Villard

 

Don_Prison_New_Bell610_1.jpg

 

Elles ont  promis venir en aide aux prisonniers de la spéciale 17 ce mardi 5 mars 2013. C’était  à l’occasion de la visite de réconfort  effectuée à la prison centrale de New-Bell.

La visite effectuée ce mardi 5 mars 2013  à la prison centrale de New-Bell par les femmes avocats membres de l’ordre des avocats au barreau du Cameroun s’est transformée en une véritable séance d’écoute  ou de consultation. Les femmes prisonnières de la prison centrale de New-Bell bénéficiaires  de cette visite de courtoisie, ont saisi cette occasion  comme une balle au rebond, pour se confier à leurs sœurs mères. Elles ont  exposé chacune sur l’objet et le motif de son incarcération.  Elles  sont toutes  revenues  sur les difficultés rencontrées au début de la procédure en question  avant de décrier pour la plus part  les raisons de leur incarcération. Bien que  bénéficiant  d’un traitement humain et digne de leur statut de femme à la prison centrale de new-Bell, elles veulent être libérer d’où leurs différentes plaintes. Parmi des doléances posées, on a recensé des femmes emprisonnées  pour des problèmes fonciers,  pour assassinat, des  femmes incarcérées pour vol pour ne citer que ces dernières. Bref, les doléances soumises étaient nombreuses.

Pour leur assurer leur soutien, les  femmes  avocats par la voix de Me Ngoula  qui conduisait la délégation, ont promis se pencher sur les dossiers de plusieurs d’entre elles.  Elles ont promis faire ce qui est en leur pouvoir pour soutenir ces femmes, et ces filles emprisonnées  à la prison  Centrale de New-Bell.

Bien avant cette séance d’échange, clou de la visite, l’initiative des femmes avocats a été saluée par  les femmes détenues.  «Nous disons merci à toutes les femmes avocats. Nos remerciement vont également  à l’endroit de Me Ngoula qui est toujours aux cotés de la femme détenues. La femme privée de liberté de la prison centrale de New-Bell ne subit aucune violence. Nous avons le droit à la santé, le droit à l’épanouissement personnel » a laissé entendre  Liliane Lobe, le  chef de la cellule 17, le quartier féminin. Cette satisfaction était pareillement partagée par le représentant du régisseur de la prison. «Je suis ému de constater que la fête de la femme ne s’arrête pas aux portes de la prison centrale de New-Bell. On ne peut que vous dire merci. Merci spécialement à Me Ngoula qui a drainé ici un nombre important de femmes avocat » a affirmé le représentant du régisseur.

Tout en situant le cadre de cette visite à la prison centrale de New-Bell, Me Dominique  Fousse  représentant du bâtonnier de l’ordre des avocats, a rappelé que cette visite à la prison n’est qu’un point du programme de la semaine des femmes avocates.  «Celle-ci a débutée par une conférence à la cour d’appel du littoral et est encore longue. Nous avons conduit cette délégation ici pour vous faire bénéficier de ce don » a déclaré l’avocat. Bien avant la remise des dons, l’association des femmes avocates par la voie de Me Ngouala s’est portée garante de payer la caution de 70.000 fcfa en vue de la libération de  Pauline Edimo Mabo  qui vient de purger entièrement  la peine de six mois qui lui avait été infligée. 

 

La cérémonie a été rehaussée  par la prestation artistique des détenus.ces dernières ont  gratifié leurs  visiteurs d’un spectacle alléchant.

 

Hervé Villard Njiélé   

 

 

Commenter cet article